20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 23:11

Voici "one love, one heart", "un amour, un cœur" de Bob Marley dans une interprétation internationale.

  

Qui ne ressent pas dans cette magnifique vidéo l'énergie terrestre à l'œuvre?

 

C'est la force d'Amour, une manifestation de la force de cohésion, que les rosicruciens nomment l'Esprit.


Il n'est pas évidemment pas nécessaire de suivre un cheminement initiatique ou d'être un Rosicrucien pour apprécier cette force!


Mais l'Amour seul est insuffisant au bonheur; comme l'exprime la célèbre formule "l'amour rend aveugle".

 

En effet, il manque quelque chose à l'Amour...


Seule l'expérimentation personnelle peut enseigner que l'Amour a besoin de fonctionner avec deux autres forces indispensables pour permettre l'épanouissement de chacun: la Force de Vie qui permet, par exemple, d'élever le niveau vibratoire et le discernement de la Lumière qui peut guider le cheminement!

 

La force terrestre de l'Amour constitue avec la Vie et la Lumière un triangle sacré que les Rosicruciens expriment par le symbole triangulaire de la Shekinah au cœur du Temple.

 

  

One love, one heart

Let's get together and feel alright

Hear the children crying (one love)

Hear the children crying (one heart)

Sayin': "Give thanks and praise to the Lord and I will feel alright"

Sayin': "Let's get together and feel alright"

Let them all pass all their dirty remarks (one love)

There is one question I'd really love to ask (one heart)

Is there a place for the hopeless sinner

Who has hurt all mankind just to save is own?

Believe me, one love (what about..?)

One heart (what about..?)

Let's get together and feel alright

As it was in the beginning (one love)

So shall it be in the end (one heart)

Give thanks and praise to the Lord

And I will feel alright

Let's a-get together and feel alright

One more thing

Let's get together to fight this holy Armageddon (one love)

So when the man come there will be no no doom (one soul)

Have pity on those whose chances grow thinner

There ain't no hidden place from the farther of creation

Sayin' one love

What about the one heart? (what about..?)

Let's get together and feel alright

I'm pleading to mankind (one love)

Oh Lord wooah (one heart)

Give thanks and praise to the Lord

And I will feel alright

Let's get together and feel alright

Give thanks and praise to the Lord

And I will feel alright

 

TRADUCTION :

Un amour, un cœur

Réunissons-nous et sentons-nous bien

Entendez-vous les enfants pleurer

Disant : "Remercions et louangeons le Seigneur et je me sentirais bien"

Disant : "Unissons-nous et sentons nous bien"

Laisse-les dire toutes leur sales remarques

Il y a une question que j'aimerais vraiment poser :

Y a-t-il une place pour le pécheur sans espoir

Qui a blessé l'humanité juste pour sauver sa peau?

Crois moi, un amour, un coeur

Unissons-nous et sentons-nous bien

Comme ça l'était au commencement

Et comme ça le devrait être à la fin

Remercions et louangeons le Seigneur

Et je me sentirais bien

Unissons-nous et sentons-nous bien

Encore une chose,

Unissons-nous pour combattre cette sainte fin du monde

Car quand l'homme y arrivera, il n'y aura pas de destin tragique

Ayez pitié pour ceux dont les chances s'amenuisent

Il n'y a pas de place cachée de la part du créateur

Un amour, que pensez-vous d'un seul coeur?

Unissons-nous et sentons-nous bien

Je plaide pour tout l'humanité

Oh Seigneur!

Remercions et louangeons le Seigneur

Et je me sentirais bien

Unissons-nous et sentons-nous bien

Remercions et louangeons le Seigneur

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bistrot
commenter cet article

commentaires

fm 26/08/2011 10:49



@Madeleine,


Merci d'être venu échanger si intensément ces derniers jours!


Tu as évidemment compris que lorsque je signe "fm" pour stimuler les commentaires en échangeant rapidement et spontanément de mon mieux, ce n'est pas la même processus que l'écriture des
articles. Comme on dit: "ça va de soi, mais ça va d'autant mieux en le précisant"!


Bonne continuation à toi aussi! A très bientôt.


Bien fraternellement



Madeleine 26/08/2011 10:15



à FM,

Je n'ai jamais évoqué l'idée d'un Dieu créateur. Attention que les dogmes et croyances peuvent aussi se trouver dans l'écoute, la viciant d'emblée...

Bien fraternellement aussi et bonne continuation à ton blog ;-)


 



fm 26/08/2011 09:39



@Madeleine


Oui c'est l'idée de passer du 1 au 2 (par partition) et celle de passer du 1 au 10 (par émanation). On comprend la tentative pythagoricienne de donner un peu de souplesse à la pensée grecque...


C'est intellectuellement séduisant, mais naturellement ça reste une spéculation mentale.


Bien fraternellement 



fm 26/08/2011 09:23



@Madeleine

Oui j'ai compris ce que tu veux dire. Ça part de l'idée sous jacente d'un dieu créateur que l'on identifie au "un" ou à la "monade".


Ma contestation se fait à plusieurs niveaux:

- je n'adhère pas au postulat d'un dieu créateur, (ça ne cadre pas avec mon vécu)

- je n'adhère pas à la logique de l'identification du dieu créateur au "un", (je vois là une déviance dogmatique)


- enfin la monade est une déformation exotérique des enseignements de Pythagore. Il conviendrait de revenir à la source héliopolitaine pour comprendre ce que Pythagore tentait à son retour
d'Egypte d'expliquer à ses élèves grecs dont la pensée était déja déformée par une structuration particulière. Cette approche constituait les prémisses d'une approche plus ésotérique dont
rien n'a
évidemment transparu. C'est un peu le même processus qui se produira avec l'evangile quelques siècles plus tard.

Dans le cheminement rosicrucien, il est conseillé d'éviter d'alimenter des croyances. En effet, si le cheminement rosicrucien se fait naturellement, des vecus nouveaux se produiront et
conduiront
le chercheur à zapper toutes les théories qu'il pouvait échafauder à ses débuts sur le sentier. 

Il faut noter qu'il n'y a pas d'enseignement rosicrucien au sens d'un enseignement dogmatique à apprendre, c'est au contraire une série d'expérimentations au bout du quel tout le monde se
rejoindra avec des modélisations proches, mais il n'aurait pas été possible d'enseigner ces modélisations au départ. 

Maintenant l'échafaudage, du "deux" privé du "un", du "un" limité et démiurgique, et enfin le vécu psychique lié à ces croyances constituent un egregore. Et je rappelle que les néophytes
rosicruciens apprennent à se défaire des égrégores... de leur vivant.


En tout cas je te remercie de ces interventions sincères qui m'incitent à développer davantage dans l'avenir certains aspects de l'expérimentation rosicrucienne.

Bien fraternellement 



Madeleine 26/08/2011 09:07



Si je peux me permettre et en espérant ne pas être trop longue, une petite précision sur la différence entre la manifestation de Dieu et l'expression de Dieu: au niveau de l'humanité, à de rares
exceptions près, chacun "manifeste" une idée individualisée voulue par Dieu. Chaque humain n'est qu'un personnage, un rôle attribué, la manifestation physique et intellectuelle d'une idée
expérimentale bien précise, bien individualisée et unique au monde, que le scénariste Dieu veut (Se) voir jouer dans un espace donné (famille, pays, richesse ou pauvreté, contexte culturel, etc)
et pour un temps donné, celui d'une vie. Depuis les théâtres antiques, les humains ont devant leurs yeux des comédiens qui incarnent des rôles et jouent des dramatiques, sans comprendre qu'ils
ont devant leurs yeux leur propre condition humaine!

Mais parfois il y a des exceptions rares: ce sont les gens qui "expriment" Dieu. Ce sont les Prophètes et les Pneumatiques. Eux aussi sont des manifestations physiques individualisées que Dieu
expérimente grâce à eux mais ils ont ce petit plus d'être des Logos de Dieu en direction des humains. A part via eux, Dieu ne S'exprime pas, Il Se manifeste uniquement.

Donc il faut bien comprendre que quand certains disent que la Terre (qu'ils prénomment/anthropomorphisent Gaïa voire Sophia) a une conscience, c'est un blasphème contre l'Esprit et une imbécilité
avérée! Or beaucoup de ces gens se targuent aujourd'hui d'être "gnostiques" (comme John Lash et Cie) et ce faisant ils font un tort considérable aux vrais gnostiques, ceux qui ont compris que
nous vivons dans un "cadavre" (un reflet, une manifestation mais pas une expression).


 



Madeleine 26/08/2011 07:57



Merci pour ton conseil, FM ;-)

Si je me mets au niveau des hommes, alors il y a le Deux (le non-Manifesté + le Manifesté ou l'Image du non-Manifesté). Si je me mets au niveau de Dieu, alors il n'y a qu'une unité (le
non-Manifesté/l'Esprit). C'est ce qu'on peut appeler aussi la "Monade" et c'est un paramètre, pour reprendre ton terme, qui est pourtant archi connu! Voir ce lien, entre autres:

La Monade
Bien entendu, l'expression "me mettre au niveau de" n'est pas l'expression adéquate! Je devrais dire "si je regarde", avec ma vision intérieure évidemment. Eh bien si je regarde Dieu, je vois une
unité spirituelle sous-jacente à tout ce qui est matérialisé. Comme Jésus parlant pour Dieu le dit dans l'évangile selon Thomas: "Soulevez la pierre, je suis (Je suis) là". C'est-à-dire,
Je suis la non-pierre (le non-Manifesté) sous jacente à la pierre (le Manifesté). En d'autres mots, Je suis la programmation spirituelle qui se manifeste par la pierre
matérielle. Mais attention que manifestation de Dieu ne veut pas dire expression de Dieu (qui est autre chose)!

J'espère que c'est plus clair ainsi  ;-)


 



fm 26/08/2011 00:31



@Madeleine,


Permet moi de revenir sur ton affirmation: "au niveau de Dieu il n'y a que le un"


D'où vient ce parametre? Ce n'est ni égyptien, ni pythagoricien, ni gnostique... le fond de ma pensée c'est que c'est tout simplement faux.


De plus l'idée de commencer par au "niveau de dieu" suggère un dieu à notre niveau pour nous jugions de ses capacités. C'est bizarre, non? En tout cas c'est l'idéal pour se faire incendier par
tout ceux qui jugeront de notre prétention à "décrire dieu"! Attention! lol


D'autant que placer Dieu "à un niveau" est encore un postulat... 


 



Madeleine 25/08/2011 23:49



à Perceval et à tous,

L'amour ne peut exister que s'il y a altérité, n'est-ce-pas ? Sinon on utilise l'autre pour son propre plaisir, on se masturbe en l'autre ou par l'autre.

Or au niveau de Dieu, il n'y a que le Un. Donc Dieu est incapable d'aimer. Excepté Son reflet qu'Il engendre de Lui dans Sa lumière: Dieu non-manifesté devient ainsi Dieu non-manifesté + Dieu
manifesté... 1+2... Mi + Mâ.

Ainsi Dieu Se découvre, comme on se découvre soi-même pour voir à quoi on ressemble, quand on se met devant un miroir. Ainsi Dieu apprend à S'aimer et à progresser grâce à la manifestation de Son
Esprit, c'est-à-dire grâce à nous: Dieu a fait l'Homme à son "Image"...

A part ça, si tu veux ironiser ou t'exprimer, je prends avec gourmandise car c'est toujours intéressant quand quelqu'un s'exprime ;-)

à FM,

Merci pour tes mots que je médite!


 



Perceval 25/08/2011 22:52



@ fm


Cher patron, je ne te le fais pas dire!


Il est vrai que l'on me dit souvent que l'analyse austère de de mes réponses est compensée par le style nacré et ouaté duquel ne transparait aucune forfanterie, mais juste le point de vue du
philosophe et socio-anthrologue que je suis. (au fait c'est anthropologue ou antropophage? Je sais plus et j'ai un doute!)...


Le fait que je sois INDISPENSABLE au bistrot me rassure grandement. Cet après midi j'ai visité un cimetière. 1269 indispensables y reposent... En tout cas ces gens sont des amis: ils ont tous un
ver dans le né!



fm 25/08/2011 20:39



Bonjour Perceval,


Nous ne te le dirons jamais assez, tes interventions sont toujours appréciées et elles boostent l'audimat du bistrot. Elles sont INDISPENSABLES car elle jettent sur le rosicrucianisme "l'aspectus
bistroticus" (=le regard bistrotique, mais ça sonne mieux en latin) dont nous avons besoin.


Bien fraternellement!



Perceval 25/08/2011 19:30



Si les Rosicruciens sont "prudents" avec Dieu (et toute sa famille), alors S2C est un impérator tellement il prend des pincettes à long manche pour parler du sujet.


Par ailleurs patron, tu dis à madeleine que ses interventions sont intéressantes: je suis un peu jaloux car question profondeur, à propos, justesse du raisonnement, les miennes sont pas mal non
plus. Puisque tu ne le dis pas, je le fais moi même !



Perceval 25/08/2011 19:21



"réunissons nous et sentons nous bien" dit la chanson. Finalement les chiens sont plus avancés que nous. J'ai remarqué que dans la rue il passent leur temps à bien se sentir....



Perceval 25/08/2011 19:18



Et se masturber, finalement, c'est faire l'amour avec la seule personne que l'on aime réellement !!!



Perceval 25/08/2011 19:17



Dieu n'a pas d'amour Propre ???



fm 25/08/2011 17:57



Bonjour Madeleine, toutes et tous,


Merci pour ton intéressante intervention


J'ai conservé de ma culture mathématique l'idée qu'il fallait éviter de mettre l'infini dans une équation car on est sur d'arriver à une erreur. C'est le même phénomène qui se produit dans un
raisonnement lorsqu'on introduit "dieu"... Cela construit obligatoirement à des bizarreries!


Les égyptiens allaient plus loin avec la notion de "ouatou" (les noms de dieu= les représentations de dieu=les anges) qui étaient considérés comme des "conspirateurs".


J'avais remarqué à quel point les rosicruciens sont prudents avec "dieu". Ils communiquent parfois avec des notions comme "dieu de notre compréhension" ou "dieu de notre coeur", mais la rituélie
rosicrucienne fait plutôt référence à "l'Etre" et aux différentes forces=néter=divinités qui lui permettent de s'exprimer.


Pour en revenir à l'amour, le rosicrucianisme aide à cheminer depuis les formes primitives de la cohésion aux formes plus subtimes de l'adhésion et là aussi il est difficile d'en parler puisque
cet amour évolue avec nous jusqu'à des formes qu'il est quasiment imposible d'évoquer sans les profaner (compassion, agapé...). Au sujet de l'agapé, j'ai retraduis l'épitre:
http://www.lebistrotdelarosecroix.com/pages/Agape_epitre_retraduite-3592219.html


Bien fraternellement   



Bourel 25/08/2011 17:03



Bon Dieu mais c'est bien sûr!



Madeleine 25/08/2011 16:27



Bonjour FM ;-)

Si Dieu était amour, alors il y aurait quelque chose d'autre que Dieu. Quelque chose que Dieu pourrait aimer, autre que Lui. Car l'amour ne peut exister que si l'altérité existe. Sinon, c'est de
la masturbation...

Or au niveau de Dieu, seul le Un est! C'est pour ça que l'amour est quelque chose de "révolutionnaire" pour Dieu, quelque chose qui n'a pu exister que parce qu'il y a eu le Deux, au moment où
Dieu S'est engendré: Dieu le non-manifesté et Dieue le manifesté ;-)

En somme, en se découvrant dans le miroir de Sa lumière, en Se manifestant à Lui-même, Dieu a découvert/inventé l'amour (ou au moins le désir)! Quelque chose qui n'existait pas en Lui
originellement, quelque chose qui peut Le grandir, quelque chose de révolutionnaire qui l'entraîne dans une dialectique féconde et passionnante entre Lui et Lui/Elle, grâce à nous ;-)


 



fm 25/08/2011 12:48



Merci Madeleine, je viens de parcourir ton joli site.


Ce que tu dis soulève de profondes questions...


Les mystiques ont à découvrir que l'amour seul manque de la dimension transcendante de recherche de la Lumière. On sent bien d'ailleurs dans cette mélodie envoutante de Bob Marley les souffrances
de la prison terrestre. 


Cette chaleur dont tu parles témoigne d'une forte activité du centre cardiaque... Quelque chose brûle, notre centre cardiaque est un athanor! Il y a donc logiquement un processus de purification
en cours. Le danger pourrait être de trop charger l'athanor et d'avoir trop de choses à cœur!


Un grand merci pour tes interventions!


Vie, Lumière, Amour!



Madeleine 25/08/2011 12:23



Un amour, un coeur... quand le coeur devient brûlant, alors on est dans la Voie ;-)



fm 25/08/2011 11:08



Merci à toi Frater pour ton intervention! Si le bistrot est devenu un petit arbre, les interventions comme la tienne en sont les fleurs!



Jeune R+C 25/08/2011 10:58



Bonjour,


joyeux anniversaire au Bistrot et aux fidèles clients(es)


merci pour vos différentes interventions, félicitation à toi cher Frater Francis.


Bonne journée



lebistrotdelarosecroix.com 21/01/2013 01:38



Cet article est une reprise d'une première version parue le 25 août 2011, la veille du premier anniversaire du bistrot!



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Comment les Egyptiens représentaient un Égrégore
    Commençons pour changer par comprendre le déterminatif qui exprime à droite un groupe d'hommes et de femmes. C'est notre foule... Le hiéroglyphe de gauche est un trilitère, c'est à dire un ensemble de 3 lettres "D", "M" et "Dj". La foule se prononce donc...
  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg