4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 15:30

pythagore-autos-efa-il-l-a-dit.jpg

L'inscription grecque autos épha (αὐτὸς ἔφα) signifie "il l'a dit"; c'était le dernier argument dans les écoles pythagoriciennes après avoir épuisé tous les autres.

 

Il est vrai, qu'il était parfois difficile de comprendre Pythagore...

 

En particulier, l'akoustika "ne rompt pas le pain" est vraiment mystérieux. Nous sommes évidemment quelques siècles avant le christianisme et le son symbole du partage du pain qui a donné des notions de copains ou de compagnons, c'est à dire de personnes mangant le même pain.

 

Vraisemblablement le pain grec est la nourriture de base et chaque personne mange un pain... L'idée de rompre le pain véhicule l'idée d'en donner un morceau au mendiant.

 

Il est donc plus élégant de donner la totalité d'un pain plutot que d'offrir ses restes...  

 

Est-ce tout? Où faut-il voir dans le pain la transmission d'autre chose? 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier