30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 09:15

dessin-essais-montaigne-1605-bistrot.jpgCette amphore surmontée de grains de raisins disposés selon 2 triangles superposés et portant l'inscription RC, évidemment pour Rose+Croix, n'a pas été créée de toute pièce pour le Bistrot de la Rose+Croix!

 

Les Habitués sont invités à se proposer mentalement une date raisonnable pour l'origine de ce dessin agrandi.

 

Première indication: c'est issu d'un ouvrage en français...

  

Positionnons rapidement les repères profanes historiques concernant les manifestations rosicruciennes au 17e siècle:

 

1614 : parution de la Fama Fraternitatis en Allemagne,

 

1623 : découverte des affiches des Frères de la Rose+Croix sur les murs de Paris,

 

1670 : première parution de "Le Comte de Gabalis ou entretiens sur les sciences secrètes",

 

Nous serions naturellement tentés de suggérer une date postérieure à celles-ci ou alors de remettre en question l'idée que "RC" puisse signifier Rose+Croix...

 

Et bien, le dessin est l'un des 8 pots et vases figurant sur l'édition de 1603 des Essais de Montaigne...dessin-essais-montaigne-1603.jpg

 

L'histoire semble en fait commencer en 1579 lorsque Antony Bacon, le frère de Francis Bacon vient en France pour le compte du gouvernement anglais pour recueillir des informations et plus particulièrement pour soutenir les activités rosicruciennes de son frère Francis. 

 

C'est en 1583, qu'à Bordeaux, il rencontre d'une part Michel de Montaigne  et qu'il établit le contact avec Henri de Navarre, le futur Henri IV.

 

Il est possible que la rencontre avec Montaigne prépare l'édition plus tardive des "Essays" de Bacon...

 

Mais la rencontre avec Henri IV suggèrera aux Habitués une jonction avec la Milicia Crucifera Evangelica, un bras politique particulier, à la fois actif et discret, du rosicrucianisme que nous avions évoqué avec Simon Studion et son fameux "Naometria".
 

En 1584 l'envoyé est à Montauban à la cour de Navarre et il fréquente Guillaume de Salluste du Bartas, celui qui avait remporté la Violette d'Or de Toulouse en 1565 et qui affirmait à ceux qui savaient entendre: "les Jeux Floraux sont de ma vie le Faite" et qui avait fait l'objet d'un récent message...
 

C'est également l'époque et la région d'activité de Guillaume de Nautonier qui avait fait l'objet d'un autre message lequel laissait entrevoir lui aussi une certaine activité rosicrucienne...
 

Pour ce message, nous avons consulté avec gratitude un document universitaire sérieux et bien documenté du chercheur Henri Durel publié aux éditions Alphée, connues par ailleurs pour leurs publications maçonniques.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Anna Foster 31/05/2014 12:30


Merci Francis ! Ce n'était pas bien grave, car l'on pouvait aussi trouver cet article en en tappant l'intitulé dans la case de recherche...

fm 31/05/2014 12:25


Décidément! lol
Erreur corrigée...  Bonne journée Anna


 

Anna Foster 31/05/2014 12:13


Pour moi, le lien vers Guillaume le Nautonier ne fonctionne pas non plus...

fm 30/05/2014 14:31


Merci de le signaler...
Je viens de mettre un nouveau lien.
Bien fraternellement 

ricoparigo 30/05/2014 14:23


Le lien vers le document universitaire ne marche pas...

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier