15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 22:52

 

Curieuse chanson de la charmante et talentueuse Françoise Hardy. Peut-on parler d'une inspiration rosicrucienne?

 

On est bien peu de chose 

Et mon amie la rose 

Me l'a dit ce matin 

A l'aurore je suis née 

Baptisée de rosée 

Je me suis épanouie 

Heureuse et amoureuse 

Aux rayons du soleil 

Me suis fermée la nuit 

Me suis réveillée vieille

 

Pourtant j'étais très belle 

Oui j'étais la plus belle 

Des fleurs de ton jardin

 

Refrain

On est bien peu de chose 

Et mon amie la rose 

Me l'a dit ce matin 

Vois le dieu qui m'a faite 

Me fait courber la tête 

Et je sens que je tombe 

Et je sens que je tombe 

Mon cœur est presque nu 

J'ai le pied dans la tombe 

Déjà je ne suis plus

 

Tu m'admirais hier 

Et je serai poussière 

Pour toujours demain

 

 

Refrain

On est bien peu de chose 

Et mon amie la rose 

Est morte ce matin 

La lune cette nuit 

A veillé mon amie 

Moi en rêve j'ai vu 

Eblouissante et nue 

Son âme qui dansait 

Bien au-delà des nues 

Et qui me souriait 

 

Crois celui qui peut croire 

Moi, j'ai besoin d'espoir 

Sinon je ne suis rien 

 

Ou bien si peu de chose 

C'est mon amie la rose 

Qui l'a dit hier matin 

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bistrot
commenter cet article

commentaires

Geb 19/09/2011 09:41



@ Perceval, à te lire j'ai presque hâte à ma prochaine décennie...Comme tu as raison, vieillir apporte un certain plaisir. Et il ne faut pas oublier les rabais de l'âge d'or et la
retraite payé. 



Perceval 19/09/2011 08:27



Alors là on quitte Corneille et Ronsard pour Lamartine: "Oh temps suspend ton vol"...


Perso je trouve un certain plaisir à veillir. Si le corps subit les âffres du temps, l'esprit lui s'aiguise. L'expérience accumulée, l'expérience renouvellée. Nous apprenons à apprendre ce qui,
au bout du compte permet d'apprendre davantage et mieux, de faire preuce de discernement, de mansuétude et sans doute du plus d'humanisme...



Geb 18/09/2011 11:02



Mais malheureusement


c’est corneille qui avait raison,


car depuis se temps, la Marquise vieillit, se fana et décéda…


Elle n’a pu combattre le temps. Juste profité de quelques années que Corneille, lui, avait profité aussi. Mais lui, quelques années
auparavant.


Ils sont donc à égalité aujourd’hui.


De
génération en génération le même cycle de vieillissement s’exécute pour le corps de chaque personne. Une roue sans fin jusqu’à la nuit des temps…



fm 18/09/2011 10:52



Merci Perceval! Je trouve Tristan Bernard très cru, c'est l'humour froid du Canard enchaîné. Ça manque de la bienveillance rosicrucienne. Il faut dire que le poême de Corneille est plus chargé
que celui de Ronsard. Visblement Corneille s'est déjà heurté à un refus et réagit en looser... ce qui rend le rajout de Tristan Bernard très logique! 



Perceval 18/09/2011 09:15



Brassens l'a déjà fait en mettant en musique un poème de Corneille, écrit dans des circonstances analogues à celles de Ronsard. Là aussi il est question de Rose. La conclusion à
laquelle tu aspires Francis avait été apportée par Tristan Bernard... Ca donnait ceci:


Marquise, si mon visage
A quelques traits un peu vieux,
Souvenez-vous qu'à mon âge
Vous ne vaudrez guères mieux.

Le temps aux plus belles choses
Se plaîst à faire un affront
Et saura faner vos roses
Comme il a ridé mon front.

Le mesme cours des planètes
Règle nos jours et nos nuits
On m'a vu ce que vous estes;
Vous serez ce que je suis.

Peut-être que je serai vieille,
Répond Marquise, cependant
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
Et je t'emmerde en attendant.



fm 18/09/2011 04:41



La c'est toi qui joue les Cassandre... Dans mon esprit, le bourdon était seulement une métaphore inspirante afin que Perceval nous réalise un poème. Ce n'était pas un scénario de fin du monde...
Quoiqueue...



Geb 18/09/2011 02:12



Mais si le vieux bourdon butine plus loin, il n'y aura plus de rose et de lys....



fm 18/09/2011 01:03



Il est marrant le père Ronsard. La mignonne se prénomme Cassandre, les Cassandre sont notoirement visionnaires et celle-ci doit le voir venir de loin...


Dommage que les profs de lettres ne demandent pas aux élèves d'écrire en réponse un petit poème inspirant sur le thème: "La rose, réserve ses faveurs aux lys et saurait gré au vieux bourdon
d'aller butiner plus loin". 



Perceval 17/09/2011 17:18



Bien sur n'oublions pas Ronsard... Mignonne allons voir si la Rose...".


Et je garde de toute façon une distance certaine vis à vis des femmes et de leur amour des roses. Elles disent qu'elles aiment les Roses et elles leurs coupent la queue. Alors quand disent
qu'elles nous aiment, je suis circonspect et très prudent!



Perceval 17/09/2011 17:14



Surement. Et en 1981 Leluron avait détourné "l'important c'est la Rose" de Bécaud pour en faire "l'emmerdant c'est la rose" à la gloire de François Mitterrand...


La Rose c'est aussi le symbole de la ville de Provins. Bref, la Rose n'appartient à personne et surtout pas à ceux qui veulent se l'approprier!



fm 17/09/2011 11:40



@ Perceval, tu crois vraiment que Françoise Hardy a écrit cela en 1966 pour encourager le "contre gouvernement" de François Mitterrand???



Perceval 17/09/2011 11:18



Mort de rire! On est à 8 mois des présidentielles et vous savez même pas que le Rose est le symbole du Parti Socialiste !


Ils ont du pain sur la planche les camarades



fm 16/09/2011 09:31



Hello Geb,


Je te rejoins assez. C'est vrai que dans notre culture la rose est le symbole de la fleur.



Geb 16/09/2011 03:45



Tant qu’à moi, il n’y a rien à voir, elle utilise la rose car c’est une belle fleur et pour la mesure dans la musique n’utilise qu’une
syllabe. Et la rose est la fleur la plus connu et celle que l’on offre à une femme,  rouge pour l’amour, Blanche pour nos mères… À moins que l’auteur
lui est un rapport avec la rose-croix mais j’en doute.



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Comment les Egyptiens représentaient un Égrégore
    Commençons pour changer par comprendre le déterminatif qui exprime à droite un groupe d'hommes et de femmes. C'est notre foule... Le hiéroglyphe de gauche est un trilitère, c'est à dire un ensemble de 3 lettres "D", "M" et "Dj". La foule se prononce donc...
  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg