22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 09:40

saint martin fond bistrot
 

A chaque époque, il est totalement impossible d'exprimer en clair certaines pensées. En revanche à toutes les époques, il est amusant de trouver de pseudos initiés qui continuent à utiliser un vocabulaire voilé du passé en laissant entendre qu'il perpétuent la Tradition, comme si la Lumière et la Vérité éprouvaient un malin plaisir à se cacher pour rien...

 

Certes, parfois, il est indispensable de voiler sa pensée lorsqu'il n'est pas opportun de jouer au "chevalier blanc" qui risquerait beaucoup à provoquer de sombres forces dominantes.

 

C'est le cas également lorsqu'il est impossible de confier certains aspects de sa réalisation à ses interlocuteurs.

 

Au 18ème siècle, le rosicrucien Louis Claude de Saint Martin, confiait à son carnet d'étude ce fabuleux commentaire:

 

"La chose qui m'a paru la plus rare en fréquentant les hommes, c'est d'en rencontrer un qui logeât chez lui; ils logent presque tous en chambre garnie, et encore ce ne sont pas là les plus dénués et les plus à plaindre; il en est qui ne logent que sous les portes, comme les Lazaronis de Naples, ou même dans les rues ou à la belle étoile, tant ils ont peu de soin de conserver leur maison patrimoniale, et de ne se pas laisser évincer de leur propre domaine."

 

Le français de l'époque est sans doute à décortiquer et nous ignorons jusqu'à l'existence de ces "Lazaronis"...

 

Les Lazaronis étaient des prolétaires, des pauvres, qui n'avaient que leurs enfants (proles = postérité en latin) comme richesse. Ils vivaient à Naples sans domicile. Un texte de l'époque précise: "leur seul besoin était leur nourriture, une chemise et un caleçon de toile. Ils gagnaient en 2 jours avec la pêche de quoi subsister pour une semaine et consacraient le reste du temps à ne rien faire."

 

Saint Martin évoque naturellement ce que nous nommerions notre corps psychique et que notre conscience devrait habiter.

 

Or la majorité des hommes au lieu d'accueillir la "Connaissance" à laquelle ils peuvent accéder directement, entretiennent des pensées étrangères et des croyances diverses: ils vivent en "chambre garnie".

 

Mais ce n'est pas le pire...

 

Saint Martin fait référence à certaines expériences de théurgie dans lesquelles certaines personnes s'égarent et s'aliennent en acceptant comme "ange gardien" une entité extérieure qui prend insidieusement possession de leur corps psychique et qui les laisse à la rue!

--------

Rappel:

- Penser à utiliser le "Moteur de recherche du Bistrot" (tout en haut à droite) 

- Penser à partager les commentaires en cliquant sur "commenter" ci-dessous.

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 24/02/2012 12:34


Merci Smaragdus de souligner cette sincérité...


C'est le b-a ba du développement de l'adepte. Nous n'insisterons jamais assez et pourtant ce ne sont que des paroles creuses pour la majorité...


Mais c'est la raison pour laquelle, par exemple "Maat" est si importante dans le cheminement des rosicruciens lewissiens.


Comme tous les maîtres authentiques Louis Claude de Saint Martin transmettait une initiation permettant "au ciel d'aider" ceux qui ont fait le premier pas. Et naturellement cette initiation n'est
réellement possible, utile et efficace que lorsque le suppliant a réalisé une certain travail sur son aura et son corps psychique, travail préliminaire indispensable et incontournable qui n'est
lui même possible qu'avec le développement de la sincérité, de l'intégrité...


Bien fraternellement

Smaragdus 24/02/2012 11:46


Bonjour,


Il y a aussi chez St Martin ce conseil, cette préconisation "d'être" (plutôt que de paraître) et d'être "soi" (plutôt que d'être "moi" ou d'être "comme l'autre"). On peut y voir un esprit
avant-gardiste, voire rebelle mais, pour ma part, je pense qu'il nous incitait à travers cela à pratiquer la sincérité (et Dieu sait si de nos jours cette vertu est devenue rarissime), l'humilité
et le courage. Autant de vertus capables de nous faire (re)découvrir notre divinité intérieure.


L'humour de St Martin paraît souvent "grinçant" de prime abord mais en le relisant posément, avec la sérénité d'esprit qui le caractérisait, il y a très souvent en deuxième ou troisième lectures
des trésors de philosophie, de sagesse et de foi dans ses propos.


Bien fraternellement

Geb 23/02/2012 00:14


Tout simplement qu’il me semble que contrairement à l’époque de Louis Claude de St-Germain la tendance d'aujourd'hui à
éliminer toute spiritualité et à ce fier à la médecine pour réparer et changer les morceaux de notre corps n'aide pas vraiment à prendre connaissance et respecter son temple....Aujourd’hui
certain commence à se poser des questions seulement rendues sur leurs lit de mort ou presque…Mais ce n'est que mon humble avis.

fm 22/02/2012 23:59


@Geb Je ne vois pas ce qui changerait...


Pourquoi y aurait-il quelque chose de changé?


Bien fraternellement


 

Geb 22/02/2012 22:43



S’il voyait déjà ses attitudes dans le cœur des hommes à son époque, imagine ce qu’il y verrait aujourd’hui!!!

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier