22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 21:12

boehme.jpgAu travers du rosicrucien tchèque Karel Weinfurter nous avons remarqué un courant influencé par Jakob Bœhme (1575-1624). Dans le texte qui suit, Harvey Spencer Lewis positionne très fermement le "bœhmisme" par rapport au rosicrucianisme. Intéressant!

 

"Considérons, la vie de Jacob Bœhme. 

 

Pendant de nombreuses années, les ouvrages de Jacob Boëhme ont été réimprimés en anglais et en d'autres langues.

 

Ceci est dû au fait que les étudiants en sciences mystique ont trouvé intérêt à ces ouvrages pendant longemps, uniquement parce qu'ils présentaient un point de vue très particulier, et un aspect légèrement différent des principes chrétiens. 

 

Un chrétien pieux ne pourra jamais accepter complètement les écrits de J. Boëhme et, en fait, plus il sera traditionaliste, plus il sera conduit à les condamner. 

 

Les mystiques, dotés d'un esprit large, tolérant et universel, délaisseront partiellement les écrits de Jacob Boëhme, pour la seule raison qu'ils tendent à restreindre le point de vue du penseur. 

 

Ils tendent à circonscrire l'expansion et l'existence de la Conscience Cosmique dans l'étre humain, plutôt qu'à l'étendre. 

 

L'étudiant en philosophie et en religion, a, lui aussi, limité sa lecture et son étude de l'oeuvre de Jacob Boëhme, parce que celle-ci n'est que l'expression d'opinions purement personnelles, en grande partie uniques et de caractère individuel, qui ne sont pas appuyées par les opinions d'autres mystiques et philosophes.

 

Pour les rosicruciens, Jacob Bœhme est intéressant. en raison du fait que, se trouvant dans une position sociale modeste, avec une éducation limitée et une faible opportunité de se développer et de s'épanouir, il trouva, dans ses contacts rosicruciens, le sentier qui le conduisit plus loin et plus haut dans son développement personnel. 

 

De plus, il est un vivant exemple de ce que la médiocrité dans la société et le monde des affaires est une aide, plutôt qu'une gêne, pour progresser dans la vie. 

 

Nous avons souvent parlé de quelques-uns des livres de Jacob Bœhme, et recommandé à nos membres de ne pas manquer l'occasion d'en prendre dans une bibliothèque, pour en lire une partie, se familiariser avec son style et la présentation de ses idée religieuses et philosophiques tout à fait uniques.

 

Mais nous ne pourrions certainement pas recommander cette œuvre comme une base de travail, ou comme un guide et une aide valables, que ce soit pour l'étude de la philosophie rosicrucienne ou le développement de notre nature psychique ou spirituelle. 

 

Le fait intéressant, en ce qui concerne Bœhme, c'est que ses écrits et ses manuscrits auraient pu procurer l'occasion à quelques personnes ou groupes de personnes de créer une nouvelle religion et une nouvelle église au nom de Bœhme, comme ce fut le cas pour Swedenborg, mais que, jusqu'à ce jour, aucun mouvement de ce genre n'a pris naissance. 

 

Tous ceux qui ont étudié l'œuvre de Bœhme en sont venus, à la conclusion que celle-ci ne servait aucun but pratique, et ne conduisait à aucune conviction définie.

 

Cette œuvre est tellement imprécise et éthérée dans ses arguments, qu'elle n'offre aucune valeur réelle pour celui qui recherche, pour la vie de tous les jours, un développent psychique ou spirituel. 

 

Même chez les rosicruciens d'Europe, qui chérissaient Bœhme en raison de la pureté de sa vie, il n'y a jamais eu la plus petite tentative pour former un cercle en vue de commémorer son œuvre, pour l'étudier plus en détail, et la promouvoir sous une forme quelconque.

 

Lorsque nous pensons à tous les cultes et à tous les "ismes" qui fleurissent dans le monde d'aujourd'hui, à tous ceux qui ont été créés et qui reposent sur des œuvres religieuses ou philosophiques anciennes, et surtout à tous ceux qui ont été formés à partir de manuscrits et de livres écrits par des mystiques et des philosophes du Moyen-Age, il est significatif qu'il n'y ait jamais eu un mouvement ou un groupe quelconque se réclamant de Bœhme, qui se soit formé quelque part, dans le monde, avec l'idée d'établir un système de pensée permanent, sur le plan national ou international.

 

Il semblerait donc plutôt étrange qu'à notre époque tardive, quiconque puisse tenter de faire renaitre l'étude des ouvrages de Bœhme et les recommander à ceux qui étudient le mysticisme, comme un guide et un système de vie complets.

 

Il est certain que cela ne rencontrerait pas l'adhésion de chercheurs à l'esprit analytique et pénêtrant."

Partager cet article

Repost0

commentaires

Perceval 23/11/2010 09:56



Tu aurais pu faire plus simple dans ta démostration, patron. En se référant à la vie quotidienne! Par exemple:


Tu entres au bistrot pour boire un jus d'orange. Tu ressors tu es bourré. C'est une maladie nosocomiale !


Voilà! C'était ma contribution au débat...



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier