3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 16:45

bacon-vanderbank.jpg 

Un buveur du bistrot demandait simplement s'il faut être riche pour accéder à la Connaissance, pour s'offrir un sanctum digne de ce nom...

 

Peut-on évoluer dans un cheminement rosicrucien sans moyens financiers? La pauvreté n'est-elle pas un vice ou un poison?

 

Bien sûr, il est facile de répondre que la vraie richesse n'est pas financière, qu'une modeste bougie blanche peut suffire à se faire un sanctum et qu'une rose+croix dessinée avec son cœur est toujours magnifique...

 

Mais il est vrai que les abus du rosicrucianisme américain sous l'influence de la société de consommation ont généré la triste notion d'égrégore à péage...

 

Il faut pourtant savoir que de tout temps l'accés à la connaissance et les initiations ont toujours nécessité un engagement personnel.

 

Parfois les chercheurs de vérité qui partaient pour accéder à la connaissance en Egypte se faisaient capturer et étaient vendus comme esclaves...

 

Nous n'en sommes heureusement plus là, mais pour recevoir connaissance et initiation, chacun doit accepter le principe de compensation.

 

De même que la vraie connaissance et la véritable initiation sont pouvoirs, il existe aussi une dette à laquelle est assujetti celui qui a reçu ou qui reçoit...

 

Une certaine aisance financière est naturellement utile, mais la propérité n'est pas forcément l'idéal pour bien évoluer...

 

Francis Bacon qui fut un personnage important du rosicrucianisme déclarait que "la prospérité met en valeur les vices et il faut de l'adversité pour montrer nos vertus"...

 

Mais tout le monde n'est pas prêt à prendre au sérieux l'engagement personnel que représente la quête rosicrucienne et préfère se maintenir dans une certaine illusion, aussi, le même Francis Bacon avait une autre formule pour dédramatiser le sujet...

 

"L'imagination a été donnée à l'homme en compensation de ce qu'il n'est pas et un sens de l'humour pour le consoler de ce qu'il est"...

 ___

Le portrait de Francis Bacon ci-dessus est une œuvre post mortem de John Vanderbank réalisée au 18ème siècle et visible à la National Portrait Gallery de Londres.

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bistrot
commenter cet article

commentaires

fm 05/05/2012 12:50


@ Cogitor, 


L'islam étant une religion, l'esotérisme d'une religion reste tout de même rattaché à l'égrégore de cette religion. Sous cet aspect, je pense qu'on ne peut comparer le soufisme au rosicrucianisme
que lorsque celui-ci se manifeste par un egregore de croyances communes, mais pas dans le rosicrucianisme essentiel qui ne véhicule pas de croyance et n'a donc pas d'égrégore.


Bien fraternellement


Bien fraternellement 

Roland 02/05/2012 20:25


salut à tous les points du triangle


les chercheurs sont pauvres ;ha bon c'est nouveau!je crois plutot que les chercheurs et chercheuses particulièrement les rosi+crucien sont très riches en l'étant rosicrucien ne l'es tu pas


excuses moi mais tu as du louper quelque chose car tous ceux que je connais ont acquis une richesse intérieure incommensurable  et c'est pour maintenant et pas un aléatoire futur


reçoit Cogitor mes meilleurs pensées de Paix Profonde


Roland

cogitor 02/05/2012 03:40


Vous avez tous raison


Rosicrucien = Chercheur


les chercheurs sont pauvres, car ils cherchent à valoriser leur passage sur terre, de plus rosicrucien n'est qu'un terme occidental, les autres cultures utiliseront des termes differents
(soufis.....)

Geb 05/04/2012 04:26


@ Salam..


Tu complètes ma pensée!

salam 05/04/2012 03:31


Etre membre d'un de ces regroupements ne fait pas de toi un vrai rosicrucien


Pour que le miroir (du sanctum)  soit vraiment efficace,il faudrait qu'il soit sans tain; pour percevoir la réalité (de l'être) ou la "connaissance" il faudrait sortir du connu.

Geb 05/04/2012 01:43


@Salam


Tu ne cesses pas d’être Rosicrucien parce que tu quittes une association ou que tu es indépendant dans tes recherches. Tu
peux être seul chez toi et être plus Rosicrucien que n’importe lesquels des membres de ses associations.


À mon avis d’être Rosicrucien c’est être en accords en bonne partie avec la philosophie rosicrucienne et d’essayer de la
mettre en pratique à chaque jour.


Comment savoir au travers où est la bonne? C’est dans ton libre arbitre de savoir su tu adhères ou non à une idée.
   


Tu peux être membre de la bibliothèque juste parce que tu voulais lire quelques livres sans être un adepte du club de
lecture.


D’être membre d’un de ses regroupements ne fait pas nécessairement de toi un vrai Rosicrucien même si tu as, de leurs
opinions, le droit de l’être avec le (Titre).


Et d’être membre et n’acceptant que l’opinion de ton association en te fermant sur les autres viens directement en
contradiction avec l’idée même du libre penseur. Tu bloques ton libre arbitre.


La Rose-Croix c’est plus profond que cela. C’est plus profond et intense que le mot (Rosicrucien) ou qu’un titre.


C’est dans ton cœur que cela se passe et non dans les associations.


Ils peuvent te guider pour un bout de chemin, mais tu dois finir seul à trouver ton propre chemin dans le sentier.


Je n'ai aucune prétention à me donner un titre, je ne suis qu'un chercheur comme vous tous.....


Fraternellement!

salam 05/04/2012 01:09


(trés heureux de ton retour et....)

salam 05/04/2012 00:54


Bonsoir Geb! Très heureux de ton et de ton message auquel j'aurais tendance à adhérer. A un détail prés...


C'est justement parce que tu paies une cotisation ou que tu souscris à une organisation qui se réfère à la Rose Croix ou encore que tu es dans le trip HSL, MH ou celui du gourou du Lectorium
(dont j'ai plus le nom en tête) que tu peux te considérer comme rosicrucien. A partir du moment que tu es un mystique sans étiquette ou un chercheur libre, tu cesses de l'être AUTOMATIQUEMENT! Ce
qui n'empêche pas d'être l'un tout en étant l' autre.


Je nai donc pas dit et pas pû dire que tu étais rosicrucien comme tu as  écrit mais "engagé dans la voie qui est la tienne et non celle tracèe par quelqu'un d'autre". Ce qui pour moi est
prèfèrable!   Ceci suite à la réaction du patron que j'ai trouvé un tantinet arbitraire.

fm 05/04/2012 00:53


Bonsoir à toutes et tous,


C'est vrai que chaque petite secte se disant rosicrucienne véhicule une approche du rosicrucianisme et il est assez difficile d'y voir clair. Je vous soumet une direction inédite pour définir un
rosicrucien...


Un Rosicrucien serait un être capable de canaliser la Rose+Croix, un peu comme un prêtre d'une divinité.


La définition devient alors toute simple et chacun peut répondre en son for intérieur: ou on sait parfaitement qu'on la canalise et on peut se déclarer Rosicrucien en toute connaissance de cause
ou alors ce n'est pas le cas.


Bien fraternellement

Smaragdus 04/04/2012 23:27


Bonsoir,


Pour ma part, je partage l'avis de Geb (dont je salue fraternellement le retour) mais je modèrerais le côté "fougueux" et un brin sarcastique. Oui, les mystiques sont riches de leur indépendance
d'esprit. Toutefois, ils sont riches aussi du respect qu'ils portent à l'indépendance d'esprit d'autrui. L'un ne va pas sans l'autre.


Maintenant, pour répondre à la question posée par Francis, je pense également qu'il faut, sinon une richesse financière ostentatoire, du moins une certaine aisance matérielle et une sécurité
physique et psychique pour pouvoir cheminer spirituellement. On en revient à la fameuse hiérarchie des besoins de Maslow : pas facile de cheminer quand on est tenaillé par la faim ou la
sécheresse, quand son pays ou son village est à feu et à sang, quand on a été jeté dès son enfance dans la drogue, la torture, l'embrigadement ou la prostitution ou quand la maladie nous mord au
point de nous obnubiler sur la seule souffrance qu'elle engendre. Si on oublie la détresse qui ne nous touche pas de près, alors on ne mesure pas vraiment la richesse intérieure que nous
possédons.


Et cette richesse n'est pas faite d'argent, elle est faite effectivement de liberté. Je compte parmi mes amis (qui sont aussi une vraie richesse) des mystiques très fortunés et des mystiques de
condition fort modeste. Les premiers ne se sont pas asservis au pouvoir de l'argent et les autres n'en ont cure.


Pour ce qui est du débat sur les "rosicruciens" ou "Rosicruciens" ou "Rose-Croix", je pense honnêtement que le plus important est d'être bien conscient, intérieurement, de ce que représente la
Rose et de ce que représente la Croix au plus profond de soi. L'appartenance à une religion ou à société initiatique quelles qu'elles soient est utile car elle permet d'initier un travail sur soi
pour se découvrir, découvrir les autres, le monde et notre propre divinité. Mais elle ne peut pas être une fin en soi. Elle joue un rôle de "béquilles" sur lesquelles nous nous appuyons tant que
notre coeur est faible. Or la quête mystique, c'est peut-être justement de parvenir à fortifier suffisament notre coeur pour pouvoir rejoindre l'Etre sans aucune béquille, à la seule force de
notre âme.


Bien fraternellement.

Geb 04/04/2012 21:09


J’avais promis de ne plus m’impliqué,


Mais là, vous me faites bien rire.


Rose-Croix, Rosicrucien ou rosicrucien.


Le patron m’a dit que je ne l’étais pas, Salam m’a dit que oui j’étais.


Tant qu’à moi ce n’est pas parce que tu paies une cotisation à un regroupement que tu (es),


Ce n’est pas non plus parce que tu fais un trip sur HSL que tu (es) aussi.


R majuscule ou non, où que se soit l’état Rose-Croix qui n’est qu’une utopie que plusieurs recherches.


À mon avis tu es rosicrucien quand tu restes un penseur, un chercheur, et un mystique libre dans ta démarche et tes
recherches. Que tu ne te rattaches pas qu’à une seule idée, une seules vision. Que ton intellect reste ouvert.


Que tu paies pour l’amorc , Marx Haendel, le lectarium etc. c’est tout simplement pour acheter de l’information.


Que tu prennes tes documents au Seti ou que tu sois abonné au Bistrot, ou touts autres bidules, C’est chercher et trouver
d’autres information.


C’est en ton âme et conscience que cela se passe vraiment.


C’est le ‘’Travail’’   que tu fais
sur toi, l’information que tu vas chercher.


Et qu’on le veille où non, le travail fait sur soi-même, s’il est bien fait, ne peut que nous améliorer  comme humain.


C’est juste cela se parfaire.


Le reste, ce n’est que théorique, à chacun sa vision, car être rosicrucien c’est justement d’avoir cette liberté, ce libre
arbitre d’interprétation.


Tout le reste n’est qu’un débat d’idées, de visions et d’opinions personnelles.   


L’important c’est que toi,


Toi, tu saches qui tu es vraiment.

salam 04/04/2012 18:21


@ rousta


 Ainsi sans l'intervention des " (pauvres) vrais roses croix, l'humanité serait "mise en quarantaine" pour trés longtemps.... Je veux bien le croire, mais mise en quarantaine de quoi , par
qui et pourquoi? Doit on la considérer comme un virus qu'il faille isoler du plan divin?

éric 04/04/2012 12:28


 


Les déviances existent dans
toutes les tendances traditionnelles Rose Croix Martnisme Franc Maçonnerie Templiers etc 
Les chercheurs passent de l une à l autre ou cumulent plusieurs d entre elles mais pouquoi ?
Quand il y a séparation et création d une nouvelle tendance qu'elle est l origine de ces déviances ? Ne s agit il pas principalement de
fantasmes déçus ou d aspirations persos contrariées chaque créateur d une nouvelle note s imaginant inspiré mais par qui ou par quoi ? Par sa nature non travaillée ni purifiée ? Avant que de
vouloir s engager dans une voie dite traditionnelle et où initiatique ne serait il pas nécessaire au préalable d effectuer un intense travail sur soi ?
J au toujours été étonné par toutes ces motivations contrariées parce que bien trop égotistes et sans réel fondement d études et d expérimentation qui motivent tant de chercheurs ou pseudos
chercheurs qui ensuite se réfugient dans un intellectualisme forcené qui les mènent trop souvent à des égos surdimensionnés et un manque de progrès évident
Bien entendu chacun comprend et réagit selon ses propres possibilités et ne peut aller plus en avant
J ai rencontre depuis une quinzaine d années bien des élèves frustrés aigris rejetant en bloc ce qui leur fut offert avec dans leur vie une réelle souffrance tant intérieure qu extérieure car
cette souffrance se révèle dans leur vie de tous les jours
Le spéculatif est certes intéressant et est une étape importante mais sans l opératif devient lettre morte et stérile juste une trituration mentale de plus dans un océan d autres triturations
mentales
Je pense que nous avons certes besoin les uns des autres pour avancer sinon évoluer mais les autres nous polluent considérablement comme nous pouvons polluer nous mêmes les autres
Dans notre société on néglige l individualité au profit de la masse or ce qui est passionnant est ce que chacun est dans sa réalité profonde
Je me méfie beaucoup de ces mouvements de masse qui intensifient leur action depuis un certain temps et qui se traduit sur bien des niveaux y compris celui du langage avec ces expressions qui
viennent d on ne sait ou et qui deviennent presque instantanément langage courant
Bonne journée à tous

éric 04/04/2012 12:27


Les termes sont
importants
Par exemple le
terme Illuminatis qui il y a quelques années avait un sens profond complètement dénaturé depuis quelques années sujet préfère de pseudos ésotérismes en mal de fantasmes et de
conspirations...

fm 04/04/2012 12:25


‎"Devenir rose+croix" c'est une idée assez moderne, issue d'un vague héritage du 18ème siècle. Cette idée est-elle juste? A mon avis non. L'idée de "l'ultime égrégore" est-elle conforme avec
l'idée de se débarrasser des croyances? A mon avis non plus... Je ne prétends pas avoir raison, mais seulement qu'il est important de sauvegarder, pour ces sujets fondamentaux de la démarche
rosicrucienne, le vocabulaire traditionnel afin d'éviter des dérives sectaires comme pourrait par exemple en générer le concept à mes yeux artificiel et charlatanesque "d'égrégore des
rose+croix"!

Aleph Binah 04/04/2012 12:23


Le but ultime est de tous devenir Rose-Croix. Il ne s'agit là que d'un terme, un mot. Mettez celui qui correspond à vos plus hautes aspirations, vous vivrez alors votre propre égrégore et
celui-ci s'associera de lui même à l'ultime Égrégore. Il n'y a point de division, seulement communion.

fm 04/04/2012 12:19


A mon sens les Rosicruciens (R majuscule) sont appelés généralement (et à tort) des Rose+Croix et les rosicruciens (r minuscule), même s'ils paient une cotisation quelque part doivent travailler
sur eux et lorsqu'ils sortiront d'abord de leur egregore, ensuite de la nuit obscure... ils deviendront un jour des néophytes de la Rose+Croix, et éventuellement plus tard, voire dans une autre
vie, ils deviendront à leur tour des Rosicruciens!

eric 04/04/2012 12:17


Mais qui sont exactement les rosicruciens ? D'après le terme employé juste des aspirants.


rosicrucien ne signifie pas "Rose Croix" loin de là...

rousta 04/04/2012 11:57


Bonjour , désolé mais vous faîtes erreur les vrais Rose
Croix ne  sont pas riches et vous pouvez les
remercier car sans eux NOUS l'humanité  serait  déjà mise en quarantaine pour une trés longue période...Fraternellement

salam 03/04/2012 21:04


Egrègore à pèage? lol!


Pourquoi se sentir en dette lorsque l'on reçoit? C'est à vous dissuader d'offrir des cadeaux! Accepter de recevoir est aussi important que d'offrir sans penser au retour.Accorder un peu de son
temps pour une cause humaniste est souvent beaucoup plus compensatoire que de donner de l'argent.


Il ne faut pas confondre " aisance financière" avec absence de soucis financiers . Pour se  mettre en dette , il faut en avoir les moyens!


,


 

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg