27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 10:30


spiderman-maitre-interieur-copie-1.jpg 
A cette question, si souvent posée par des chercheurs extérieurs, la réponse est souvent:

 

- Il n'y a pas de maîtres dans la Rose+Croix: chacun s'efforce de développer son "Maître Intérieur"...

 

Évidemment, il s'agit d'exprimer l'idée qu'on ne doit pas trouver de petits gourous dans le rosicrucianisme...

 

Mais ne sentez-vous pas à quel point cette réponse maladroite "pue l'ego"?...

 

Tout d'abord c'est faux: la démarche rosicrucienne consiste à éveiller l'Être Intérieur.

 

Ce que l'on nomme le "Maître Intérieur" est un ego qui vient se substituer à l'ego initial que l'on cherche à éliminer, alors que l'on est pas encore assez sincère pour y parvenir...

 

Par rapport à l'ego, le "Maître Intérieur" est toutefois plus évolué, et moins "égoïste".

 

C'est un ego plus adulte, reconstruit sur toutes les expériences vécues depuis que notre désir d'éliminer l'ego était né...

 

Mais ce "Maître Intérieur" demeure un ego qui n'a aucune connaissance de ce que nous n'avons pas encore vécu et lorsque nous sortons des banalités du quotidien, son avis ne présente évidemment aucun intérêt...

 

Contrairement à ce qu'on entend souvent: le mystique doit donc apprendre à ne pas toujours écouter le "Maître Intérieur"...

 

C'est d'autant plus difficile que le mystique est fier d'être parvenu à faire définitivement taire la grosse voix de son ego pour éveiller la voix plus adoucie de son "maître intérieur" et il est donc très attaché à sa nouvelle création psychique qui est maladroitement représentée par ce "Spiderman rosicrucien"...

 

Dans le rosicrucianisme lewissien du 20e siècle, tout cela n'était pas exprimé clairement et devait donc être deviné avec plus ou moins de succès:

 

Le cheminant découvrait avec les Degrés Néophytes la nécessité de laisser s'exprimer l'Être Intéreur et d'éliminer l'ego, puis, en passant dans les Degrés du Temple, toute référence à l'Être Intérieur avait disparu et une nouvelle référence apparaissait: "le Maître Intérieur".

 

Il y avait donc la tentation erronée d'identifier l'Être Intérieur avec le Maître Intérieur et il fallait donc attendre naturellement les dernières monographies du Temple pour lire, en toutes lettres, et généralement avec beaucoup de surprise, que le maître intérieur devait être à son tour éliminé...

 

C'était une invitation à reprendre les Enseignements à zéro en considérant désormais que les Degrés Néophytes devenaient alors les véritables degrés des Illuminatis...

 

Autant dire, vu le peu de personnes qui parvenaient à ce stade de leur formation que les "Maîtres Intérieurs" avaient la vie dure!

 

Ceci étant clair, nous comprenons beaucoup mieux pourquoi la formulation "le rosicrucien ne cherche à éveiller que son Maître Intérieur" était egotique...

 

Il convient donc de prendre conscience de la "problématique" de cette création...

 

Le chercheur, axé sur la construction de son "Maître Intérieur" a donc tendance, d'une certaine façon, à se couper de l'extérieur et il se crèe lui-même des surcharges cardiaques et mentales qui se traduisent par la difficulté à écouter les autres en profondeur ou à éprouver le développement des personnes qui croisent sa route.

 

A ceci s'ajoutait généralement des inhibitions du style "sois tolérant avec les autres", "ne les juge pas", etc, qui rattachant à un egregore pouvaient contribuer à maintenir une sorte d'autisme sectaire qui est naturellement le handicap regrettablement courant de beaucoup de chercheurs...

 

Cela se traduit par des relations superficielles avec les autres, une compréhension limitée, une absence de remise en question et surtout l'incapacité à reconnaître dans le quotidien le message des Maîtres...

 

Au 21e siècle, ne faudrait-il pas reconsidérer tout cela?

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 31/05/2013 22:24


C'est vrai que c'est pittoresque de penser travailler sur l'aura de la terre quand, si j'ose dire, dans une basse cour, on demeure le prisonnier de sa coque aurique...  

salam 31/05/2013 22:16


Le vivant réalisé,fm, celui qui se touche comme dirait saint Thomas; mon apôtre préféré. C'est bien joli de travailler sur l' aura de la Terre mais n'est il pas l'émanation du vivant? Pourquoi
chercher la porte des étoiles ailleurs que sur Terre alors qu'il "suffit" d' accéder à la conscience planétaire et laisser faire l'effet diapason  dont Gaïa a le secret?


 


 


 


 


 


 


;

Ledgend 31/05/2013 09:51


C'est une belle image de voir les maîtres comme des étoiles dans le ciel mais me paraît quelques peu "naïve" mais nettement préférable à l'orientation de conscience dirigée uniquement sur la
conscience planètaire .Cela m'apaise le mental de "conceptualiser" les choses différemment car chacun a sa vision intérieur de ce que représente la conscience cosmique pour lui tant qu'il n'a pas
atteint l'Illumination et il est vrai que l'âme universelle est difficilement saisissable pour notre mental sauf qu'elle est d'une fréquence vibratoire hautement élevé mais qu'elle reste vague
pour notre conscience subjective bien qu'elle y" trempe".J'aimerais pouvoir exposer ma vision du royaume de l'Âme sans que l'on y voit une élaboration conceptuelle de l'ego , comme une paille
dans l'oeil de l'autre mais plutôt comme un nouveau cercle de réflexion pour une plus grande illumination .Bien entendu cette approche du royaume de l'âme reste empreint d'analogie avec le monde
et l'univers dans lequelle nous évoluons et l'Image de notre système Solaire et pour donner une porte d'entrée sur la réflexion je verrais plutôt les maïtres habitant dans les constellations
solaires plutôt que la représentation d'une étoile , permettant d'ailleurs à certains qui n'ont pas choisi de nous épauler dans notre quête de pouvoir "voyager" à leur guise dans d'autres
royaumes de l'Âme .C'est dans ce sens la que vont mes approches méditatives eu égards avec le voyage de la conscience dans les douzes portes du royaume d'Osiris que j'identifie à des "chambres de
conscience" à laquelle nous devons parvenir .L'auréole mystique , ce cercle au dessus de la tête symbolisant la réalisation de ces douzes portes en une seul "état".

fm 31/05/2013 09:07


Et oui, tout au moins ce qu'a son niveau il ressent comme "vivant". 

salam 31/05/2013 00:56


Cela  semble naturel d'associer la conscience cosmique au ciel surtout lorsqu'on est trempé depuis deux millénaires par la culture chrétienne avec toutes ses inventions Pas étonnant, donc,
que le païen, lui, préfère s'attacher à la conscience planétaire. Autement dit:la conscience du vivant.

fm 30/05/2013 22:51


C'est quand même plus pratique de considérer que l'égo c'est tout ce qui doit disparaître en coupant tout ce qui peut l'alimenter.


L'âme universelle reste un concept approximatif, "l'Etre intérieur" me parle davantage.


Je suis tenté de dire que notre conscience subjective atteint la "conscience cosmique" si elle se détache de tous les concepts, croyances etc. C'est donc le premier objectif de la méditation:
apaiser le mental, laisser dégorger notre inconscient et passer "au dessus".


Evidemment il ne faut pas rester coincé en alimentant un egregore qui nous maintiendrait en dessous de la "conscience cosmique".


Mais atteindre la conscience cosmique ce n'est pas se fondre dans le néant, c'est atteindre un niveau où des contacts psychiques de grande qualité sont possibles. 


Pour donner une analogie, si la conscience cosmique est le ciel, les maitres sont les etoiles du ciel... 

Ledgend 30/05/2013 16:50


Il peut être la pour nous aider mais jamais pour nous remplacer .


 

Ledgend 30/05/2013 16:46


Pour ma part le Maître Intérieur est cette âme personnalité qui a et est le Maître (qui a la maîtrise et l'état de conscience) d'une chambre de laquelle notre conscience intérieur doit parvenir
et travailler à s'élever ...

Ledgend 30/05/2013 16:38


Ce qui me parait le plus important , c'est de mettre sa conscience objective au service de l'âme personnalité et accepter son 'égo" cette illusion d'une individualité , tel qu'elle est .Tout en
sachant que l'Âme Universelle est en elle même pure et parfaite , il y a de grande chance qu'Elle sache nous guider à nettoyer notre égo .Il me semble que beaucoup n'ont pas compris le rôle
primordial que la conscience objective accompagné de son"égo" a, dans l'élaboration de notre conscience subjective (subconsciente pour les profanes).On sait trés bien que de mauvaises habitudes
répétés engendre de mauvaises lois d'action pour nore conscience subjective , et il serait donc d'une grande illusion de confondre la maître intérieur avec sa conscience subjective , ou alors si
tel est le cas plus grand sera la tache pour que notre conscience subjective s'identifie à l'Âme Universelle


Bien Fraternellement ;) 

salam 30/05/2013 12:39


C'est aussi le plus bel outil de manipulation de masse que l'humain ait inventé.

Geb 30/05/2013 00:10


Pour une fois je suis en accord à 100% avec toi patron, l'outil internet est de plus en plus présente et utile.


BIen Fraternellement

salam 29/05/2013 23:20


Bonsoir fm!


Oui, çà n'engage que toi car dans une âme, peut sommeiller tout et n'importe quoi; l'éclosion  dépendra du bouillon génétique que ses géniteurs lui serviront et des évènements et rencontres
que le destin lui aura préparé.

fm 29/05/2013 22:49


Le rosicrucianisme s'adapte aux époques. Par exemple la vogue de l'amorc des années 70 n'était visiblement pas destinée à perdurer.
Il serait temps de penser au rosicrucianisme du 21e siècle autour de l'outil internet... 

Geb 29/05/2013 22:43


Bonsoir CV, Le problèmes de l'humilité, vient de certain des plus haut degré et c'est là que la loge pour moi devient du paraitre....et cela ne m'intéresse pas. La nature humaine
étant ce qu'elle est, moi, je préfère ma solitude. Et si cela fait de moi un mauvais Rosicrucien alors je prèfère ne pas être un vrai Rosicrucien aux yeux de tous, que de les imité. Car si
l'un ne va pas sans l'autre, l'autre est très contradictoire à l'un. Ça ne tourne pas rond.   


Bien fraternellement 

CV 29/05/2013 20:50


A geb ! Me permettras-tu une réponse à ton affirmation....


Les monographies ne sont pas dissociables de la loge pour l'Homme désirant d'entre en Loge. C'est un alter ego nécessaire. Sans l'une ou les autres, tu passes à côté d'un
complément d'enquête de toi-même, en ce sens que nous ne pouvons être "initiés" comme tu le dis, sans avoir avoir été réceptionnés ! Dans le temps, nous parlions de reception et non d'initiation,
dernière qui ne peut être "in principio" au commencement que s'il y a "reception". Par ce petit jeu de Haut et de Bas, le néophyte saisit toute l'importance des officiers et du rituel qui par
leurs positions, paroles, gestes et parfois altercations, font remonter à ta pensée toute la  nature de la Conscience.


 


Maintenant tu restes libre de croire à ton reflet dans le miroir de otn ego, pour la plus grande perte de temps de l'évolution qui te serait proposée lors de cette présente incarnation et la plus
grande  satisfaction de la raison qui seule, égare.


 


bien frat.


 


PS : j'ai cotoyé des Loges pendant des décennies, à tous les postes, pour saisir ce que pouvait être le plan supérieur orchestrant les outils que nous devenons lors de nos places en loge.
Humilité, quand tu nous tiens !

Geb 29/05/2013 16:45


Ha oui Salam j’oubliais, tu écris  (s'efforcer de se mettre au diapason
avec le portrait robot du parfait rosichose sans se renier soi même) Et bien non, je n’ai pas besoin de faire cela. Oui
j’ai été en loge, à une dizaine de reprise, j’ai été initié à la loge mais je n’aime pas la loge plus qu’il faut. Je préfère travailler seul, monographie en main.  La loge pour moi n’est que contact humain avec des gens qui partage la même passion, mais sans entrer dans les détails se n’est pas ma tasse de thé donc cela
fait  près de 6 mois que je n’y ai pas mit les pieds, et je ne crois pas y retourné.


Fraternellement     

Geb 29/05/2013 16:33


Bonsoir Salam, c’est le résultat d’un travail personnel. Et oui, il faut aussi être à l’écoute de sa
personne et vouloir de tout cœur changer les choses en soit.  Éliminé son ego est un drôle de travail, car je ne vois pas d’autre chemin que celui de
faire prendre conscience à l’ego en passant par sont ego, lorsqu’il prend trop de place. Mais il y a la quand un immense travail d’humilité personnelle auquel faut être prêt à
accomplir,  C’est un cheminement difficile à exprimer et à faire. Et la réussite n’est jamais complète, il y a toujours de temps en temps des
rechutes.  Et je crois qu’il y a un juste milieu aussi dans se travail. 


Et de naitre Rosicrucien? Ça c’est toute une question. La journée ou tu recherches les origines de ta
vie, tu choisis là ou tes recherches t’amène, ou tu es bien. Tu peux avoir une prédisposition à la spiritualité depuis ta jeunesse, le reste, je crois que cela devient un choix que l’on fait avec
son cœur. Pour ma part c’est un souvenir d’enfance qui m’a amené à la Rose-croix.


Bien fraternellement.

fm 29/05/2013 16:24


Bonjour Salam,


Tu poses une belles question... Y a t-il dans toute âme un rosicrucien qui sommeille?!


Je répondrais oui, mais ça n'engage que moi!


 

fm 29/05/2013 16:20


Bonjour M@n


Et oui, c'est la question: pouvons nous ressentir et affirmer une influence rosicrucienne chez ces philosophes grecs?


Le message d'aujourd'hui "l'Enseignement d'Empédocle" permet d'avancer dans cette recherche...


 

m@n 28/05/2013 22:31


De nombreux posts trés forts dernierement... Est-ce un axiome que d'affirmer que le bistrot nous emmerveille un peu + à chaque message.


mais / la r.c, où situer l'influence des philosophes de l'antiquité? (Platon...

salam 28/05/2013 21:17


Hello Geb!


Si c'est la (mo)RC qui t'as enseigné cela, tant mieux, j'en suis heureux pour toi!


Mais est-ce bien elle ou le  fruit de ton travail personnel et celui del'écoute de ta propre personnalité? (ton maître intérieur, si tu préfères...)


 Car c'est un fait, très tôt le "maître de classe" nous encourage à éliminer l'ego; comment peux tu à la fois l'éliminer et l'apprivoiser?(pas le MC, l'égo!) Si tu as la réponse, je serai
charmé de la connaître.


La (mo)RC n'aime  pas le culte de la  personnalité et l'expression qui va avec. . Elle le dit assez. Elle préfère de très loin le reflet de sa" pensée officielle".  Jolie pirouette
pour ne pas dire "pensée unique"...


Pour apporter de l'eau à ton moulin, je dirais qu'il y a bien un moyen de "maîtriser son égo" au sein de la communauté rosicrucienne: c'est de s'efforcer de se mettre au diapason avec le portrait
robot du parfait rosichose sans se renier soi même. La devise étant: tolérance d'accord mais indépendance d'abord!


Tout d'un coup il y a une question qui fait surface: naît on rosicrucien ou le devient on?

fm 27/05/2013 19:58


Bonjour Nirina et Geb,


La manière dont tu (Geb) parles de l'égo me gène un peu. 


La démarche rosicrucienne n'engage pas un combat avec certains aspects négatifs de l'ego pour développer des vertus comme le proposent certains courants de pensée qui nomment cela de l'alchimie
spirituelle (sic)...


Dans le rosicrucianisme, la clef est donnée au niveau du 3e Degré Néophyte, il n'y a fondamentalement rien de secret: il s'agit simplement d'agir énergétiquement en alimentant autre chose que
l'égo. Le chercheur doit découvrir comment "on échange un vêtement (l'égo) contre une épée (une puissance psychique)..." 


Donc l'ego disparait quand il n'est plus alimenté... et ce n'est pas une frustration!


Bien fraternellement

Geb 27/05/2013 13:31


Bonsoir à tous, bonsoir patron, J’aurais tendance à dire que la Rose-Croix est un enseignement qui permet
au néophyte d’apprendre à contrôler allant jusqu’à maitriser son ego. Ce n’est pas pour moi une question de double égo, ‘’L’ego et le maitre intérieur’’ mais plutôt un enseignement qui aide la
conscience à réaliser les erreurs de l’ego puis de les corriger. Seulement il ne faut pas tomber dans le piège de se sentir supérieur soit par le degré obtenu ou la connaissance acquise car là tu
tombes dans le piège de t’avoir crée un plus gros ego et au lieu d’avoir évolué tu as régressé. Et ceux là ont la tendance à se croire supérieur aux autres. La réussite semble facile, mais en
réalité elle n’est pas évidente et accessible facilement. Et je crois qu’il nous est impossible d’être notre propre juge à 100%. Faut savoir s’écouter, écouter ceux qui nous critiquent, se
critiquer, s’évaluer, accepter ce qu’il faut changer sur soi-même, puis le plus difficile, faire les changements.        


Bien Fraternellement.        

nirina 27/05/2013 12:55


Merci pour cet article

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier