1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:41

cyclisme.jpg

"Aussi longtemps que vous resterez fidèles aux engagements que vous avez contractés, pour suivre les hautes aspirations qui vous guident, aucun homme ni aucun maître ne pourra vous détourner de votre voie..."

 

No comment!

Partager cet article
Repost0

commentaires

fm 02/02/2012 10:10


@Den, moi aussi, l'idée du trucage me préoccupe! La roue arrière du deuxième vélo me semble un peu en contrebas et il faudrait pour compenser une grande force ou une grande vitesse... et dans les
deux cas une audace assez folle et peu crédible.


Bonne journée Soror! 

Smaragdus 02/02/2012 10:03


Re,


Oui, je pense également qu'il s'agit d'une photo-montage. Mais peu importe finalement, cette photo n'est jamais que le support de la réflexion qu'elle génère (un autre exemple plus probable
aurait pu tout aussi bien faire l'affaire).


Bien fraternellement.

Den 02/02/2012 09:16


ceci dit je me demande si c'est possible .

Den 02/02/2012 09:13


bonjour


Je suis de l'avis du commentaire no 3 c'est de l'orgueuil pure et simple et je ne vois pas du tout un quelqu' autre bien à en tirer. Bonne journée à vous !

fm 02/02/2012 01:22


Ah c'est super! J'avais aussi visité le Clos-Lucé, mais je n'avais pas relevé ce proverbe! Merci de l'info!


L'analyse qui fait de l'orgueil le moteur des cyclistes est partagée...


La confiance en notre Être profond est vraiment quelque chose de merveilleux, encore faut-il l'éveiller...  Ne nous leurrons pas: généralement l'égo campe fièrement sur une foi artificielle
faite de pensées magiques ou de loyautés invisibles... L'Opération demande des capacités et parfois du temps pour un long détachement de croyances, de manipulations, d'illusions...

Smaragdus 01/02/2012 21:45


Re,


Pour la paternité du dicton, je le tiens d'une visite faite au Château du Clos-Lucé qui fut la dernière demeure de Léonard de Vinci. Une superbe exposition des oeuvres du génie nous conduisait
pas à pas dans le jardin où étaient disposées des inventions mais également à l'intérieur du château où l'on pouvait admirer des tableaux ainsi que les fameux croquis. Toute la visite était
rythmée par de petits panneaux égrenant les dictons du maître ou ses mots de sagesse dont celui sur la route étroite... De là à soutenir que la source est infaillible, je ne saurais dire.


Oui, il y a dans cette recherche éfrénée du risque de la part de ces cyclistes quelque chose d'un peu morbide. Un comportement "borderline" qui ne relève pas vraiment à mon sens du courage mais
bien plutôt de l'orgueil. La vie est un cadeau précieux sur lequel nous devons veiller, sans l'étouffer certes mais sans la jouer à la roulette russe non plus. Du moins, me semble-t-il.


Pour en revenir enfin à la foi, la foi est confiance (les deux mots ont la même étymologie) en Dieu, qui est nous-mêmes d'ailleurs. Pour autant, jusqu'où pouvons-nous avoir confiance en
nous-mêmes avant que cette confiance ne se transmute en orgueil ? La question est ouverte.


Bien fraternellement.

fm 01/02/2012 20:41


Bonsoir Soror et merci pour ton intervention!


Je ne connaissais pas ce proverbe que tu attribues à Leonard de Vinci. Si c'est vrai c'est une révélation: le net le caractérise comme un "proverbe breton".


J'avoue que j'ai retenu cette image parce qu'elle me faisait peur... Pour ma part j'aurais plutôt tendance à me faire mal en heurtant le rocher pour ne pas risquer de tomber!


La phrase que j'ai choisie doit être extraite d'une initiation rosicrucienne, je ne sais plus trop laquelle. A la limite, c'est sans intérêt, mais rouler en vélo sur un truc comme ça est
suicidaire... 


Je me suis permi de récupérer un principe rosicrucien pour une situation farfelue dans laquelle notre ego s'embarque... N'est-ce pas précisément ce qu'il ne faut pas faire?


Mais je ne sais pas si je projette une peur ou si le sujet latent est le suicide...


J'imagine qu'il y a dans l'exercice de ces cyclistes une sorte de pulsion plus ou moins inconsciente qui les fait fréquenter des entités suicidaires désincarnées qui souffrent d'un manque
terrible de force vitale et qui pousseraint ces cyclistes à faire les mêmes bêtises qu'elles dans une sorte de pacte pour partager leur énergie...


Bref, je ne sais pas si ce cyclistes suivent vraiment une voie... en tout cas ce n'est pas la mienne!


Bien fraternellement! 

Smaragdus 01/02/2012 19:58


Bonsoir mon frère,


Dans un style encore plus concis, Léonard de Vinci disait également que "Pour ceux qui marchent droit, la route n'est jamais trop étroite"... Mais il est vrai qu'il n'avait pas spécifiquement
envisagé le déplacement en vélo en bordure de falaise.


Vous l'avouerai-je ? En regardant simplement cette photo, j'en avais le vertige sur ma chaise !! Bigre ! Comme quoi, en termes de foi, il nous faut toujours demeurer humble.


Bien fraternellement.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier