6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 15:38

-"Mais, professeur", j'ai repris, "je veux seulement,... je désire apprendre comment je pourrais procéder, si déjà mes espoirs fondamentaux se réalisaient." 

hsl

"Je ne fais pas maintenant de demande pour une admission dans l'Ordre; en ce moment , je demande pas un rare privilège ou un honneur". 

"Je viens à vous uniquement comme un chercheur de connaissance, pour la lumière."

 

Alors que je m'exprimais, une expression plus bienveillante apparut sur son visage et seulement lorsque les deux derniers mots furent littéralement sortis de force de ma conscience par un étrange pouvoir, que j'ai vu s'écarter la barrière entre nous.

Ces mots, "POUR LA LUMIERE", agirent comme les mots magiques de jadis. Cela m'est apparu alors que j'étais simplement en train d'utiliser des mots que d'autres emploieraient comme une manière symbolique pour exprimer un désir pour la Connaissance de l'Est. Mais les années qui se sont écoulées depuis lors m'ont montré que je n'aurais jamais pu utiliser un meilleur symbole ou des mots plus appropriés. La lumière! La clef du Rosaecrucianisme - le mot de passe des royaumes secrets.

-"Alors, mon bon ami, si vous cherchez la lumière", reprit-il, vous devez d'abord 

montrer que vous pouvez être utile à la lumière. Nous sommes nés dans les ténèbres et certains d'entre nous doivent encore vivre dans les ténèbres sur ce plan et dans cette existence. La lumière ne peut pas accéder à chacun! 

 

 L'éclat, le feu, la chaleur, l'illusion de la lumière pourraient aveugler les uns et conduire les autres à la destruction.

Vous devez être sûr que vous servirez la lumière et vous pourrez uniquement la servir en proportion de votre raison pour la désirer.

(à suivre)

Episode précédent, début du Voyage

Version américaine:

"But, Professor," I began again, "I only want - desire - to learn how I may proceed if I am ever to have my fond hopes realised. I make no demand now for admission into the Order; I ask for no rare privilege or honour at this time. I come to you only as a seeker for knowledge - for light."

As I went on with my speech a more kindly expression came to his face and it was only as the last two words were literally forced out of my consciousness by some strange power, that I saw the barrier between us drop. These two words - FOR LIGHT, were like the magic words of old. It occurred to me as I said them that I was merely using words which others had used as a symbolical way of expressing a desire for Eastern knowledge. But the years which have passed since then have shown me that I could not have used a better symbol nor more appropriate words. Light! The key to Rosaecrucianism - the pass-word to the secret realms.

"Then, my good friend, if you seek light," he went on, "you must first show that you deserve light. We were born in darkness and some of us must ever live in darkness on this plane and in this existence. The light cannot come to all. The brilliancy, the fire, the heat, the illusion of Light may blind some and lead others to destruction. You must be sure that you deserve Light and you can deserve only in proportion to your reason for desiring."

--------------

 Commentaires:
 
 Ce texte fournit quelques indications très utiles sur l'effacement indispensable de l'ego dans la quête. Le "désir de lumière" est à justifier par son utilisation. L'ésotérisme se manifestera ensuite par le savoir et le pouvoir... On est loin de la croyance si répandue que la connaissance ésotérique est reçue en fonction de son "mérite passé".  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sulfate2Cuivre 09/01/2011 03:17



@Geb, ce n'est pas pareil d'affirmer qu'une expérience est communicable que d'affirmer que l'on peut parler de son expérience !


on peut parler de tout ce que tu veux, cela ne communiquera jamais l'expérience mais simplement son fruit. C'est le mélange des genres qui est douteux avec des changements de direction: on sent
le manque de maitrise du sujet...


On peut positiver comme on veut quand on construits sur des fondements merdiques la construction ne tient pas mais j'accepte volontiers ton pot!


Ton exemple de guerre me parait tout aussi faiblard, c'est ainsi que l'on se fait dominer. Quelqu'un qui n'est pas capable de se battre reste la proie pour les autres.


Ton expérience de la gestion de la violence, n'est pas la mienne et n'est pas celle de l'humanité non plus et est souvent la bonne excuses des lâches et c'est cela qui à fait dire à gandhi:
Je crois vraiment que là où il y a le choix entre la lâcheté et la violence, je conseillerais la violence"!


Mais la "guerre" est un combat, tout est combat: un débat d'idées comme celui ci (si on était tous d'accord on serait une bande de clones ou une e ces sectes dans laquelle on a pas envie
d'être identifié. 


Je prépare la guerre, la seule qui vaille celle ou l'on se bat contre soi même mais je ne crains pas non plus de devoir défendre quelqu'un dans la rue par les points s'il le faut même si
j'essayerais toujours d'éviter cette situation extrême ou la victoire est bien aléatoire !


Le positivisme à outrance est le lit de la violence. 


Je veux bien qu'il y ait un paradoxe mais lequel? ou est-ce que je me contredis?


L'amorc n'a pas besoin de te dire de détenir la vérité ses membres semblent s'en chargent à grand renfort d'affirmations gratuites assenées comme des sagesses alors que la seule chose qui
transpire est un troupeau de moutons belant à l'unisson leur profonde ignorance en récitant des bons mots qui ne leur appartiennent pas !


On pourrait parler pendant des heures du comportement de son plus haut dirigeant, des mensonges, omissions et manipulations des membres, de son fonctionnement associatif si curieusement sectaire.
De son agressivité procédurière, de ses mésaventures qui lui on valu a être cité dans le rapport parlementaire présentant des dérives sectaires (de 1999) sur les sectes sur des notions de
mouvements d'argents sur lesquels on pourrait encore se pencher mais on peut aussi citer la manipulation des membres à qui on leur fait croire des conneries par bulletins interposés pour s'offrir
une main d'oeuvre gratuite pour rénover un château et qui est vendu dans la foulée dès qu'il est restauré. Ca reste au travers de la gorge de quelques uns. 


Désolé, à mon époque on ne m'a jamais demandé d'accepter une religion comme une vérité absolue, je ne l'aurais pas pu l'accepter!


Il existait le code de vie rose-croix proposé comme sujet de reflexion, qui est antérieur à l'amorc de Lewis puisque issu d'un groupe suisse "s'appelant" également AMORC mais totalement
indépendant et n'ayant aucun rapport avec Lewis ou la RC de toulouse et qui a bcp hésité avant de se fondre dans l'amorc dans des circonstances qui ne mettaient pas tous ces membres d'accord.


Quant à l'amorc, il ne m'a jamais demander de croire aux religions mais d'essayer de participer a ses "missions" de lumière qui prennent probablement un bien autre sens pour moi à la lecture de
tes affirmations!


 



salamandre 09/01/2011 02:58



On peut transmettre ce que nos expériences nous ont appris, certes, mais notre expérience personnelle, ou "travail sur soi", est aussi transmissible qu'un entraînement sportif.



Geb 09/01/2011 02:18



Mais tu es contradictoire dans ta réponse, le Rosicrusianisme me dit lui-même que j’ai le droit ou non d’adhéré a un enseignement
monographique, par contre les religions tu dois tout accepter comme une vérité absolu! Sinon il y a pénitence!. Mon cœur est plus en harmonie avec le Rosicrucianisme, j’adhère plus à votre
philosophie par mon vécu.  Mais je ne recherche pas la vérité absolue a tout prix, et je ne crois pas aux superstitions, La vérité je la vivrai
lorsque mon heure sera venu, mais je peu quand même travailler à me parfaire, à m’améliorer sur cette terre qui est loin d’être le paradis! Et si l’ A.M.O.R.C.  ou autre enseignement philosophique te jurerais  détenir la vérité je te dirais quitte les vite c’est une
secte!



Geb 09/01/2011 01:45



Pour moi toute expérience quelque soit son résultat est communicable, nous pouvons tout partager, à moins que tu es peur ou
honte de tes expériences. Car chaque expérience partagée peut aider quelqu’un.  Personne n’a le droit de juger les expériences ou opinions des autres.
Tu as le droit d’être en désaccord et  tu as le droit de l’exprimer.  Mais sans ressentir d’agressivité.
Et c’est ce que je ressens dans le texte de Sulfate2cuivre.   J’aimerais bien que le Patron lui offre un
ou deux verres de se qu’il désire à mes frais et lui tendre la main pour l’écouter parler de ses idées et de son expérience plutôt que ses critiques négatives. On construit bien mieux dans le
positif! J’ai passé plus de 20 ans à gérer la violence et la phrase magique «si tu veux la paix prépare la guerre» est ce qui a de plus absurde  car
si tout le monde pense pareil, prépare tes enfants à mourir il n’y aura pas de vrai vainqueurs.      



Sulfate2Cuivre 09/01/2011 01:45



@Geb. Si tu choisis ce que tu veux croire alors nul besoin de rechercher la connaissance, une religion fera l'affaire! S'il est vrai que nul détient la vérité, la croyance, elle se vit comme une
vérité sans jamais en être une puisqu'elle n'est qu'une réponse de substitution  !


Dès lors, non, il n'y a plus de choix possibles puisque toutes les réponses s'inscrivent dans des superstitions auxquelles on tient de crainte de voir s'écrouler nos châteaux en Espagne!


Non, l'expérience ne se partage pas , seuls se partagent les outils pour réaliser une œuvre analogue qui ne sera toujours une œuvre unique.


C'est une argumentation philosophiquement très faiblarde même si je reconnais que l'écoute est une phase incontournable de l'expérience: Écoute de soi, comme écoute de l'autre dont la priorité
dépend surtout des circonstances.


Oui encore pour tout ce qui ne sera que théories durant une vie sauf si évidemment on est faible et on cède aux croyances ce qui donne l'illusion d'une connaissance!


Mais il y a quand même un domaine ou les certitudes sont vérifiables et ou on gagne réellement en connaissance: la connaissance de soi,  de nos tares, de nos mensonges, de notre
manque d'honnêteté, de nos perversions, de nos manipulations la connaissance de notre médiocrité: Seule connaissance qui vaille!


Là sur cette connaissance là on ne diffèrera pas nous trouverons toujours les mêmes salauds égocentriques, égoïstes et prétentieux qui jouent aux sages comme des gosses qui jouent aux 
"sorcières"  ou à "spiderman" !


Je pourrais en raconter des histoires de loge et c'est encore bien pire maintenant que l'amorc a réussi à faire fuir le plus gros des contestataires ayant eu conscience de la transformation
sectaire de leur "ordre" .


Si je raconte ce que l'on trouve effectivement dans les loges, je véhiculerais une image sur laquelle je n'ai pas envie de focaliser car c'est exactement la même chose dans toutes les sociétés
initiatiques et les maçons n'échapperaient pas au regard inquisiteur.


Non, il s'agit de la nature humaine, des jeux d'apparences et de démission humaine qui simplement contrastent encore d'avantage quand elle prétendent être au service de la "lumière" de la
"vérité" ou plus humblement de la "vie" ou de "l'amour"!


Le pire dans ce types de constats n'est pas le doigt pointeur sur les autres, non, car ils deviennent instantanément très sympathiques (on a envie de les défendre) mais c'est le doigt que l'on
pointe sur soi car on ne peut pas s'accorder à soi-même le même sentiment sous peine de camoufler instantanément nos propres tares.


Je suis bien conscient d'exprimer un point de vu plutôt inhabituel dans le panorama ésotérique et que de ce fait, mes propos sont probablement très irritants pour la majorité des habitués de
concepts plus passe-partout .


Je remarque qu'exprimer les choses crument, sans artifices ni zone refuge,  est parfois castrateur mais c'est le seul moyen de dessiner, de rendre apparent les frontières de la raison et nos
limites naturelles.


-Dis, patron.., tu trinques avec nous ?


Pour trinquer on trinque !!!


 



salamandre 09/01/2011 01:15



Geb


En effet personne ne peut "déténir la Vérité" (avec un V) celle ci étant l'Utopie même.


Seulement il y a en chacun une vérité que je vois comme étant le fruit de nos expériences...à moins qu'elle en soit le germe. Vérité,somme toute, incommunicable;elle aussi.


 



Geb 09/01/2011 00:18



Moi tu vois au contraire je crois que l’expérience se communique, mais, il faut ouvrir son cœur et savoir écouter. On choisi ce que l’on veut
croire de l’expérience d’une autre personne et on garde en réserve ce que l’on doute, car nul ne détient la vérité, que tu sois rosicrucien ou autre.


Et tu as toujours le choix de tes idées et de tes pensées.


Il faut savoir écouter et partager l’expérience et non s’obstiner à ramener tout sur nos propres connaissances et expériences. Car deux
personnes peuvent lire et comprendre différemment et vivre une expérience et en ressortir avec des vue totalement différentes, les deux peuvent avoir raison tout dépendant de leurs propre vécu.
Ce qui peut aider une troisième personne à comprendre.


Tout ce que l’on ne peut définir de son vivant sera que théorie et différera toujours d’une personne à l’autre.  



Sulfate2Cuivre 08/01/2011 15:30



Tu ne sais rien du tout, tu CROIS savoir, la nuance est importante...


Ce n'est pas tout d'affirmer avec force de convictions tant de choses sans aucune preuve et au détriment non seulement du bon sens le plus élémentaire mais également d'une distance nécessaire à
l'appréciation des informations et tu prétends que je suis fermé à la réception du message???


C'est le monde à l'envers, tu induits tes interprétations comme crédibles alors que tu n'es pas fichu d'avoir un sens critique qui te pousse ailleurs que dans tes conclusions prédéterminées un
peu comme pour cet exercice d'enquête.


Ensuite tu me sers un "Peux-tu encore envisager que tu te plantes?". Mais mon cher frater avant de me planter, je n'ai déjà pas écueil de la réponse de substitution à ériger de sombres
superstitions au rang de connaissance! Ensuite, il faudrait que je puisse avoir une affirmation alors que je n'ai que des constatations. Je peux affirmer que tu racontes des trucs invérifiables
que tu érige en "vérités"  et sur lesquelles tu échafaudes des théories qui ont en commun ton désir de sauvegarder tes aliénations.


Pour ma part, j'ai mon lot d'expériences psychiques et d'expériences insolites mais je me refuse à mettre la charrue avant les bœufs et me construire des châteaux en Espagne.


Ne nous leurrons pas, c'est bien toi qui affirme des conneries indémontrables pas moi. Alors de savoir qui de nous 2 est incapable d'envisager encore qu'il se plante ...


Je ne tiens pas à mes réponses contrairement à toi .., je n'en possède pas!


Ce que je possède par contre c'est la PRUDENCE de rester "Éternellement" ce point point d'interrogation là ou toi tu as déjà franchis le pas des certitudes.


Non, je ne sais rien d'autre que identifier les endroits confortables de l'ego ou l'être humain devient un sale prétentieux tricheur, menteur et escroque les autres sur sa nature de petit con
apeuré du vaste monde ou ses croyances deviennent des résidus de merde dans les chiottes cosmiques !


A part mes défauts humains que je peux identifier chez les autres car je n'ai pas eu peur de me regarder comme une merde insignifiante, une goutte microscopique de conscience :Oui on reconnait en
l'autre que nos propres défauts, les qualités étant idéalisées.


Alors s'il te plait de me voir comme un "rosicrucien" égaré, une pauvre tache qui n'est pas capable d'apprécier tes nectars sophistiqués, toi qui a tout compris en contact direct avec tes
maitres, ben je m'en fous!


Mais je dois cependant avouer que je suis arrivé aux mêmes conclusions que toi: L'expérience ne se communique pas!



fm 08/01/2011 14:06



Oui nous divergeons, mais tu présumes que je bois du "Canada Dry" alors que je sais que c'est toi... lol


Comme d'autres, pour des raisons qui t'appartiennent, tu t'es fermé à la réceptivité du message. Peux-tu encore envisager que tu te plantes?


C'est rigolo finalement car, avec la meilleure volonté du monde, l'expérience est totalement incommunicable. Nous pouvons seulement nous envoyer des bonnes pensées!


Ce que je fais bien fraternellement en levant à ta santé ce verre controversé!



Sulfate2Cuivre 08/01/2011 12:53



@FM, Effectivement nous divergeons mais là, j'ai posté les vers comme reflexion sur l'image dépeint dans le texte



fm 07/01/2011 15:48



Sur l'intérêt de ce texte, nous divergeons. Je ne vois pas ce qui pourrait être plus important à diffuser en français!


Bien fraternellement



Sulfate2Cuivre 07/01/2011 14:32






 


NON est mon nom


NON NON le nom


NON NON le NON


(Le Contre-Ciel,"Clavicules d'un Grand Jeu poétique" 1936 Eds Gallimard)


 



Perceval 06/01/2011 17:45



Patron, la terre est ronde ! Le sus nommé HSL, qui en est à sa huitième étape de son voyage vers l'Est aura bientôt bouclé sa circumambulation non?


Enfin, j'espère (pour lui et pour nous).


En attendant, j'hésite entre un muscadet et un Picon bière...



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier