2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 10:36

hsl

Il existe déjà deux traductions françaises de ce voyage symbolique. Mais celle-ci, qui est inédite, s'efforce de conserver des mots très proches du vocabulaire anglais du texte initial afin de sauvegarder le plus possible les associations d'idées de l'auteur, quitte à donner la sensation d'une traduction très littérale...

 

""Je craignais de regarder autour et de lever les yeux du document... 

 

J'avais appris des expériences passées que lorsque l'esprit voit et entend, une simple distraction balaye tout au loin.

 

Pourquoi regarder loin du point de concentration, quel autre chemin pourrait donner autant. Un aperçu objectif ne donnerait rien, d'autant que maintenant le soleil s'était couché.

 

Mais il me semblait ressentir la présence de quelqu'un, une présence étrange, une présence particulièrement reconnaissable, et je levais mon regard de ma carte pour fixer droit la contenance souriante de mon ami l'étranger du navire.

  

-"Oh, c'est vous, pourquoi cela, j'étais en train d'étudier la carte. Je vois que nous atteignons Lyon," dis-je, ne cachant rien de ma surprise. "Je ne vais pas à Lyon, pas maintenant, mais je pourrais m'arrêter ici à l'occasion. Je vais à Avignon et là, je rencontrerai..."

  

M'arrêter? Rencontrer qui? Où allais-je réellement? J'avais quitté Paris avec une telle certitude de rencontrer quelqu'un et que tout irait bien, que j'en avais oublié que je ne savais même pas qui était ce quelqu'un...

 

-"Non, vous ne rencontrerez pas qui que ce soit à Avignon.

 

Vous n'aurez même pas à quitter le train à Avignon. En fait, je vais vous rencontrer à nouveau pour le petit déjeuner à Tarascon et puis je dirai où et quand vous quitterez ce train.

 

Entre temps, joignez vous à moi par une de ces cigarettes persanes, je sais que ce sera un régal, car elles ne sont pas vendues en Amérique ".""

 

(à suivre)

(épisode précédentdébut du "Voyage")

Version américaine:

I feared to look around; I feared to take my eyes from the paper. I had learned from past experiences that when the mind sees and hears, distraction often wipes it all away. Why look away from the point of concentration, which way yielding so much, for an objective glimpse of that which could yield nothing, now that the sun had set? But I seemed to feel the presence of some one - a strange presence - an almost recognizable presence, and I did look up from my map to gaze right into the smiling countenance of - my foreign friend from the steamer.

 

"Oh, you, why, I was just studying the map. I see we reach Lyons," I said, certainly with no denial of my surprise. "I am not going to Lyons, now, but I may stop there sometime. I am going to Avignon and there I will meet -" .. I stopped. Meet whom? Where was I really going? I had left Paris with so much certainty that I would meet someone and all would be well, that I had forgotten that I did not even know that someone.

 

"No, you will not meet any one at Avignon. You will not even leave the train at Avignon. In fact, I will meet you again for breakfast at Taraseon and then I shall tell you when and where you will leave this train. In the meantime, join me in one of these Persian cigarettes; I know it will be a treat, for they are not sold in America."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Voyage vers l'Est
commenter cet article

commentaires

fm 03/09/2012 09:13


Que représentent les cigarettes persanes?

fm 02/09/2012 13:58


Les mots "étrange", "étranger" ont une connotation bien particulière dans le rosicrucianisme... On songe au gardien extérieur introduisant un initié: "ce n'est pas un étranger" et le gardien lui
même est une représentation de la divinité Seth, le "dieu des étrangers..."


Qui est donc ce personnage "l'ami étranger"???


 


Bien fraternellement

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Comment les Egyptiens représentaient un Égrégore
    Commençons pour changer par comprendre le déterminatif qui exprime à droite un groupe d'hommes et de femmes. C'est notre foule... Le hiéroglyphe de gauche est un trilitère, c'est à dire un ensemble de 3 lettres "D", "M" et "Dj". La foule se prononce donc...
  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg