15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 12:55

nous.jpgCe signe représente une corde ou un écheveau ou encore un fil qui parait double parce qu'il se croise.

 

C'est un son doux qui se prononce entre le "h", le "è" et le"i"...

 

Les rosicruciens reconnaîtront les deux composantes fondamentales de l'énergie à la base de toute création: une énergie basse et une élevée qui sont respectivement nommées "l'Esprit" et la "Force Vitale".

 

Spencer Lewis insistait à son sujet sur la lettre "E" de l'alphabet rosicrucien, basé sur la croix dans le triangle, qu'il utilisait et qui se dessine ainsi:

e-alphabet-rc.JPG

Nous retrouvons l'idée des deux énergies issues d'une même source; l'une est plus dense que l'autre et lui sert de contenant.

 

Curieusement, chez les asiatiques, dans le kanji du "ki", le "E" rosicrucien se retrouve avec un peu de bonne volonté...

 nous-dans-ki.JPG

 

Voici enfin la déesse Neith, la grande tisseuse qui crée le monde avec ses deux énergies. La position de ses deux mains est révélatrice...

 

neith.jpg 

Nous apprécions sur sa tête son symbole caractéristique composé de deux arcs, ou encore d'une bobine de fil qui lui sert également de déterminatif.

 neith-hieroglyphe.jpg

 

Nous lisons "N" "T", comme "the net", le filet en anglais. Neith est la grande déesse de Saïs, dans le delta du Nil. Si on la retrouve dans Athena, voire dans Artemis, la Diane chasseresse des grecs, ce sont des formes assez restrictives de sa fonction de créatrice des mondes. Son nom se retrouve naturellement dans le mot "noùs". 

 

Mais si nous revenons au hiéroglyphe du début, dont le symbole de Neith est un tronçon, nous constatons que les croisements de l'écheveau peuvent correspondre à des mondes stabilisés avec les deux forces équilibrées selon des proportions différentes des deux énergies.

 

Ainsi, il est possible d'imaginer une cosmogonie avec un monde plus bas composé de davantage d'esprit et un monde plus élevé avec davantage de force vitale...

 

Ces mondes seraient en quelque sorte interpénétrés. C'est ce que l'on exprime généralement en parlant de "plans parallèles". 

 

Il est intéressant de revoir également la représentation médiévale du "Noùs" dans l'article sur le retable d'Abdon et Senen.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier