16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 14:40

ane-musicien-egyptien.jpg 

 Cette curieuse pierre gravée de Samarie dénichée au musée du Louvre est contemporaine du Moyen Empire Egyptien. On retrouve le Khepra (le scarabée) symbole d'évolution, la Crux Ansata "Ankh" qui exprime la vie éternelle de l'Ame-Personnalité, le taureau lunaire avec une bosse sur la nuque, le Grand Our, un symbole du Grand-Prêtre d'Heliopolis dans une position dressée que l'on retrouvera des siècles plus tard dans le Mutus Liber et enfin l'Ane musicien, qui est bien mal à l'aise pour suivre les conseils et jouer de la harpe avec ses sabots...

 
C'est naturellement le symbole de l'homme incarné qui ne sait pas se servir des merveilleux outils mis à sa disposition. Ce symbole se retrouvera durant tout le Moyen Age sur les cathédrales romanes comme celui-ci à Saint Parize (Saint Patrice) à proximité de Nevers.

 

ane-musicien-saint-parize.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article

commentaires

fm 05/03/2014 10:55


J'ai écrit juste au dessus 4000 ans, c'est sans doute une erreur puisque dans un des commentaires, je ne sais sous l'influence de quelle source, je parlais de 1300 avant JC. Mais ce n'est plus le
Moyen Empire mais le Nouvel Empire...  

fm 04/03/2014 22:19


Non j'ai rien du tout! Et comme le message date de 3 ans j'ai totalement oublié la source, sans doute un rapport de chercheur qu'une étudiante en égyptologie m'avait filé... C'est au Louvre qu'il
convient de chercher.

Il y a peut-être aussi des travaux de Richard Dumbrill à l'université de New-York à consulter. 


Ceci étant, l'estimation consensuelle doit être que l'œuvre est âgée d'environ 4000 ans et la civilisation égyptienne est davantage rayonnante du point de vue
artistique et culturelle durant les dynasties connues que durant les tribulations des périodes intermédaires...


 

plantigrade 04/03/2014 20:14


Bonjour,


Auriez-vous plus détails archéologiques du Louvre ? Qu'est-ce qui date cette composition du Moyen Royaume, et pas p.ex. de la Seconde Période Intermédiaire ?


 

Perceval 19/06/2011 17:03



Des exégètes affirment que les animaux musiciens de Brême représentent
« les quatre constituants de la nature humaine » : le corps physique (l'âne), le corps énergétique (le chien fidèle), le corps animique (le chat), et enfin le moi (le
coq).


Dans le conte, les brigands représenteraient alors la société, refermée
sur ses acquis, et qui voit toujours d'un mauvais oeil qu'une individualité prétende chanter une partition nouvelle.


On peut aussi transposer cela d’une manière plus ésotérique



fm 19/06/2011 17:02



Merci Thomas,


C'est vrai qu'il y a 7 cordes et donc 7 notes sur l'instrument de musique. C'est traditionnellement le nombre d'une entité vivante: 7 centres psychiques à faire fonctionner et on retrouve les
symboles des 7 planètes.


Bien fraternellement 



Thomas 19/06/2011 15:03



J'ai une intuition he he que cette lyre et cet ane on aussi des references astrologiques. Mais j ai beau chercher pas d ane dans le ciel sauf


Mais j ai egalement trouve ceci http://www.psychanalyse-paris.com/667-Le-culte-de-l-ane.html ou l on mentionne la Samarie.


Je trouve egalement que la reference a Midas qui a fini avec des oreilles d anes est interessante car sont prof de musique etait Orphee, le dieu a la lyre. Sa relation avec Apollon et Dyonisos
est egalement interessante dans cette opposition entre l'ordre et l ivresse.


 



fm 18/06/2011 14:34



Bonjour Perceval, toutes et tous,


Oui le conte des "musiciens de Brême" constituent un intéressant rapprochement. Il faudrait trouver l'éventuel chaînon manquant, matériel ou akashique...


Ou alors c'est une fausse piste...


Au boulot!


 



Blasphémateur 18/06/2011 12:34



@Perceval. Oui tu as raison mais cela invalide les 2 manières de voir, tout comme il les alimente..., on est pas sorti de l'auberge d'autant que nager à contre-courant est déjà une action en
soi.  Agir oui.,d'autant que de là, il n'est pas encore question de savoir qui a raison, nous sommes juste entrain de discourir des faiblesses des méthodes et du peut d'entrain de l'être
humain à véritablement vouloir se débarasser des mensonges et malhonnêtetés !!!


Agir sans reflexion peut-être également un bien ou un mal. L'urgence provoque souvent la démission du mental parfois en créant une situation pire et d'autrefois avec une juste réponse. On peut
invoquer  alors une divine inspiration, l'harmonie, une intelligence subconsciente etc... Bref, une réponse de substitution à notre grande ignorance:Une réponse superstitieuse!


L'action demande toujours une réaction, c'est dans la capacité de réaction que se trouve le chercheur. Einstein a écrit " Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui
les regardent sans rien faire). La passivité, la fuite dans des excuses pour ne rien faire est un danger constant qui guette tout le monde à un niveau individuel ou collectif.


L'action commence par la pensée, qui elle est créatrice!


Agir oui, sans aucun doute, chacun comme il peut!


 



Perceval 18/06/2011 09:18



@ blasphémateur


" Quand on prétend être un chercheur de vérité, on n'est pas choqué par la puissance des arguments" dis-tu.


Le tout est de savoir pour qui les arguments sont "puissants". Pour celui qui les reçoit ou pour celui qui les émet?


Ce qui peut paraître un argument "puissant", voire irréfutable ou définitif pour celui qui l'énonce peut paraître pipi de chat pour celui qui le reçoit. Et cela tend au passage à démontrer que
celui qui l'énonce est présomptueux puisqu'il estime lui-même ses arguments "puissants". Cela signifie in fine qu'il pense détenir la vérité, que son raisonnement est le bon. Mais qu'est-ce
qui le prouve?


Je me rappelle de ce que disait Karl Marx: "la question de savoir si la pensée humaine peut atteindre une vérité objective n'est pas une question théorique mais une question de prastique: c'est
dans la pratique que l'homme peut démontrer la vérité, c'est à dire la précision et la concision de sa pensée."


Et je me demande parfois si discuter ainsi de choses que l'on ne peut de toute façon pas démontrer n'est pas juste une perte de temps, un moment comp-lètement stérile passé à contempler
son nombril...


Ne ferait-on pas mieux d'Agir que de blablater ????



Perceval 18/06/2011 08:53



Bonjour à tous,


Je prends le train en marche et je découvre le sujet.


Je me demande si la légende des animaux musiciens (légende allemande, je crois) peut avoir un rapport avec le sujet?



Thomas 17/06/2011 18:19



@fm : oui j avais oublie d indiquer le lien.



fm 17/06/2011 17:04



Ah Ok


tu parles de ce document:


http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_1936_num_80_1_76693


Merci



fm 17/06/2011 16:54



Merci Thomas,


Oui, j'ai trouvé aussi quelques sites sur les ânes musiciens, mais je n'ai rien trouvé pour l'instant qui touche notre tradition et ces légendes médiévales sont parfois très creuses...


Pour l'inspiration, je titille l'akasha, mais il ne faut surtout pas le répéter! Maintenant que c'est lancé, pour chaque article qui s'écrit, il y en a 2 en projet... Le tout c'est de ne pas
se laisser contrarier afin de garder le niveau vibratoire et pas se laisser déborder par les sujets qui s'accumulent!


Bien fraternellement



Thomas 17/06/2011 16:35



J ai trouve ce lien http://cathedrale.chartres.free.fr/pg_144.htm et surtout cela sur l egypte et "la lyre touchee par l ane" ... on y trouve un document pdf que l on peut telecharger. Je ne l ai
pas lu en entier mais en diagonale, desole je n ai pas le temps.


Cela devrait t interesser patron ... Mais ou vas tu chercher tout ces sujets.


 



Blasphémateur 17/06/2011 16:19



Cet aigreur on la sert toujours à ceux qui critiquent, c'est habituel mais pas forcément vrai. Opposer le grossier au subtil, c'est encore une vue bien étroite comme le laid, le beau;  le
bien , le mal.  etc....


Je ne suis jamais de mauvaise foi car premièrement je chie sur la foi et secundo, je ne travestie pas mes pensées. Choquer et provoquer?  Quand on prétend être un chercheur de "vérité" on
n'est pas choqué par la puissance des arguments .


Je me méfierais plutot des flateries .., m'enfin passons!


Il y a l'art et la manière de parler et certains n'ont pas besoin d'avoir des propos accusateurs, ils manient bien la langue de pute avec des sous-entendus du meilleur effet


Ah zut, j'ai dis 'langue de pute' c'est grossier mais tellement plus vrai .


Merci de me souhaiter une paix profonde, je l'ai souvent en mode contemplatif quand je suis en total accord avec ma conscience .  Et si je pète et rote, c'est pas bien non plus?


Le confort, c'est de faire le tri de ce qui nous gène. On évacue le laid, le grossier et on s'entoure que de personnes qui pensent comme nous et cela se termine avec les bûchers et les camps
d'extermination.


Exagéré? Peut-être ..,mais c'est la même différence en l'abjecte tolérance et l'amour. Dans la tolérance, le point de rupture est déjà en vue, pas dans l'amour! L'amour nous permet de passer
outre des convenances.


Quant à l'arrogance, je pourrais émettre le même souhait car je trouve les affirmations gratuites très arrogantes. Non, je ne détiens pas la vérité mais par contre, je sais reconnaître des
mensonges et la malhonnêteté intelectuelle pour l'avoir pratiqué.  Alors que cela te déplaise ou non, tu ne pourras pas nier ou commence la démission mentale car chacun le sait mais le fait
quand même par lacheté!


Ok, je suis le méchant de service, appelez moi Judas, l'oeil indiscrêt!


Tu excelles bien moins dans l'argumentation à décharge alors, il faut bien montrer le vilain bonhomme du doigt!


Ca me va, tu peux continuer ainsi , c'est normal et ce n'est pas sale mais ca ne change absolument rien.


Pax profundis et ce qui va avec!



Geb 17/06/2011 15:10




@blasphémateur, Personnellement je ne trouve pas toujours tes critiques très constructive présentement, oui, tu apportes une autre vision et c’est apprécié, mais par ton côté grossier et
sarcastique, tu donnes l’image d’être aigris sinon écœuré de la rose-croix. Ce qui nous donne à penser que tu es très souvent de mauvaise foi et que ton plaisir est seulement de choquer et de
provoquer. Par cette triste image, tu trouves par le fais même, fuir le néophyte, qui voudrait entrer discuter. J’aime bien tes interventions car tu mais le doute et du piquant, mais un peu moins
d’arrogance serait apprécié car présentement l’image que tu nous donnes c’est qu’il y a juste toi qui détient la vérité par ta science qui est presque dogmatique pour toi et que nous sommes tous
hors champs, et presque tous crétin. Une conviction ça se partage, mais toi tu nous l’imposes et souvent de façon grossière presque injurieuse. Une discussion sur un convergence de point de vu ne
veut pas dire nécessairement  qu’il faut presque s’engueuler grossièrement à chaque fois que l’on se parle. Je te souhaite de retrouver la paix
profonde.       



Blasphémateur 17/06/2011 12:43



Mon but? Simplement apporter une autre manière d'appréhender le fond et la forme des sujets qui y sont développés. Je n'ai pas à te dire ce que tu dois faire. Chacun se démerde avec sa
conscience, la mienne m'oblige à intervenir.  Nos points de vues opposés trouveront bien leurs chemins dans une synthèse possible pour certains et impossible pour d'autres....


Bien sur que cela apporte car on ne peut pas être honnête si l'on ne connaît pas le point de vue inverse.


Ne t'en déplaise,  je n'ai aucun besoin de faire lustrer mes propos et la dimension scatologique ne me gène en rien puisque l'^etre humain passe en moyenne 70560 fois aux chiottes dans sa
vie à faire de gros pipi et des cacas sans compter les fois ou il fait chier les autres. Cette dimension fait partie de la vie ! Le mal, le bien et blabla...


Non, je ne m'inscrirais pas dans la langue de bois, je laisse cela aux faux-culs  à cette lâcheté humaine qui fait fuire la polémique en invoquant une sagesse de pacotille!


Ce que tu vois comme une crise de nuit obscure, est pour moi une renaissance pleine de fraîcheur sans liens, sans entraves.  Alors prétendre que la logique et la science  n'apporte
rien, cela veut simplement dire que la démission intellectuelle et l'auto illusion, la schizophrénie de tous les tarés qui se prennent pour des mages en créant tant de sectes. apporte quelque
chose!


La vocation de ton site, puisque tu es l'animateur et le créateur c'est de rassembler les chercheurs de lumière. Tu te considères comme tel? Parfait.., moi aussi!


Décalé? Qu'apportes- tu de décalé? Tu es pile-poil dans le blabla récurant à toutes les sectes avec la même démission. Suis-je trop décalé..., il n'y a pas une salle pour les non-fumeurs dans ton
buibui?


J'apprécie beaucoup tes sujets, c'est juste les affirmations tirées par les cheveux qui asticotent , il n'y a rien de personnel, j'agirais ainsi pour toutes les interventions  que je
considère comme malhonnêtes.  As-tu déjà songé combien de fois dans une journée on peut-être  faux-cul et malhonnête , personnellement cela m'affole!


J'ai passé presque 2 ans de ma vie à ne jamais mentir, ni travestir ma pensée c'était un calvaire pas pour les autres mais pour soi-même!   Les autres balayent toujours d'un revers de main
ce qui dérange et l'on est petit face à sa médiocrité.  Alors à guetter le moindre de mes mensonges et omissions je me suis aperçu de nos peurs de la lumière notre désir de vivre dans
l'ombre et c'est cette ombre là que je vous rend visible dans mes interventions. 


C'est un sujet de philo bien connu, on va pas le refaire d'autant que cela ne changera rien pour ceux qui ne pourront jouer le jeu. Ce jeu est pipé par avance!


Depuis j'ai mis de l'eau dans mon vin mais je connais bien mes tares. Assez pour savoir quand je me ment ou que je pêche par légèreté. Je n'ai pas la prétention de penser convaincre qui que ce
soit mais au moins, je respecte ma conscience sur ce point là car je pourrais dire que cette quête utopique de la connaissance est toute ma vie. Jje pense sincèrement que symboliquement l'accès à
la lumière est obstruée que par nos mensonges. Tu peux te torcher le cul avec mes propos, je m'en fous!


Toi tu penses savoir ou tu vas, en territoire connu que l'on t'a décrit en long et en large,  moi je ne le sais pas mais j'explore et ce que je trouve m'émerveille. 



fm 17/06/2011 11:24



Bonjour à toutes,


Il y a sur cette sculpture des particularités comme la forme de la croix ansée. Quelle nuance cela apporte?


La branche en dessous est elle un palmier? 


Qu'est-ce que le taureau tient à la patte droite?


Si on situe la pierre sculptée vers 1300 avant JC et la sculpture romane vers 1300 après JC.  26 siècles les séparent. Pensez vous qu'il y ait une connexion entre les deux symboles? En
remarquant que dans l'eglise romane les cordes de l'instrument de musique ne sont pas tendues.


Le sens du symbole égyptien serait-il dévié sous sa forme romane?  


 



fm 17/06/2011 10:39



@F:.B.


Ok, mais je ne vois pas bien le but objectif de toutes tes interventions. Tu souhaiterais que je fasses quoi? J'ai la sensation de redites. Le bistrot est ouvert à toutes contestations. C'est son
aspect direct, parfois dérangeant, mais libéré des inhibitions qui plait.  Chacun a son libre arbitre et peut accepter ou refuser toutes les affirmations et se faire son opinion. C'est
normal et c'est bien ainsi.


Ce qui est intéressant à mon sens, c'est ce que tu ressens subjectivement. L'expression d'élécubrations objectives sur le mental et les inhibitions qu'il doit s'imposer ou que tu t'imposes, en
clair, tout le monde s'en fout. Tu te satisfait en en faisant un mode de vie, alors que pour ma part je ne vois qu'une banale crise de la "nuit obscure", d'autant que je suis sur que tu n'es pas
dupe vu l'insistance avec laquelle tu parles de sincérité!  


Ce que tu ressens subjectivement et positivement, peut se révéler passionnant, une fois libéré des charges scatologiques récurentes et des autres a priori que tu peux analyser aussi bien que
moi... C'est ce que laisse passer ton canal subjectif une fois libéré des différents conditionnements que tu soulignes parfois remarquablement qui demeurera.  Le reste n'apportera
définitivement rien, ni à la logique, ni à la science profane!


Bien fraternellement



Blasphémateur 17/06/2011 09:47



Pardon, pour "arté" la grotte était celle de Lascaux.., vous aurez je pense completé de vous même..



Blasphémateur 17/06/2011 09:42



Non, non, je suis sincère la richesse et la variété des sujets sur ce blog en témoigne!


Et non encore, rien ne me permettrais d'être aussi affirmatif si ce n'est pour le doute nécessaire en raison de tous les arguments que j'ai déjà développé et qui ne sont en rien contraires à la
définition du rosicrucien selon Lewis celle de rester en tous points un éternel et vivant point d'interrogation.


Franchement suivant le degré de culture et de démission mentale on peut arriver à trouver la clef de la Kabbale sur une plaque minéralogique et de voir des signes du "destin" sur un panneau
d'affichage publicitaire mis au travers de notre route.


Oui on peut en déduire ce que tu avances comme on pourrait aisemment avec quelques libertés avec l'histoire en déduire une prophétie d'un grand sage. C'est ainsi que Nostradamlus arrive
cycliquement à être vu comme un grand prophète ... Pathétique!


C'est tiré par les cheveux comme tes explications que je ne peux, en toute accord avec ma conscience, cautionner!


Ce n'est pas  une caractéristique qui t'est personnelle, c'est courant dans ce milieu de faire de la broderie et des raccords de" psycho-fictions" présenté toujours comme une sagesse, jamais
comme une tare. Un peu comme si les égyptiens avaient une civilisation d'un haut niveau spirituel, moral etc...


Idem pour la sagesse chrétienne, maçonnique, rosicrucienne. Pour les qualités elles sont systématiquement portées aux nues et les tares excusées à grand renfort de largesses et d'aveuglement.


Désolé, cela me dérange...


Si je te rejoins dans l'utilisation subjective des symboles "mystiques", ils ne sont jamais universels. Longtemps, j'ai pensé naïvement qu'ils transmettaient une vérité universelle mais ce n'est
pas le cas. Ils ne servent qu'à suivre des conventions bien légères qui elles peuvent servir à la visualisation d'une idée trop imprécise. Ca me fait penser à une émission sur arté ou d’éminents
"savants" s'aventuraient sur le terrain des interprétations religieuses  en transformant la grotte en chapelle sixtine ou sextine du paléolitique avec des superstitions déjà bien
sophistiquées.  Je me demande combien d'affirmations historiques tiendraient la route  après un hypothétique voyage temporel quand on a déjà tout le mal du monde à raconter l'histoire
de nos contemporains avec toutes les manipulations médiatiques  !


Franchement, cela me dérange d'autant que nous sommes en mesure de connaître l'évolution du travail de l'historien qui n'a plus grand chose à voir avec les quelques pelés non formés qui
rapportaient des tranches de vies...


Je pense au contraire, qu'il vaille mieux partir du fait que la probabilité de se planter est bien grande pour de nombreuses raisons que tout le monde peut aisément comprendre !


Bien fraternellement,



fm 17/06/2011 00:22



@F:.S.


Tu m'amuses toujours avec cette "culture phénoménale", moi j'ai au contraire la sensation que je suis léger et je t'assure que ce n'est pas une forfanterie. J'éprouve au contraire le besoin de
vérifier en bas comme en haut.


Alors affirmatif pour quoi? S'il y a une grosse bêtise, comme le Bistrot brasse pas mal d'énergie, internet ou ce qu'on nomme le "téléphone arabe" feront en sorte que l'information circule
rapidement, tout le monde le saura et il faudra bien que je rectifie.


Ce qui me semble assez évident c'est que cette gravure sur pierre est l'œuvre d'une personne qui a bénéficié d'un accès à une certaine connaissance égyptienne, sans être un égyptien. Ça se voit
aux dessins qui sont inspirés d'égypte mais sans être égyptiens. 


Par exemple le taureau a un signe fort: son arormale queue dressée, c'est évidemment une métaphore sexuelle qui n'est pas égyptienne. Il semble clair que ce n'est pas Hathor qui aurait alors un
disque entre les cornes.


Les cornes sont au contraire lunaires. C'est un symbole de réflexion... Comme "sahasrara" en Inde qui est lunaire et réceptif ou comme un "chauve" au Japon qui reçoit directement la lumière
solaire sans que les cheveux fassent écran. C'est aussi l'origine de la tonsure des franciscains.


Le taureau est dressé... il est grand. Cela se dit "Our" en égyptien... et c'est aussi le nom du taureau d'Héliopolis, "Mer Our", le grand qui aime. Je crois que c'est suffisant pour rattacher au
symbole du grand prêtre ou du Grand Maître d'Heliopolis... 


Comme de l'autre côté le symbole de l'âne musicien est classique et assez parlant. (Pardonne moi, je l'avais sous les yeux depuis quelques jours et tes intervention me faisaient penser à lui!
C'est même pour éviter d'y penser que je l'ai publié...) Il me semble évident que le rôle du Grand Prêtre est précisément de s'occuper de lui, ce que les Maîtres ont fait de tout temps dans la
discrétion.


Les deux autres symboles sont parmi les plus connus de l'Egypte ancienne et des rosicruciens. Tu les connais comme moi depuis des décennies et il semble évident qu'ils cadrent avec l'enseignement
qui est résumé sur ce caillou!


Libre à toi d'utiliser tes capacités pour un autre décodage scatologique ou non... Pour ma part j'ai transmis ce que je voyais, avec la sensation d'avoir fait mon boulot!


Bien fraternellement 


(Pour tout dire la seule difficulté que j'éprouvait, c'est que le taureau d'Heliopolis est décrit comme "l'incarnation du Dieu Ra", donc solaire. Cela pourrait engendrer une contradiction avec ce
que j'affirme. Mais je pense que mon argumentation serait soutenue et tiendrait la route si cette discussion se produisait... La probabilité pour que je me plante totalement est à mon avis
vraiment très faible.)



Blasphémateur 16/06/2011 23:09



Tu as une culture phénoménale, mais comment fais-tu pour être aussi affirmatif?


Avec le même sérieux, je pourrais affirmer que c'est une prophétie antique pour nous prévenir qu'une puissance symbolisée par le taureau et commandé par un nuisible  chie sur la vie
symbolisée par l'Ankh "OQ" et qui  commande à un inconscient d'utiliser l'arme suprême  "Harp" !


Avec un peu plus de temps et de méditations, je pourrai même rendre cela crédible à grands renforts de citations d'egyptophiles.


On peut raconter ce que l'on veut quand on a pas besoin d'être objectif!


 



C.V 16/06/2011 19:39



Le Roman ? Bravo !  Et que dire aussi des Christ sculptés aux mains et pieds remplis de spirales, de ventre(-hara) tournoyant de spirales et de cascade-chevelure cosmique dévalant sur les
épaules du Re-présenté, à défaut de renaissance... ? Le Gothique n'en est que dégénérescence pour celui qui sait lire ! Relisons ce que Graff-Durckeim, chrétien initié au zen bien avant la mode
des années 50 révélant cet orient en Europe, écrivait dans son livre "Hara". Allez ! .... à ta plume Cher Frater et à ce propos inscrit une page dans ton arrière salle ! clin d'œil !



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Comment les Egyptiens représentaient un Égrégore
    Commençons pour changer par comprendre le déterminatif qui exprime à droite un groupe d'hommes et de femmes. C'est notre foule... Le hiéroglyphe de gauche est un trilitère, c'est à dire un ensemble de 3 lettres "D", "M" et "Dj". La foule se prononce donc...
  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg