27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 10:59



 

Voici une vidéo d'actualité.

 

Le secrétaire d'état américain John Kerry, de passage à Berlin exprime aux étudiants un fondamental de la démocratie: le "droit d'être stupide".

 

C'est naturellement un point qui préoccupe tout particulièrement les rosicruciens au début de leur cheminement, en particulier lorsque leur Premier Degré Néophyte les pousse à examiner leur réelle sincérité. (Naturellement tout le monde se croit sincère...)

 

Si la "démocratie" est fondamentalement le pouvoir profane qui, en théorie, devrait alors être exercé par le peuple lui-même dans le monde extérieur, en revanche le mystique recherche pour lui même une avancée dans la Lumière qui n'a naturellement rien à voir. (Rend à César...)

 

Naturellement, la quête de la Connaissance enrichit quotidiennement le mystique d'une quantité toujours plus importante d'informations qu'il souhaiterait de tout cœur partager avec le monde profane. 

 

Mais il est de son devoir de ne pas se substituer au libre arbitre de chacun, même si le monde profane se complet généralement dans la médiocrité...

 

Dans ce monde, seuls les efforts discrets mais incessants pour toujours défricher des passerelles et des opportunités d'accés vers la connaissance ésotérique permettent de reconnaître l'initié authentique au travail.

 

Un point important demeurera toujours: dans notre recherche mystique, la recherche de la Lumière n'est évidemment pas consensuelle et nous nous devons naturellement de tourner radicalement le dos aux ténèbres et de toujours nous détacher psychiquement et d'une manière ferme de ce, et ceux, qui nous pousseraient à tolérer l'ignorance dans notre Temple...

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Geb 27/02/2013 15:30


Bonsoir à tous, bonsoir
patron, tu pose la question sur le droit d’être stupide? Ou le droit à l’erreur? Car, dans le cheminement Rosicrucien, le soleil n’est jamais aussi beau que le jour où l’on se met en route.
On passe toute sa vie à chercher une vérité, sans savoir qu'une fois confronté à sa lumière, la route ne fait que s'ouvrir à soi. Mais, étant toujours seul dans son cheminement, est-ce
stupide de douter du chemin emprunté? De se poser la question, est-ce le bon chemin que j’ai pris? Suis-je dans l’erreur ? Alors que le succès n'est pas nécessairement au bout du
chemin. Qu’il est possiblement dans la démarche même. Et une fois que l’on se rend
compte que le chemin est le but et que nous sommes toujours sur le chemin, pour ne pas atteindre un but, mais pour apprécier sa beauté et sa sagesse, la vie cesse d'être une tâche et devient
naturelle et simple, une extase en elle-même. Mais il faut faire attention à ceux que l’on rencontre su notre chemin et qui prétendent détenir la vérité, car se sont ceux qui ont abandonné la
poursuite du chemin. Car la vérité ne se possède pas, elle se cherche.


Fraternellement


 


 


 

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg