31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 00:10

coeur-gly.jpg 

C'était mentionné dans les monographies de Lewis... Le même mot "ib" servait pour exprimer le cœur et pour la soif...

 

Le cœur était donc pour les égyptiens, l'assoiffé...

 

De nos jours, les égyptologues lisent "I" le roseau, "B" la jambe, l'ensemble est répété phonétiquement par le chevreau "IB" et suivent en haut le déterminatif du cœur et en bas celui d'un homme montrant sa bouche (la soif) puis un homme tout court, montrant qu'il s'agit d'une sensation humaine "être assoiffé"...

 

Il est toujours possible que "IB" se prononce en fait "AB" ce qui justifierait la formulation des monographies: le cœur "AB" bat...

 

assoiffe.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

fm 31/01/2012 10:15


Cela montre au passage qu'ils savaient que le sang circule. Pour nous cette découverte est attribuée à William Harvey au début de 17ème siècle.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier