31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 09:24

bimbo-lao-tseu-perfection.jpg 

Cette vertigineuse formulation de Lao-Tseu nous fournit un magnifique éclairage sur le libre arbitre...
 

Loin de chercher à codifier le libre-arbitre pour en faire une croyance suprême et même un égrégore capable de séduire l'égo des penseurs enchaînés, Lao-Tseu exprime humblement son respect absolu des autres.
 

Nous retrouvons un comportement typiquement rosicrucien:

 

Naturellement les autres font beaucoup d'erreurs mais il n'appartient pas aux Rosicruciens d'interférer pour chercher à les corriger contre leur gré en faisant des expériences avec les êtres vivants!

 

Le respect profond des êtres vivants et de leur liberté conduit à un extraordinaire ressenti de la perfection cosmique...

 

Et c'est en soi qu'il convient de travailler pour se rapprocher de l'Être intérieur et la seule chose à offrir aux autres est le rayonnement qui en découle.

 

Ce rayonnement est l'exemple vivant du travail sur soi.

 

Cela ne signifie pas qu'il faille démissionner de ses responsabilités extérieures et se réfugier dans le laxisme d'une sorte de tolérance égotique qui laisserait les renards libres dans les poulaillers libres...
 

Cela va sans dire et mieux en le disant:

 

il convient donc évidemment d'être en mesure de trouver en soi le courage d'intervenir lorsqu'il est possible d'aider tel ou tel à se diriger sur la voie.
 

Buvons donc une fois de plus à la santé de Lao...

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 31/10/2014 20:56


"Le moi seul est perfectible"...
Oui le sens des mots est important.
Attention par exemple au rosicrucianisme de façade qui se contenterait de travailler sur un ego que l'on enterrera avec nous. C'est agir sur le paraître et on se trompe soi-même... La majorité
des chercheur se fait pièger par cela...


Le véritable rosicrucianisme commence lorsque l'on va plus loin dans son implication...


Mais on n'agit pas non plus sur l'Être intérieur ce "dieu de notre cœur" qui est déjà parfait...

Le travail s'effectue donc entre cet égo, cette personnalité apparente qui s'évanouira et la partie divine sur laquelle on a aucune capacité d'intervention directe.


Cela posé, le rosicrucianisme nous permet de prendre conscience de 2 niveaux de travail sur soi. Le premier nous conduit jusqu'à la Conscience Cosmique et le deuxième ne peut commencer que si
l'on parvient à ce niveau.


Les égyptiens d'Héliopolis diraient que le premier permet de travailler pour toujours et le deuxième à jamais! 
C'est difficile de rendre l'égyptien en français moderne, on ne comprend pas tout, mais c'est beau!
Bien fraternellement 

Anne 31/10/2014 17:33


Sublime et mûrissante pensée de Lao-Tseu ou l'on sent effectivement le respect des autres; mais quoi d'autre encore ? Pour moi, cette connaissance de la perfection intrinsèque à toute chose, que
seul le regard d'un être illuminé déchiffre "directement", sans discrimination intellectuelle. Et en effet, le "moi" seul, est perfectible. Faut-il encore que l'on se comprenne sur le sens des
mêmes mots...


Anne de Lux

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier