15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 13:12

tentation.jpg 

Le terme de dilettante est un mot italien qui définit "celui qui se délecte", c'est un jouisseur et naturellement il lui sera reproché le manque d'engagement et la superficialité de sa démarche.

 

Au pluriel l'italien "dilettante" devient "dilettanti".

 

Dans tous les domaines il existe une majorité d'amateurs qui sont parfois des passionnés et qui se considérent, ou sont souvent considérés, comme des autorités du domaine en question, mais dont l'investissement personnel demeure superficiel: il n'y a pas assez de cœur...

 

C'est un domaine ésotérique, difficile à aborder, car le chercheur ne sait pas toujours, par expérience vécue, que son cœur a besoin de se libérer de charges psychiques ou de liens divers pour éveiller son intégrité et sa puissance.

 

Soumis à ces charges psychiques qui, le croit-il, font partie intégrante de sa personnalité, le chercheur se croit un modèle de sincérité... et il subit naturellement la tentation de suivre les conseils superficiels "d'autorités" qui n'ont pas passé ce stade et n'ont jamais remis en question leur pseudo sincérité et se sont donc condamnées à n'avancer qu'à petite vitesse pendant des dizaines d'années: les "dilettanti"...

 

Il serait possible de mettre en évidence ce comportement de "dilettanti" dans une multitude de domaines comme la poésie, la peinture, la musique et, bien sûr, le rosicrucianisme...

 

Un adage rosicrucien précise qu'il convient de "montrer la porte mais qu'il ne faut pas chercher à amener la porte".

 

De la même manière, il n'est possible que de stigmatiser discrètement le comportement majoritaire des "dilettanti" et simplement de souhaiter de tout cœur aux buveurs ainsi qu'à toutes et tous d'éveiller la voie de la ferveur.

 

A l'inverse de l'illustration ci-dessus, œuvre d'un artiste inconnu, nous sommes rarement avertis des dangers du dilettantisme rosicrucien!

Partager cet article

Repost0

commentaires

ricoparigo 19/01/2014 16:41


@Salam: Bravo: pile dedans


@Nosferati: pas sûr d'avoir saisi les subtilités de l'argument... mon petit doigt n'a pas eu le plaisir de vous rencontrer.  un trop plein de sériosité, sans doute?

nosferati 19/01/2014 11:56


merci ricoparigo pour ta compassion les autres je vous laisse vous regarder le petit doigt avec vos rires de gorge que ne ernieerait pas un bouvard

fm 18/01/2014 20:05


@ Salam, su facebook, on aurait mis "j'aime".
Faustine, oui en référence à Faust l'apprenti sorcier.


Bonne continutation et content de te revoir au bistrot!


 

salam 16/01/2014 10:27


La servante s'appelait Faustine, je suppose?

ricoparigo 16/01/2014 09:59


 Un petit conte sur ce sujet: c'est l'histoire d'une jeune et très pauvre servante qui luttait toute la journée en
tirant le diable par la queue... jusqu'au jour où elle su quoi en faire, et depuis ses conditions d'existance se sont considérablement améliorées!

salam 16/01/2014 02:51


Dilettanti...illuminati....nosferati....trop drôle!!!! Et chercher le diable en soi et lui tirer la queue,c'est pas triste non plus.

fm 15/01/2014 22:34


Chercher le diable en soi ou chez l'autre, n'est-ce pas avant tout une pathologie de persécusion?
Le cheminement rosicrucien consiste à s'élever au dessus de tout ça. Ainsi notre regard change et si d'aventure on rejette un œil sur ces sujets ce sera avec une acuité différente qui ne
s'attachera plus à des gamineries du bas astral.
Bien cordialement 

nosferati 15/01/2014 20:01


le diable est à chercher au fond de nous voir le diable en l'autre c'est le fruit de l'intellect

Ma 13/01/2014 09:46


Oui, il y en a beaucoup chez vous, comme partout j'en ai vu déjà ici une petite brochette. En plus, ils galèrent
raide dans l'immaturité et l'imbécilité c'est très drôle, ça ne vous fait pas vraiment une bonne pub mais pas grave,
Dieu reconnaîtra les Siens comme on dit


Bien à vous


M

fm 16/05/2012 14:23


de l'ego... comme d'hab

salam 16/05/2012 14:21


Un détournement de la "jouissance" (c'est ton terme)... venant de qui?

fm 16/05/2012 14:08


Je n'ai pas répondu sur la jouissance. Je suis aussi de ton avis. Mais il y peut être des raffinements à piger car je soupçonne un détournement de la jouissance... Pour moi c'est à creuser.


Dans les liens du bistrot!

fm 16/05/2012 14:04


@Salam,


Merci pour ton message. A dire vrai, je n'ai pas encore pensé à l'opposition illuminati-dilettanti!


C'est une belle inspiration!


Pour tout dire, j'ai découvert le mot "dilettanti" à la première page de "Zanoni" de Lytton. Comme Lytton ne m'attire pas vraiment, j'essaie régulièrement de comprendre pourquoi et j'essaie de
lire parfois un paragrapge... 


Et cette fois j'ai remarqué le terme "dilettanti" à propos de personnes qui n'appréciaient pas la démarche d'un peintre. Depuis 2-3 jours, je me suis approprié ce terme en cherchant
accessoirement à ressentir quelle était la tendance du mouvement anglais du 18eme siècle qui avait prit ce nom. Je voulais ressentir s'ils avaient des attaches maçonniques ou rosicruciennes...


Pour l'instant je n'ai rien ressenti d'intéressant, sinon ce que j'ai exposé et cette idée qui oppose dilettanti et illuminati et que tu formalises si bien! Bravo!


Bien fraternellement

salam 16/05/2012 13:50


@fm


C'est sans doute ton goût du jeu qui t'a amenè à opposer le terme "illuminati" à celui de dilettanti" et non "dilettante" C'est à dire l'amateur (celui qui aime) qui prend plaisir à pratiquer son
art. Le plaisir est indispensable à l'aboutissement d'une oeuvre, d'une création satisfaisante. Pourquoi en faire un tabou? Pour ne pas contrarier les curés? (le dogme kto interdit et bannit le
plaisir sexuel, entr'autres.En ce sens Dieu a bien dû se faire chier en créant l'Homme. A en croire le résultat!


Pour valoriser les illuminati,pour en faire les seuls  et authentiques R+C, les dilettanti, doivent être la majorité  composée de rigolos responsables des choses erronnées qui circulent dans le rosicrucianisme


 


 


 


 


 


 

fm 16/05/2012 12:30


@Salam,


Le but de l'artilcle est naturellement de mettre en évidence le manque de fondement et de motivation dans notre quête personnelle.


Le but n'est pas de distribuer des mauvais points!


Mais c'est vrai que l'on trouve partout, et naturellement dans les illusions que tu t'amuses à chercher chez certains, précisément cette superficialité qui fait le côté "dilettanti"! 


Merci pour ton message.


Bien fraternellement

salam 16/05/2012 11:08


La majorité de (ceux qui se considérent comme) rosicruciens sont des dilettanti


Parmi les autres on peut citer:


Ceux que çà fait vivre. Autrement dit:les professionnels et salariés qui préfèrent cette situation à celle de chômeur.


Les trauma de la religion qui ne peuvent se passer ni de culte ni de rituel.


Les fans des jeux de pistes farcis de pièges.


Ceux qui considèrent le rc comme voie de salut avec tous les sacrices que cela demande pour y parvenir


Ceux que çà occupe de chercher l'interrupteur EDF dans l'obcurité en prenant soin de ne pas se cogner quelque-part à chaque pas


Ceux qui aspirent à devenir des supers-héros avec des supers-pouvoirs en pensant qu'il faut bien trimer pour y  réussir.


Ceux qui sont curieux du panorama observable depuis le haut d'une montagne, la plus haute si possible, et qui sont prêts à suer sang et eau pour se satisfaire..


Ceux qui croient avoir  raté leur ascension sociale et qui tuent le temps et leur vie en escaladant  les douze étages d'un escalier imaginaire avec examen probatoire à chaque niveau


çà ne vous donne pas envie d'être dilettante,franchement?


 


 


 


 


 

fm 15/05/2012 22:48


Bonsoir Roland,


On pourrait dire discrètement que la majorité de ceux qui se considérent comme rosicruciens sont des dilettanti...


C'est donc normal finalement qu'il y tant de choses erronées circulant sur le rosicrucianisme!


Cela fait penser à cette formule du Franc Maçon René Guenon: l'avis de la majorité ne peut être que l'expression de l'incompétence!


Il parlait évidemment d'ésotérisme et pas de démocratie...


Bien fraternellement

roland 15/05/2012 19:50


Salut à vous


ne sommes nous pas dillétente quelque part au fond de notre être


ce n'est que ma réflection héhé


Roland

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier