18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:53

croix-pythagoricienne.png 

La représentation ci-dessus constitue un test pour les Chercheurs de Lumière...

 

Les Maîtres font toujours de gros efforts pour que leurs initiés apprennent à différencier la "Grande Lumière" de la lumière vulgaire.

 

Ainsi, Akhenaton enseignait aux égyptiens une manière de distinguer l'essence de l'apparence en donnant de l'importance à "Aton", le disque, pour évoquer la divinité cachée derrière l'apparence de la lumière du disque solaire.   

 

Dans un précédent message nous avons découvert que les initiés pythagoriciens passaient par 4 étapes.

 

Il y avait tout d'abord "Samos", le monde profane duquel il convient de s'éloigner pour aller chercher cette Connaissance.

 

Le chercheur "partait donc en Egypte" à la recherche de la Ville de la Lumière (Heliopolis en grec) mais était-ce bien à Héliopolis (Iounou en égyptien) que parvenaient les chercheurs?

 

En effet, à ce niveau de recherche, la Grande Lumière semble bien abstraite, ses Maîtres semblent hors de portée et les chercheurs, qui ne savent pas encore les écouter, s'efforcent davantage de repérer les initiés, à peine plus avancés qu'eux, mais différents des profanes qu'ils ne sont plus...

 

Ils sont donc en quête d'un signe de pureté d'une Fraternité de Chercheurs de Lumière démarquée du monde profane.

 

Et le signe de cette séparation a précisément donné en Egypte son nom à la ville de Memphis...

 

men-nefer-gly-bistrot.jpg

 

C'est ainsi que s'écrit Memphis en égyptien.

 

Nous lisons "MEN" le rempart, notre fameux mur... Le son "N" est souligné par l'ondulation. Il y a ensuite "NFR" qui est à la fois un instrument de musique et la représentation du cœur et de la trachée artère et le son final est souligné par la petite vipère cornue "F" et la bouche "R".  Suivent enfin les 2 déterminatifs typiques de la ville de Memphis, et qui ne se prononcent pas: la pyramide sur un socle ("MER") et les symbole "NIOUT" de la croisée des chemins qui caractérise un lieu.

L'ensemble se lit donc "MEN-NEFER", c'est le fameux "mur blanc" qui sépare les initiés des profanes...

 

Il est donc logique que, de même que le mot de passe du premier degré portait le nom de "Samos" où commença le périple du Maître, celui du deuxième degré soit "Memphis"...

 

Nous nous souvenons que Pythagore fut ensuite emmené en captivité à Babylone.

 

Babylone-gly-bistrot.jpg

 

Nous lisons "BeBeR" et nous apprécions le déterminatif sethien (les dunes du désert, caractéristiques des obstacles du monde profane) de cette ville étrangère...

 

Et donc apparaît le mot de passe de celui qui reste silencieux dans le monde profane et ne révèle son "phallus d'or" qu'à ceux qui sont susceptibles d'être initiés.  
 

Et enfin le Maître se doit d'illuminer le monde extérieur en plaçant sa lumière en haut d'une tour...
 

Mais il doit d'abord devenir un "οἰκιστής" (oïkistes), c'est à dire celui qui établit sa cité.

 

Ceci n'est pas à prendre au premier degré...

 

En effet, l'installation de Pythagore à Crotone reprend le symbolisme de la contruction de Crotone à un autre niveau...

 

Une légende grecque raconte que Crotone a été fondée par un nommé Myscellos après que la Pythie de Delphes lui ait révélé:

 

- "Myscellos au dos court, Horapollon (Horus-Apollon) t'accordera une descendance: va habiter le ricin au sein des beaux labours où tu seras le chef."

 

Et Myscellos au dos court (un profane sans envergure...) s'interrogeait sur ce "κρότων" (crotone), le ricin en grec, une plante, réputée magique, qui à faible dose donne de la force et fait pousser les cheveux, mais qui, à plus haute dose, devient un poison...

 

Mais Myscellos voulait s'installer à Sybaris...
 

On se souvient que Pythagore voulait faire de même mais pas pour les mêmes raisons...
 

Myscellos appréciait la belle région de Sybaris, mais c'est une région tentatrice où l'on vit les plaisirs de la luxure et les "sybarites", les habitants, deviennent amolis et corrompus.

 

La Pythie insista...

 

- "Myscellos au dos court, accepte le présent que le dieu t'accorde..." 
 

Et la Pythie lui décrivit plus précisément l'endroit où Myscellos établit Crotone.

 

Mais lorsque Pythagore, revenu de sa captivité Babylonienne, voulait s'établir à Sybaris, c'était avec l'idée d'être le plus actif possible dans un monde où l'on a précisément le plus besoin de Lumière...

 

Mais les sybarites ne sont pas prêts à accueillir la Lumière et c'est la raison pour laquelles les Maîtres doivent surmonter "l'Épreuve de Sybaris" pour ne s'adresser qu'aux authentiques Chercheurs... 

 

Et Pythagore s'installa donc à Crotone à proximité du temple d'Apollon, qui attirait précisément les Chercheurs de Lumière, afin de ne pas avoir à mettre en place un cercle extérieur de préselection.  

 

C'est ainsi que "Crotone" devint le mot de passe de ceux qui ont surmonté l'Épreuve de Sybaris...

 

Nous en venons donc au symbole tout en haut qu'apprécient les pythagoriciens qui connaissent les 4 degrés...

 

Naturellement nous constatons que les 4 points laissent apparaître une croix, de même que les Rosicruciens savent que la Croix elle-même recouvre une Rose invisible...

 

Et il va de soi que les Buveurs du Bistrot qui ont maîtrisé toutes les épreuves évoquées ici obtiennent légitimement le droit d'ajouter aux lettres de leur nom les 4 points groupés (::) qui caractérisent les "Pythagoriciens::"...

 

Et cela se fait discrètement, sans faire de "κρότος" (crotos)...

 

Et oui, c'est le nom, issu de Crotone, que prend en grec le bruit de batterie que font certains groupes inspirés des "Pythagoriciens::" pour ouvrir et fermer leurs travaux!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier