3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 11:49

Narmer.jpg « Pour transcrire leur pensée, les anciens Egyptiens se sont servi d'images, qui, par leur aspect concret, évoquent des notions abstraites. Dans nos langues à alphabet conventionnel, les mots, fixant définitivement les notions, évoquent l'idée abstraite de leur fonction, et invitent au contraire à concrétiser l'idée exprimée ».

Ainsi s'exprimait R.A. Schwaller de Lubicz (1887-1961), le chef de file des égyptologues symbolistes parmi lesquels on trouve également Alexandre Varille, à qui le Musée des Antiquités Egyptiennes de Lyon doit beaucoup. ou le contemporain Christian Jacq auteur du "Petit Champollion Illustré" que l'on ne conseillera jamais assez.

Cette petite phrase révèle une subtilité qui mérite d'être développée:

A l'inverse de l'écriture moderne abstraite qui nous fait redescendre dans le monde concret et la matérialité, l'écriture hiéroglyphique est composée d'images concrètes desquelles le lecteur s'échappe et s'élève afin que son intuition appréhende les intentions subtiles... et le niveau de conscience monte! 

La photo représente le roi Narmer, le premier roi de la première dynastie égyptienne 3150 ans avant notre ère. (source). Il porte le "heka", symbole magique bicolore, représentant le pouvoir sur les deux mondes de l'astral. Sur le plan terrestre, c'est la crosse du berger permettant d'attraper un mouton! 

Premier article sur l'Egypte

Article suivant sur l'Egypte

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sulfate2Cuivre 04/01/2011 01:39



iI est quand même très chiant à lire René Adolphe, il part dans tous les sens.., je ne sais pas ce qu'il vaut en egyptologue mais avec Isha, le roman lui va très bien (En ésotériste, il n'est pas
très accessible) !


L'Egypte fascine par son pitoresque héritage bien moins que par les controverses toujours d'actualité sur la notion de pouvoir, le clergé, les sacrifices humains etc..


On y perd son latin mais c'est interessant de devoir constater de part et d'autre les limites des théories!


L'histoire du bâton de berger me plait bien car il en faut un pour envoyer le cheptel à l'abatoir ou pour l'envoyer paitre ailleurs quand ce n'est pas simplement pour les tondre.C'est quand même
très puissant les allégories! 


 



Elphikss 03/01/2011 15:15



C’est réducteur ce que tu dis oh patron ! C’est la « lecture » de toute la nature qui fait en premier chef monter le
niveau de conscience et donc le taux vibratoire (si tu préfères).



lebistrotdelarosecroix.com 03/01/2011 15:52



Merci pour cette perche FX! Oui! La lecture du livre de la nature, fait monter le taux vibratoire!


Et les "neter" sont les "divinités naturelles"!


Les hiéroglyphes sont en égyptien les "medou neter", les bâtons ou les canaux de la nature! 


Bien fraternellement!



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier