28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 14:04

conscience-bebe.jpg

 

Les enseignements transmis par Harvey Spencer Lewis demeurent le plus souvent inconnus. Généralement les francophones qui le critiquent croient de bonne fois le lire ou l'avoir lu sur la base de monographies (déformées) des années 80 ou 90 ou de textes totalement réécrits (cas de l'AMORC actuel depuis 90) ou d'extraits parfois réinterprétés (cas du SETI-CRC depuis 1986).

Voici par exemple un texte transitoire de Lewis, positionné entre les 6 premiers fascicules appelés "Mandami préliminaires" et le "premier Degré Néophyte" (appelé généralement "1er atrium" par ceux qui ont débuté leurs études après 1980):

 

"Il est judicieux de revoir tout d'abord, brièvement, quelques uns des principes fondamentaux qui vous ont été présentés dans les mandamus secrets. Ils sont liés d'une manière si définie aux autres lois et aux autres exercices qui doivent immédiatement suivre, que cette révision de quelques minutes sera des plus profitables.

 

Nous avons indiqué que lorsque l'homme, à sa naissance, entre dans ce monde physique, il est, dès cet instant, soumis à un principe de dualité, en son être, en sa conscience et en son intelligence. Il est un être physique uni à un être spirituel. Il a, en fait, deux corps l'un matériel, physique, terrestre, et, dans celui-ci, un corps psychique, spirituel. Si vous conservez des doutes à ce sujet quelques leçons seulement, dans ce premier degré, vous aideront à percevoir la vérité de ce que nous affirmons.

 

Le point le plus important, cependant, est que chacune de ces deux parties a sa conscience, son intellect propre, et c'est pourquoi, en venant au monde, l'homme a, d'un côté, sa conscience et son intellect psychiques et spirituels et, de l'autre côté, sa conscience et son intellect physiques. Bien que les mystiques aient eu connaissance de ce fait depuis des siècles, la science officielle ne l'a accepté qu'assez récemment. La psychanalyse est basée sur cette récente découverte de la dualité d'intellect et de conscience en l'homme. Alors que cette nouvelle science, la psychanalyse, est très complexe et très difficile à comprendre pour ceux ne connaissant pas toutes les lois qui sont à la base des faits s'y rapportant, nos leçons vous la rendront si simple que vous serez à même d'en bien connaître tous les principes en peu de temps. Précisons, cependant, que les principes fondamentaux de la psychanalyse ne font qu'incidemment partie de nos leçons et, si nous les présentons, c'est uniquement pour que votre compréhension de ces sujets et votre instruction soient aussi complètes que possible.

 

Revenons maintenant à la question de dualité d'intellect et de conscience en l'homme. Certaines écoles modernes de philosophie donnent différents noms à ces deux intellects mais nous emploierons pour le moment, les termes les plus usités afin de rendre nos leçons plus facilement compréhensibles, si vous avez déjà lu certains ouvrages sur ces sujets dans le passé. Il est préférable de ne pas employer de termes trop nouveaux dans ces premières leçons. 

 

Ainsi l'homme vient au monde avec deux formes de conscience. Dans sa toute première enfance, il ne perçoit pas cette double existence en lui et autour de lui, mais déjà dans ses premières années, quand la sensibilité commence à se développer en lui, elle le met en contact avec l'existence et lui en donne une image chimérique, quelque peu féérique, parce que l'enfant souvent VOIT des choses ou ENTEND des sons différents de ceux auxquels il est accoutumé et il en fait naturellement la distinction. La nuit même, alors qu'il est couché dans son lit, dans une chambre obscure, il a conscience de belles lumières ou de scènes qui seraient invisibles à la lumière du jour. Quand l'enfant commence à parler de ces expériences à ses parents ou à des personnes adultes, on lui répond que ces choses qu'il croit voir ou entendre sont dues à son imagination, ou bien encore on l'accuse de mensonge et on lui demande de ne pas CROIRE à de telles impressions.

  

A quelques exceptions près, nous sommes tous passés par ce stade où l'on nous disait qu'il ne faut croire que ce que nous pouvons voir, entendre, sentir ou toucher avec nos cinq sens objectifs. Cela nous a rendus matérialistes, sceptiques et incrédules, au point que finalement, nous avons fermé une partie de notre conscience à toute une série d'impressions et avons, par contre, développé au plus haut point notre conscience objective".. 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier