12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 14:06

bibo-or-du-ciel.jpg

 

Au Moyen-Âge, l'apparente aisance financière des grands mystiques a donné lieu aux légendes de faiseurs d'or comme celles gravitant autour de Nicolas Flamel à Paris, de Jacques Cœur à Bourges ou encore de Nicolas le Valois à Caen.

 

Les mystiques comprennent qu'il s'agit avant tout de la "Toison d'Or" des Rosicruciens Avancés, "toison" que l'on qualifie parfois "d'aurique" pour suggérer une aura très légèrement dorée et parfaitement lisse sur laquelle rebondissent les moindres attaques extérieures et cela se traduit par un rayonnement lumineux et l'apparence d'une absence de besoins matériels qui contraste naturellement avec les demandes d'aides insistantes et si caractéristiques des faux gourous!  

 

Mais cela n'explique pas tout et la question se pose généralement de trouver la science de la transition entre une état "profane" dans lequel il est indispensable de travailler pour "gagner de quoi vivre" et cet état de "mystique avancé à l'abri des besoins"...

 

Voici quelques pistes...

 

Nicolas le Valois expliquait simplement que cette "science se perd lorsque l'on cesse d'écouter son cœur".

 

Nous retrouvons ici un sujet déjà évoqué au Bistrot avec les divinités "Hou" (l'intuition) "Sia" (la science) et Heka (la magie) avec la fameuse formulation égyptienne exprimant le fonctionnement de notre barque de Râ: "lorsque Hou se place à l'avant et Sia à l'arrière, afin que cela permette à Heka de tenir le gouvernail"...

 

Un des premiers procédés de cette magie réside dans l'épuration des besoins et nous nous souvenons de cette formule de Socrate traversant l'Agora: "que de choses dont je n'ai nul besoin!"

 

Epicure précisait qu'il convient de "ne pas être sensible aux désirs non naturels et non nécessaires". 

 

Déjà, auparavant, une manière de procéder se dégageait de la vie de Gautama consistant à "mendier".

 

Mais il convient que le terme "mendier" soit bien compris: il ne s'agit pas d'être une charge pour les autres en leur demandant de l'argent, des aides ou des subventions, mais d'agir en phase avec la loi cosmique sans chercher à en tirer au passage le moindre revenu, mais en sachant cosmiquement "mander" c'est à dire finalement être prêt à accepter avec humilité et gratitude une aide qui surgit "autrement" pour des besoins légitimes sans que nous perdions de vue notre "écoute du cœur"...  

 

La recherche d'une fortune matérielle est alors comprise définitivement comme un faux rempart qui ne peut assurer qu'une protection provisoire et de mauvaises habitudes: cette prise de conscience conduisit par exemple Spinoza à renoncer du même coup à l'héritage de sa mère et à l'aliénation que cela produisait...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier