24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 14:49

plume
 

Un frater remarquait que lorsqu'on relit une vieille monographie rosicrucienne, l'expérience acquise depuis la première lecture permet d'entrevoir des aspects nouveaux. C'est parfois comme si nous avions parcouru un cycle. Nous pourrions penser à une avancée spiralée.

 

C'est d'autant plus vrai que les monographies sont constituées comme les hiéroglyphes égyptiens qui furent leur inspiration initiale. Or ces hiéroglyphes fonctionnent avec 3 niveaux d'interprétation généralement simultanés mais qui peuvent être éventuellement précisés par un déterminatif. Il y a un niveau concret, un niveau abstrait et une signification ésotérique. Par exemple la "plume" ci-dessus représente naturellement une "plume" au niveau concret, la "vérité" au niveau abstrait et la "déesse Maat" au niveau ésotérique.

 

Lorsque la tradition a circulé dans un pays comme la Grèce qui n'avait ni l'écriture, ni la pensée hiéroglyphique, il fallut trouver des astuces pour communiquer le désir de comprendre les 3 niveaux d'expression. C'est le sens du mot grec "λέγω" (légo) qui contient l'idée de rassembler, de collecter, de collectionner, de réunir, bref de reconstruire ce qui est épars comme les célèbres jeux "LEGO" d'assemblages créatifs que connaissent les enfants.

 

Chez les latins la clef de l'assemblage se trouve perpétuée par la célèbre formule "lege, lege, lege, relege, ora, labora et invenies".

 

Au premier niveau, elle se traduit par "lis, lis, lis, relis, écoute, travaille et découvre..." Ora, l'écoute est naturellement l'écoute intérieure, l'intelligence du cœur, labora est la conséquence logique de l'écoute: la mise en application, le passage de l'oratoire (le sanctum) au laboratoire (pour tester), après quoi l'enseignement recueilli sera mis en application avec l'idée de "découvrir" cet enseignement.

 

Mais naturellemnt, un œil habitué ressent que les 3 "lege" ont une portée magique qui véhiculent un sens plus subtil qu'une incitation effrénée à la lecture... Et c'est là que nous retrouvons nos hiéroglyphes!

 

En effet, si "lege", du verbe "legere", signifie "lis", voire "décode" c'est un sens dérivé. Le sens primaire étant "cueille", c'est à dire "ramasse", "collecte", "récolte"...

 

Il est donc tentant d'interpréter que les 3 "lege" ont chacun une signification particulière... ce qui nous conduit à constater que "lege" peut aussi être issu du verbe "legare" (léguer) c'est à dire "donner", "transmettre un héritage", un "leg"!

 

Et enfin, il faut naturellement songer que "lege" est aussi la loi. ("lege agere" = "laisser la loi agir". Une formule qui est devenue "la loi cosmique s'accomplit" pour la génération actuelle de rosicruciens...

 

Recueille, accepte l'héritage, décode la Loi, relis (relie! = synthétise), écoute ton cœur, met en application et finalement "découvre"...

 

Quel joli programme!   

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Geb 10/06/2014 18:12


Bonjour à tous,


Bien le bonjour patron, je suis tout à fait en accord avec toi seulement mon explication allait au plus simple pour les néophytes... le reste viens à force de s'imprégner dans son travail si
je puis dire...


Avec tous mes voeux de paix profonde..


Fraternellement


Geb    

fm 10/06/2014 12:25


Bonjour à tous, bonjour Geb


Je pense pour ma part que c'est plus compliqué que ça...
Quand on est un peu familiarisé avec les fondamentaux du rosicrucianisme on commence à s'interroger sérieusement sur la transmission de la Tradition rosicrucienne par l'amorc des débuts, et le
rôle réel de Spencer Lewis qui est toujours discret et effacé mais contesté avec un rarte acharnement est la problématique fondamentale.
Il est clair qu'il n'a encore jamais eu de successeur réel et ceux qui envisagent de se prétendre tels ont naturellement de la peine à exister. Dans ce contexte, cela facilite évidemment
l'idolâtrie!
Mais de la même manière que l'ignorance qui précédait, cette idolâtrie se dissout naturellement dans la Connaissance.


Par exemple Spencer Lewis était un homme du début du 20e siècle et il ignorait certainens choses qui sont parfois enseignées de nos jours. En revanche, il avait un
véritable accés à la Conscience Cosmique et sur ces bases qui nécessitent d'être bien orienté au départ, il a toujours énormément de clefs à nous transmettre.


Mais c'est alors à nous de nous orienter correctement pour les capter.


Bien fraternellement 

Geb 07/06/2014 09:59


 


 


Bonjours à tous,


 


Pour ma part, Je ne crois pas qu’il soit question d’idolâtrie vis-à-vis  H.S.L. suite à sa mort
physique,  mais plutôt d’un  niveau de compréhension qui a maturé avec le travail la recherche la
pratique et le temps. De prendre le temps de reculer dans nos lectures de monographies et travaux passé nous permet souvent de faire un plus grand pas en avant suite à une meilleur compréhension
du message et de mieux ‘’réussir’’ sur le côté pratique.    


Bien fraternellement


Geb.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

charles 26/05/2011 18:32



Bonsoir à tous, 


Trois, répété sur l'axe équilatéral de la spirale et voici le dépassement des Egregores tant chéris par beaucoup.


Ces égregores sont dangereux car ils sont le fruit, après la mort du fondateur, de l'idolâtrie puis de nouveaux dogmes.


 Le re-lien soulevé subtilement plus haut par FM, permet cette Connaissance, ce "no man's land exit" au dehors de toute énergie concevable et si nous nous
souvenons des paroles précises de HSL qui incitait dès le 3ème DdT (et pourquoi pas dès les 6 mandamus secrets précédant le 1 er) à partir en quête sans but car nous sommes l'enfant du but. La
lumière d'Or n'a pas de définition, l' Aube dorée n'a jamais eu de lieu ni de temps et encore moins de technique. Elle est le cœur de l'Enfant relié à la Mère.


bien fraternellement,



roland 24/05/2011 17:40



bien  j'apprécie accepte l'HERITAGE  merci


Roland



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier