9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 09:05

hsl.gif

Nous approchons de la fin de la traduction de la monographie 1T1 qui n'avait encore jamais été publiée en français.

 

Après "l'interro" sur le "seuil", "Dieu" et le "service désintéressé" certains passages précis de l'initiation sont examinés.

 

Il est intéressant de noter à quel point le serment se positionne au dela de tout sectarisme. En particulier, même si une ambigüité peut demeurer, toutes les références à "l'Ordre" concernent clairement la Rose+Croix essentielle et pas l'organisation:

 

""A présent, comme frères et sœurs nous allons nous rappeler des événements de l'Initiation au Premier degré, nous remémorer ce qui a été dit, ce qui est survenu et le rapporter ensuite ici puisque nous sommes assemblés en cette Convocation.

 

Premièrement la substance du Grand Serment pris par tous les Rosicruciens.

 

(Note du Maître): Nous, comme frère et sœurs, resterons fidèles à notre serment, de respecter l'Ordre dont le glorieux symbole sera toujours notre Suprême Sentinelle, notre Gardien et notre Censeur. Nous garderons saints et respectés tous les termes, expressions, signes et symboles utilisés par l'Ordre; nous conduirons proprement notre vie morale et religieuse; nous respecterons les lois du gouvernement; nous honorerons et respecterons le Drapeau; nous œuvrerons pour la construction d'une Nation meilleure et toujours plus glorieuse composée de personnes droites et pieuses; nous étudierons les philosophies rosicruciennes sacrées et scientifiques et nous nous efforcerons de faire de nos Frères et Sœurs de la Rosae Crucis notre famille proche.""

 

(à suivre)

 

Texte original

Now will any Brother or Sister who can recall the happenings during the first Grade initiation and remember what was said and done arise and tell us assembled in then Convocation.

 

I: The substance of the Great Oath taken by all Rosicrucians.

 

(Master Note): We as brother and Sisters will remain true to our Oaths; respects the order whose glorious symbol shall ever be the Supreme Sentinel, Guardian end Censor ; keep holy and reverent all terms, phrases, signs and symbols used by the order ; lead clean, moral upright and Godly lives; uphold the Laws of the governement; honor and respect the Flag; strive for the building of a better or more glorious Nation of upright, Godly loving people; study the Rosicrucian Sacred and Scientific Philosophies and strice to make the Brothers and Sisters of the Rosae crucis our close kin.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

cogitor 11/02/2012 19:15


Cher Frater,


Oui les Hôtes Cosmiques, ne sont pas soumis au temps, ce qui doit se faire se faira avec ou sans nous. Et j'espère qu'un jour, l'AMORC retrouvera ses origines de tolérance et que ceux qui ont
soufferts en leur temps sauront pardonner.

fm 11/02/2012 18:56


Cher Frater,


Toutes les aides sont naturellement bienvenues et je me réjouis de tout cœur de votre concours!


Pour tout dire, je n'ai pas du tout la sensation de gérer une tradition. Je gère tout au plus un bistrot virtuel! Les guides invisibles demeurent parfaitement maitres du jeu et ils choisissent à
chaque instant le vecteur le plus adapté à leur attente et à priori je n'ai aucune pression!


Bien fraternellement


 

cogitor 11/02/2012 18:20


Cher frater,


Oui tu as raison, et un grand travail t'attends, car gerer une tradition initiatique, n'est pas de tout repos. Le cas échéant mon ex épouse et moi meme seront très honoré de te "seconder". Mais
avant je te donnerai quelques brides de l'histoire de l'AMORC que peu connaisse et qui pourtant généra les divergeances actuelles.

cogitor 11/02/2012 17:19


Frater fm


Loin de moi de critiquer l'Imperator Lewis ou qui que ce soit, pour ma par je n'ai jamais entendu de critique sur lui. A l'epoque il fit des choix, choisit un cap ce fut bon un temps puis les
temps changent. Concernant mes sources, elle provenaient d'un livre écrit par Lewis père où fils, je ne me souvient plus, c'était au niveau historique que ce livre avait été écrit pour garder
trace de notre histoire. Si je ne puis etre plus précis, c'est tout simplement que dès l'age de douze ans j'ai été initié par le giron famillial, j'avais donca accès aux monographies des années
60 ainsi que des articles et des livres de l'époque, c'est vers l'age de 14 ans que j'ai demandé à Raymond (au domaine de Villeneuve St george) d'accepter mon affiliation. A cette époque j'étais
donc aussi affilié à la Loge de Villeneuve, et rencontrais Raymond assé souvent, dans son bureau où j'ai reçu beaucoup en conseils et en enseignement.

fm 11/02/2012 09:30


@Frater Cogitor


Pour ma part, je ne sais pas quelle était la meilleure formule avant 1939 pour "les murs" dans une organisation comme l'était l'AMORC des débuts. Il faut gérer intelligement les coûts, les
donations, les risques de noyautage, de dissidence, de détournement...


Une organisation rosicrucienne authentique issue d'une résurgence est totalement indépendante. Tout est remis en question et ne peut se gérer comme une loge maçonnique.


Mais je ne suis pas un interlocuteur compétent au sujet de l'organisation matérielle aux USA. Je n'avais pas cette information ("réforme monstre"). Peux tu me communiquer la source afin de la
vérifier? C'est absolument indispensable quand on est un peu au courant de la critique organisée autour de Spencer Lewis , critique généralement accentuée par de la délation systématique.


Je sais vaguement que le siège de l'organisation a circulé aux USA: New York (1915-1918), San Francisco (1920-1925), Tampa (1925-1927),  San Jose, en 1927.


Ceci a du se faire à partir de rien et n'a pu se faire qu'en fonction des aides survenues. Il était naturel que les sièges locaux continuent à dépendre de l'organisation centrale.


Bien fraternellement 

cogitor 11/02/2012 07:29


Oui effectivement, mais rapellons nous que même Spencer avait organisé une réforme monstre en son temps, qui n'était pas passé à l'époque sans douleur; rapellons nous, au départ au USA chaque
loge était indépendante, propriétaire de ses murs et de ses biens, et dispensant les enseignements oralement; un jour l'Imperator à tout chanboulé en centralisant le tout sur san josé........

fm 10/02/2012 21:04


Au passage, je ressens aussi un grand vide depuis le départ de l'impérator Lewis, mais je pense à Spencer Lewis en 1939!


A titre personnel j'aimais bien Ralph Lewis, mais ce n'était pas le même calibre!

cogitor 10/02/2012 18:49


ouille, c'est pas bon pour mon ego ça! ah! ah!


 

fm 10/02/2012 18:33


Cher Frater, ton message apprécié a été placé dans le livre d'or!

cogitor 10/02/2012 18:03


Cher fratres et chères sorores,


Voilà une semaine, que j'ai eu le plaisir de découvrir votre site, et je le trouve très intéressant au plus au point. Je fais partie d'une famille où la tradition rosicrucienne est implantée
depuis des siècles. Depuis sept ans je ne suis plus affilié à l'AMORC, pour différentes raisons, la principale étant la motivation; car depuis la transition de l'Imperator Lewis je ressents comme
un vide, comme si quelque chose avait disparu. Avec mon ex femme nous remettons chaque année notre réinscription à l'AMORC toujours à plus tard, nous trouvons votre approche de l'ésotérisme très
vivante, mais en même temps nous trouvons regrétable le schisme qui frappe la Rosae Crucis.


Pour information, nous avons été en notre temps à l'origine de la fermeture du pronaos de Poitiers, où régnait un matérialisme arriviste hors du commun.


Espérant que notre recherche puisse etre en harmonie avec la votre


Bien sincèrement et fraternellement


Frater Cogitor

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier