15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 07:47

parmenide bistrot

 

Voici Parménide (vers 610-550 avant JC), dont la fameuse formule "l'Être est, le non-Être n'est pas" nous est parvenue.

 

Les religions du monde profane se sont généralement bien éloignées du cheminement mystique qui fut à la source de leur enseignement, mais il reste parfois des principes instructifs qui sont parfois des challenges pour les mystiques lorsqu'ils efforcent parfois de les rétablir dans leur vérité.

 

Au lieu d'inciter chacun à entreprendre une quête pour se rapprocher de son Être intérieur, et à fuir les manipulations d'autrui et leurs charges psychiques, autant que les illusions trompeuses de nos sens physiques et de notre mental, les religions enseignent plutôt une sorte de référence implicite de création matérielle et un culte d'un créateur extérieur, lequel possède parfois un nom qu'il ne faudrait surtout pas prononcer.

 

Parfois, pudiquement, on parle de "Lui" comme "D.ieu" pour ne pas l'offenser car en plus Monsieur serait susceptible...

 

La clef ne serait-elle pas plutôt que toute prononciation est erronée?

 

Cette idée se retrouve dans l'Egypte héliopolitaine avec 72 tentatives universelles de représentation du nom de Dieu qui sont les 72 "ouatou" (nos anges), lesquels se partagent le temps et 360 jours de l'année (à raison de 5 degrés chacun).

 

ouatou-gly-bistrot.jpg

 

Nous lisons "OUA" (le lasso), "A" (le vautour percnoptère), "T" (la miche de pain) et "OU" (le poussin de caille qui indique ici le pluriel), soit "OUATOU" et le déterminatif de l'homme armé portant la marque du pluriel nous rappelle qu'il s'agit des "conspirateurs" alliés de Seth et célèbres pour leur capture d'Osiris.

 

Naturellement, le "lasso", "OUA", choisi pour le premier "OU" au lieu du classique "poussin de caille" est un clin d'œil égyptien pour nous expliquer subtilement que les "conspirateurs" s'efforçaient de capturer Osiris...

 

C'est bien beau tout cela, pourrait-on dire, mais quel enseignement devons-nous en retirer?

 

Ou plutôt, selon la formule rosicrucienne consacrée, "comment tout cela peut-il être appliqué à notre vie quotidienne, pour notre bien-être et au profit d'autrui?"

 

Un enseignement élémentaire basique n'est-il pas de s'éloigner discrètement lorsqu'un gourou bien intentionné donne du poids à son argumentation pour la rendre indiscutable par une affirmation du style: "Dieu a dit que", "Dieu a écrit que", "Dieu a décidé que", "Dieu pense que" etc, où plus subtilement, mais en faisant référence à une divinité handicapée par un lourd mental: "à votre avis que pense Dieu de ceci où cela"?

 

Pensons plutôt à cette réplique, célèbre et pleine d'humour, attribuée à Albert Einstein lorsqu'un journaliste qui lui demandait simplement:

 

-"Croyez vous en Dieu?"

 

-"Dites-moi d'abord ce que vous entendez par là et je vous dirais si j'y crois"...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ricoparigo 15/08/2014 16:18


Entièrement d'accord avec toi: le "Je suis l'Élu" devrait toujours alerter le marcheur... (on en reviens au "Je"), comme
j'ai pu souvent le constater dans un certain bar de la rue St Martin (la majorité des pilliers de ce bar étaient pourtant prêt à vendre la moitié
de leur manteau, voire du manteau de quelqu'un d'autre...)

fm 15/08/2014 15:54


Salut Eric, 
Les 72 procrastinateurs, voilà une idée intelligente et peut-être inédite... On  en trouve pas tous les jours! Pour ma part, j'apprécie.


Assez d'accord avec toi pour le reste. "Les maîtres m'ont dit" sonne faux: lorsqu'un Maître transmet une info, ou un enseignement, il convient de savoir l'apprécier, de s'en contenter et de
chercher à capter totalement et correctement et enfin de plancher dessus correctement car le "cosmique" ne va pas envoyer une autre entité de la hiérarchie issue de la "conscience cosmique"pour
transmettre le même message: chacun son boulot.


Concernant le point de méfiance que tu soulèves, il devrait être résolu par le taux vibratoire du messager: rien à voir avec une voix surgie de l'astral!
Voilà pour ce que j'en pense. Amicalement.

ricoparigo 15/08/2014 14:09


Ces 72 Ouatous, ces fabuleux "conspirateurs", devraient plutôt être qualifiés de "procrastinateurs"... Alliés au Temps, ce sont eux qui rongent la Volonté comme les vagues le rocher et transforme
le "Ouais! J'y vais!!" en "Boafff... j'ferai ça demain..."


C'est la même paresse d'esprit qui fait qu'une foule a tendance à suivre un orateur "lumineux" ("oh, il parle bien, il doit avoir raison") qui représente une "Religion" parce que c'est facile et
confortable d'être soutenu par un groupe ("on est nombreux à penser pareil, on doit avoir raison, non?"), c'est également confortable d'avoir la réplique ultime quand cette "Vérité relative" est
mise en question ("c'est le Diable qui nous attaque par ta bouche, mécréant !") Qui que ce soit qui affirme "Dieu a dit", ou "les Maîtres m'ont dit" (très à la mode, avec ce retour du "newage")
est à fuir absolument, sauf à abdiquer son cerveau, sa volonté, et son esprit... Personnellement, je me suis toujours méfié de ceux qui commandaient pour moi, à ma place, dans un bar

scriberick 15/08/2014 13:08


"O"ntologie 

bruno 15/08/2014 12:38


Entologie , lire Heidegger.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier