5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 11:39

templier-metz-bistrot.jpg 

""Que je parle les langages des hommes et des Guides, si je n'ai pas l'Agapè, je ne suis qu'un tambour retentissant, une cymbale bruyante.

 

Que j'aie l'Inspiration prophétique, que je sache tous les Mystères et que j'accède à toute la Connaissance, que j'adhère à l'Intention jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'Agapè, je ne suis rien.

 

Que je distribue tous mes biens, que je livre mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'Agapè, cela ne me profite en rien.

 

L'Agapè patiente, l'Agapè accueille, l'Agapè n'est pas possessif, pas vantard, pas gonflé, pas malfaisant.

 

Il ne recherche pas son profit, il ne s'irrite pas, il ne pense pas à mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit dans la Vérité.

 

L'Agapè ne déchoit jamais. Les inspirations, elles disparaîtront, La connaissance, elle disparaîtra.

 

Oui, nous accèdons partiellement à la Connaissance, et partiellement nous sommes Inspirés. Mais quand ce qui est parfait viendra, ce qui est partiel disparaîtra.

 

Quand j'étais enfant, je parlais en enfant, je pensais en enfant, je jugeait en enfant. Mais devenu homme j'ai aboli ce qui était de l'enfant.

 

Oui, maintenant nous voyons dans un miroir, en énigme, mais nous nous verrons face à face.

 

Maintenant je connais partiellement mais je connaîtrais comme je suis connu.

 

Maintenant demeurent l'Adhérence à l'Intention, l'Engagement dans l'Accomplissement et l'Agapè. Mais des trois, le meilleur c'est l'Agapè.""

 

C'est un texte que tout le monde connait, à partir du chapitre 13 de la "Première Epitre de Paul aux Corinthiens" qui est retraduite ici avec le souci de revenir à la source.

 

Partant de la version Chouraki, certains des mots grecs du texte ont été approfondis et pour certains il a fallu revenir aux mots hébreux ou aux pensées égyptiennes ou orientales afin de retrouver certaines notions qui avaient déjà été déformées par la pensée grecque.

 

Dans un travail de méditation "akhashique", il convient d'adhérer, au texte pour ne pas le déformer, d'adhérer à sa source pour ne pas la détourner et retrouver finalement des notions perdues.

 

La notion de "miroir", par exemple, était perdue dans les traductions courantes, mais on la retrouve dans certaines traditions orientales.

 

Les vertus chrétiennes que sont la "foi", "l'espérance" et "la charité" sont en fait le résultat déformé de notions esotériques plus subtiles qu'il convient de méditer.

 

Elles ont été rétablies par "l'Adhérence à l'Intention", "l'Engagement dans l'Accomplissement" et bien sur "l'Agapè" que les profanes ne peuvent s'empêcher de remplacer par  "caritas", la charité ou "amor", l'amour.

 

L'Amour est une grande force psychique: c'est la grande force de cohésion de l'Esprit (terme a découvrir dans son sens rosicrucien) que les terriens sont donc naturellement toujours tentés de détourner... 

  

En effet, la force de cohésion peut s'attacher à tout et elle peut donc faire baisser le taux vibratoire en s'attachant ce qui la rabaisse!

 

C'est donc à chacun de ressentir la nécessité d'épurer le concept et d'avancer dans le raffinage de ses attachements...

 

Certains progressent, par exemple, en remplaçant des approches exclusives ou égoïstes de l'amour par un idéal d'amour universel.

 

Mais l'amour universel est une notion théorique, non épurée tant qu'elle n'est pas vécue psychiquement de cœur à cœur, comme la compassion sous sa forme la plus affinée: l'agapè dont ce texte extraordinaire fait ressentir le mystère.

 

Cette agapè, n'a rien à voir avec une agape, la réunion festive qui peut suivre un rituel.

 

Le thême de l'Agapè a déjà été abordée au bistrot dans divers messages comme le "jihi no kokoro" ou "le charme de Kuan Yin".

 

Mais tout cela peut sembler très technique par rapport à la simple beauté du texte qui suscite une élévation extraordinaire.

 

C'est d'ailleurs une raison pour ne pas forcément attribuer cette magnifique inspiration à celui que les chrétiens nomment "Saint Paul" et dont le style et le niveau vibratoire sont généralement très différent. Mais ceci est une autre affaire...  

 

Pour comparer avec d'autres versions, voici un lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article

commentaires

CF 05/12/2012 17:10


Merci pour cet article et les liens raatachés.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • L'Approche prudente de Khonsou
    Il convient d'avoir une certaine maturité mystique pour aborder le sujet de Khonsou sous l'angle de la Lumière et ne pas plonger dans un ésotérisme sombre qui fait le bonheur des mages noirs! En effet le dieu lunaire Khonsou n'appartient pas à l'Ennéade...
  • Khonsou le Voyageur
    Les Habitués du Bistrot ont apprécié récemment le profil particulier de personnalités comme Églé de Vallières (l'Agent Inconnu) ou Héléna Blavatsky dont la voyance réceptive était capable de ramener du monde invisible de précieuses informations même s'il...
  • Un Éclairage traditionnel des Maisons zodiacales
    Sans être absente, l'astrologie occupait une place très effacée au sein de la résurgence rosicrucienne lewissienne (1909-2017). Il convenait alors d'éviter les excès d'une astrologie prévisionnelle ou événementielle. Toutefois, ci et là, diverses clefs...
  • Salutes in omnibus punctis trianguli
    C'est une petite surprise pour les Chercheurs Rosicruciens de découvrir que la formule classique et connue "Salutem Punctis Trianguli" qui signifie "Un salut est donné aux Points du Triangle" (voir en particulier les 2 messages du Bistrot Le secret d'une...
  • Blavatsky et le Somnambulisme
    C'est une épreuve difficile de s'élever au dessus de l'environnement glauque qui peut être parfois le quotidien des débuts de carrière de certaines personnalités promises à de grands projets dans le cas où elles parviendraient à les surmonter au service...
  • Ménage ton Hâti...
    L'ancienne Égypte possède 2 noms pour le cœur: le Ib et le Hâti. Fondamentalement les choses sont simples: le cœur Hâti appartient au royaume de Geb, la terre et le Ib doit être rélié au Monde de Nout: le Cosmique. Un proverbe égyptien assez parlant illustre...
  • Le Passage du Kairos
    La photo ci-dessus représente la divinité grecque Kairos qui a chaque instant passe devant nous... Soit on ne la voit pas, soit on la voit et on n'en tient pas compte soit on profite de son énorme touffe de cheveux pour la saisir brutalement... Les grecs...
  • Révisionnisme Napoléonien à Barisis
    Ce Blason de la ville de Paris fut officialisé, pendant une courte durée, à l'apogée de l'Empire napoléonien entre 1811 et 1817. Les Buveurs du Bistrot ressentiront un certain révisionnisme avec les abeilles de l'Empire (mentionnons au passage que leur...
  • Les Séphiroth Egyptiennes
    Il existe dans le rosicrucianisme des dossiers fumants qui sont généralement évoqués subrosa, (sous la rose). C'est le cas de la "Cabale Dévoilée" que le "Cénacle de la Rose+Croix" (organisation sans lien particulier avec le Bistrot, sinon naturellement...
  • Magnifique bague égyptienne...
    Comment ne pas apprécier cette bague égyptienne antique avec ses petites perles d'or qui nous changent de la fragilité, de la légèreté et du souci d'économie propre aux bijoux modernes? On n'en fait plus des comme ça... En 1851, Héléna Blavatsky avait...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg