21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 14:00

Rien que le nom est déja une énigme... 

 

Doit-on dire un médailliste ou une médailliste?

 

Un vieux dictionnaire affirme: substantif masculin, désigne celui qui connait les médailles, les aime et contribue à les faire connaître.

 

Le même dictionnaire affirme que le "l" se prononçait autrefois comme le "l" de large et pas comme le "ll" de famille (donc méda-liste...).

 

Les rosicruciens découvrent l'existence de cet officier de shekinah dans les rituels initiatiques, il leur reste à comprendre sa fonction...

 

S'il est un domaine ignoré ou oublié des contemporains, c'est bien la gravure des médailles...

 

Cette gravure revient à figer les choses importantes, c'est chez les égyptiens le rôle de la déesse Sechat, la parèdre (l'aspect féminin) du dieu Toth.

  

sechat.jpg 

Nous lisons de gauche à droite et de haut en bas des caractères que nous connaissons: "S","SH","A","T". 

Les deux suivants précisent son symbole et le fait qu'il s'agit d'une déesse.

Le symbole mérite d'être approfondi par des méditations...

  

sechat-gravure.jpg 

Ne voyons nous pas une "baguette ouadjique"? Les feuilles à 7 branches caractéristiques du chanvre... dont une certaine variété permet de s'envoyer en l'air, comme l'indique l'arc au dessus... qui véhicule aussi une idée de dépassement de soi.

 

C'est donc la déesse de l'écriture, des scribes et des écoliers, c'est la maîtresse de la maison des livres, la gardienne des annales, et du destin puisqu'elle connait la durée de la vie terrestre...

 

Ramenée à notre quotidien, elle nous responsabilise en donnant à nos actes du quotidien une importance que nous ne soupçonnons pas forcément...

 

C'est elle qui aidera pharaon à construire son temple dans le bon axe et en plaçant correctement la première pierre.

 

Et pour les mystiques qui penseront naturellement qu'elle note tout, y compris le karma à venir, il est bon de rappeler cette vieille maxime de Ptahotep, qui a presque 5000 ans:

 

"Ce que nous faisons sur terre, la bouche des hommes le grave à jamais." 

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 21/12/2011 16:47


Merci Frater Roland


"Rendre des comptes" l'expression est amusante finalement: on sent la mort saturnienne, punitive, voire revancharde... Elle en veut à la vie et à sa liberté!


L'expression "sent le poisson"... J'aime la formule pour qualifier l'influence de l'ére du poisson!


Avec l'ère du Verseau ce côté castratateur et illusoire devrait disparaître: nous commettons les erreurs correspondant à notre évolution: ni plus ni moins!


Heureusement d'ailleurs... ça limite nos responsabilités!


Bien fraternellement

roland 21/12/2011 15:19


Tu as raison pour ce texte tout est inscrit, et là quand cela sera le moment de rendre des


comptes nous verrons si nous avons été droit en paroles , actions et pensées


merci RS

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier