11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 14:21

barbecue.jpg 

L'époque des barbecues ne permet-elle pas aux buveurs et aux buveuses de renouer avec la tradition des alchimistes?

 

La tradition rosicrucienne exprime parfois l'idée que les alchimistes furent les Rosicruciens d'une certaine époque passée.

 

Naturellement pour avoir le droit d'affirmer une chose pareille, un Buveur devrait la vérifier par lui même, ce qui représente un énorme travail puisqu'il devrait connaître par expérience personnelle autant la démarche rosicrucienne que celle des alchimistes...

 

Autant dire que c'est rarement le cas...

 

Il est donc important de parvenir contourner cette difficulté et c'est tout un "Art"...

 

Il serait utile que le Buveur ou la Buveuse, intégre avant tout la loi des cycles qui veut qu'une résurgence de la Rose+Croix agisse comme une source lumineuse de connaissance à un instant donné dans un monde ténèbreux qui n'aura de cesse de s'y opposer, de la contester, de la détourner, jusqu'à en nier l'existence même...

 

A ce sujet, la Tradition se réfère généralement à ce passage de l'Évangile de Jean: "Et lux in tenebris lucet, et tenebræ eam non comprehenderunt" (et la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'on pas comprise).

 

Cela signifie naturellement que la lumière est intérieure et que pour y avoir accés, le chercheur doit savoir rejeter les ténèbres qui ont parfois tendance à détourner la lumière, au point de prétendre la détenir, voir d'atteindre le point pathologique où elles se considèrent comme un dépositaire!

 

Cette loi, que Spencer Lewis nommait "loi des 108 ans", concerne naturellement 108 années symboliques (il convient de voir ou peut-être de revoir un ancien message qui développait l'idée que 108 pouvait s'exprimer comme 3 fois 36).

 

Mais avant de chercher à calculer 1908+108, il convient d'envisager que le principe en question pourrait ne concerner non pas la durée temporelle des rotations de la terre autour du soleil, mais "9 fois 12", c'est à dire des rotations symboliques (le "9", le cercle) autour d'un certain éclairage qui pourrait être exprimé par le "12"...

 

Ce monde ténébreux, cette "glue", qui absorbe la Rose+Croix en "108 ans", le mystique éprouve le besoin de s'en dégager lui aussi, bien qu'il contienne naturellement un minimum de force vitale que notre corps physique capte par la respiration mais qu'il est possible de capter psychiquement directement à la source...

 

Mais revenons à notre "alchimie".

 

Naturellement il ne s'agit pas de l'alchimie des souffleurs que l'on nomme ainsi par dérision car ce sont des personnes qui s'obstinent à "souffler" pour activer le feu de leur athanor physique.

 

Il s'agit pour ce qui nous intéresse de l'alchimie des véritables alchimistes qui ne sont pas englués dans les ténèbres.

 

L'expérience de la quête rosicrucienne permet de comprendre que les souffleurs constituent naturellement la majorité des personnes considérées de nos jours comme des alchimistes, de la même manière que les mystiques à la recherche de la Rose+Croix doivent eux-mêmes éliminer de leur champ de recherche la majorité des personnes que l'on qualifie trop rapidement de rosicruciens ou même de "rose-croix"...

 

Sur ces bases, nous pourrions jeter un coup d'oeil plus éclairé sur un principe alchimique qui est la "quintessence".

 

Son fondement est relativement simple: la matière est une manifestation de 4 éléments subtils: l'eau, le feu, la terre et l'air.

 

La quintessence en est donc la forme épurée, c'est cette force de cohésion de la matière que les rosicruciens lewissiens nomment "esprit" et à laquelle les alchimistes attribuent des noms plus pittoresques comme le "sang du dragon" ou le "mercure teingeant".

 

Lorsque cette énergie n'est encore comprise que comme une force plus forte que les éléments et dont l'homme aurait vocation à s'emparer, le concept s'assombrit pour devenir une étoile un cinq pointes, non plus rouge mais noire...

 

Naturellement chacun possède son libre arbitre inaliénable mais les buveurs ne préfèrent-ils pas, plutôt que de chercher symboliquement la lumière dans les poussières sous l'escalier, monter directement à l'étage?

 

La forme de cette étoile conçue comme un polygone à 5 branches mérite d'étre étudiée à la lumière des cristaux des minéraux et du fameux Nombre d'Or. 

 

Ilproctactinium-pentacloric.png est séduisant de constater que, pratiquement jamais, les cristaux de minéraux n'ont une forme de pentagramme (mais il en existe toutefois...).

 

Cela laissait penser que seule la vie sous la forme végétale s'exprime en utilisant le fameux Nombre d'Or Φ construit lui même à partir du nombre 5 (Φ=(1+V5)/2);  Φ=1,61803398875...).

 

Mais, en fait, la vie est présente partout, et même à un faible degré dans le minéral...

 

 La vraie vie ne commence t'elle pas, d'ailleurs, lorsque l'initié ne cherche plus à s'emparer de la vie primitive prisonnière de la matière et des entités qui y vivent mais plutôt à accéder à la souce pure de la Force Vitale.

 

Que penseriez vous d'un "alchimiste" qui inviterait les vampires à s'emparer de la quintessence d'une matière en l'ouvrant et en lui perçant les flancs pour boire son sang?

 

5 bistrotMais tout ela ne nous regarde pas et finalement notre message aurait pu tout aussi bien s'appeler "le sçel des souffleurs", c'est à dire la cristallisation des souffleurs.

 

Tout ce sujet n'est-il pas finalement qu'une illustration d'une mécompréhension de notre symbole du Premier degré Néophyte: le point dans le carré?

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 12/07/2013 00:35


Dans toute les bonnes caves il peut arriver qu'à la suite d'une mystérieuse alchimie, un buveur trouve un peu aigri ce qu'il découvre... Que le bistrotier soit alors d'une ignorance crasse, ça va
de soi, mais est-ce vraiment nécessaire d'en vouloir aux "amorcquiens"? En quoi sont-ils concernés, les pauvres??? Quant à... "Lewis", pour le coup, il n'a pas grand chose à voir!


C'est vrai qu'il aurait aujourd'hui 130 ans et qu'il est finalement toujours aussi incompris. Il faudrait trouver une astuce pour le faire davantage connaître.


La formule qu'il affectionnait me revient: "Magna est veritas et provalebit!" (la grandeur est vérité et prévaut!). Mais parfois elle prend son temps pour prévaloir...


C'est peut-etre une idée à creuser; utiliser une manière intelligente et drôle de le faire apprécier...


 

Scribérick 11/07/2013 17:58


je n'appartiens à aucun ordre philosophique et de ce fait je n'ai pas d'a priori à écouter votre vision de l'Alchimie "Fatum" ... ça permettrait à tous ceux qui ont lu l'article de se faire une
opinion. En tout cas ce serait bien plus constructif qu'un jeu de qualificatifs plutôt déplacés. 

fatum 11/07/2013 17:42


ignorance crasse "des amorciens" pseudo rosicruciens patentés en matière d'alchimie; continuez à faire joujou avec vos symboles primaires et les délires de Spencer Lewis, un âne parmi les ânes
bâtés 

Scribérick 11/07/2013 17:23


et bien là je peux dire que j'ai pris une dose massive d'antioxydant ... merci pour cet éclairage fort intéressant.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier