17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 20:58

stele-Irytsen-retournee-ligne-8-copie-1.jpg

 

Voici la stéle C14 du musée du Louvre, la "stèle d'Irtysen" qui a 4000 ans...

 

Le Bistrot l'a retournée de manière à pouvoir la lire commodément de gauche à droite...

 

 "Irtysen" se lit en réalité "Irysen": irytsen-gly-bistrot.jpg  

Son nom se lit à la fin de la deuxième ligne... On ne prononce pas "Ir-Ir"... Le deuxième œil "IR" se prononce "Y" pour indiquer la dualité. Nous lisons ensuite "S", "N" et un personnage. Il n'y a donc pas de "T" sauf s'il y en a un caché dans le "S" ainsi: 

irytsen-variation-gly-bistrot.jpg

 Ce n'est facile de distinguer... Mais nous lirions alors dans ce cas "Irytsen"... 

 

C'était un ouvrier réputé, détenteur de divers secrets propres à son métier, un artisan, un artiste, maître dans son art, il était d'ailleurs scribe et chef des artisans...

 

Son art nous intéresse précisément puisqu'il s'agit de travail sur les pierres...

 

La stèle ci-dessus est pleine d'enseignements...

 

Par exemple, voici un extrait de la 8ème ligne...

  

 

Irytsen-extrait-ligne-8-gly-bistrot.jpg

Nous reconnaissons la fleur de roseau "I" et le poussin de caille "OU"... C'est une formule classique de début de phrase exprimant quelque chose comme "c'est ainsi".

 

Puis la bouche "R", et "K", le cercle sombre (enveloppe, couvercle, placenta...) puis le papyrus ficelé, déterminatif d'une idée abstraite: il s'agit du verbe "connaître".

 

"IOU"-"REK" se traduit généralement par "je connais", mais les buveurs qui se sont déjà habitués à l'impersonnalité du 2e Degré Néophyte utilisent déjà "cela sera fait" plutôt que l'égotique "je vais le faire" et il apprécieront donc le raffinement de la langue égyptienne qui ne comporte pas de "je".

  

Le début de la phrase est conçu pour se modifier en fonction de ce qui va suivre...

 

La corbeille "K" surmonte le poussin de caille "OU". L'ensemble signifierait "ces choses", mais il n'y a pas de déterminatif, il s'agit donc d'un "pronom-suffixe" rattaché à ce qui précède...

 

"C'est ainsi, ces choses là (celles qui vont suivre...) sont connues..."

 

Il y a ensuite 3 bouches superposées... la bouche est "R" et comme il y en a 3 c'est un pluriel qui est lu "ROU" et il n'y a pas de déterminatif... donc c'est encore une forme de pronom... 

 

Une bouche en plus du son "R" pourrait exprimer le langage, mais aussi ce que le langage exprime: l'idée de "ce qui concerne", et comme le langage n'exprime pas tout, "R" exprime aussi la nuance de "proportion", de "fraction"...

 

La phrase devient "C'est ainsi, tout ce qui concerne, le langage et les proportions (de tout ce qui va suivre) est connu"...

 

Reste à définir "ce qui va suivre"...

 

Nous lisons "B" la jambe, "A" le vautour percnoptère, "G" le support de jarre... "BAG" est un adjectif qui signifie "épais", mais le mot n'est pas terminé...

 

Il y a encore un poussin de caille "OU" qui indique un pluriel et le déterminatif des liquides...

 

"Bagou" est le mot qui caractérise les "liquides épaississants", les "pâtes boueuses", les fameux "enrobages pâteux" que nous cherchons... Et nous avons le plaisir de retrouver "bag" dans enrobage! 

 

La traduction devient facile: "C'est ainsi, tout ce qui concerne ces choses du langage et des proportions des liquides épaississants est connu" (d'Irtysen)...

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 17/02/2013 23:12


D'ailleurs en français le terme est resté... le "bagout" est une sorte de boue astrale qui permet de baratiner un interlocuteur...

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier