7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 16:50

lanterne-copte-caire.jpg 

 

Les rosicruciens avancés se reconnaisent naturellement aux vibrations de leur aura et il n'est pas nécessaire pour eux de se référer à des signes de reconnaissance ou à des poignées de main particulières.

 

Toutefois, cela n'empêche pas les chercheurs de se référer à la culture rosicrucienne qu'ils ont naturellement étudiée, méditée et planchée, ci et là.

 

Par exemple: "j'ai vu de loin votre lumière" est un rappel du rituel d'initiation en loge dans la tradition rosicrucienne popularisée par Spencer Lewis.

 

Une idée corollaire est sous-entendue: "aucun être ordinaire ne saurait posséder un tel rayonnement..."

 

Naturellement l'initié solitaire doit exprimer une ouverture au rassemblement de la fraternité éparse: "les humbles rayons que ma faible lumière répand ne font qu'augmenter l'intensité des ombres autour de moi."

 

Parfois, il s'agit d'un groupe qui se justifie ainsi: "seule la fusion des lumières individuelles rend possible un tel éclat..."

 

Si la photo ci-dessus, la lanterne, magnifique et discrète, place la Rose+Croix dans un cercle et montre que les habitants du lieu l'harmonisent au symbole d'abondance des grappes de raisin.

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Rose+Croix
commenter cet article

commentaires

AegidiusREX 08/08/2012 09:15


Cher fm,


certains sites acceptent la graphie avec un seul l mais je ne sais pas à quel titre puisque ce mot vient du latin corollarium qui signifie
“petite couronne” (donnée en récompense aux acteurs).


Ensuite, ce mot latin a signifié “pourboire” ou “gratification” puis a été récupéré par la mathématique au sens de “conséquence découlant immédiatement d'une proposition déjà démontrée”.


Puisque nous parlions d'Ethica, cet écrit est évidemment truffé de corollaires puisqu'elle est démontrée ordine geometrico, selon l'ordre géométrique.


Vale et vis sit tecum
AegidiusREX

fm 08/08/2012 08:39


Merci Gilles,


Je croyais que corollaire signifiait "jouer son rôle avec" et j'imaginais que la double orthographe (un "l" ou deux "l") était possible... Je n'avais jamais pensé que corollaire indiquait la
gratification d'une couronne!


Toute ma gratitude avec mes vœux de Paix Profonde et de Joie Ineffable.

AegidiusREX 08/08/2012 08:20


Cher fm,


1) virgule fautive après “chercheurs” puisque la phrase continue, le sujet ne doit pas être
séparé du verbe par une virgule : de même, après “j'ai vu de loin votre lumière”, il ne devrait pas y avoir de virgule dans ton contexte, la citation entre guillemets étant sujet du
verbe.


2) étudiée, méditée et planchée au féminin.


3) corollaire : deux l.


Vale et vis sit tecum
AegidiusREX

fm 07/08/2012 21:24


Merci de ton partage Roland.

roland 07/08/2012 19:27


Salutations à vous toutes et tous


là tu nous prends dans notre intimité bravo et merci


Roland


 

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg