7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 11:43

lewis-image-a-thousand-years-of-yesterdays.jpg

 

Pour tous renseignements, complémentaires, écrire à Monsieur Thoth Amon-Ra, rue du Marché à San-Francisco...

 

C'est le petit clin d'œil de Spencer Lewis aux lecteurs curieux d'une de ses œuvres écrites les plus mystérieuses: "A Thousandyears of Yesterday".

 

Le vocabulaire est élémentaire mais le titre peut naturellement se traduire de bien différentes manières comme "un millier d'années d'hier" ou encore "hier, il y a mille ans".

 

En effet, l'œuvre écrite en 1917, nous focalise plus particulièrement sur la date du 12 septembre laquelle débouche après une vision de fin de vie et une naissance sur un souvenir datant de 917 en France en région toulousaine...

 

Le personnage principal possède, au 20e siècle, un tableau de grande qualité et de grande valeur mais peint par un inconnu.

 

Il serait prêt à investir beaucoup pour le connaître davantage...

 

Et cette préoccupation le conduit à vivre une sorte de régression dans le passé qui permet à des "souvenirs" de refaire surface.

 

Est-ce une histoire vécue par une autre personne? Une réincarnation? La question est posée, mais des éléments très précis donnent aux souvenirs la caution d'un extraordinaire vécu.

 

Et cette œuvre suscite une étrange ouverture sur l'infini en provoquant d'étranges accès...

 

Tenue à l'écart du public français, jusqu'à présent, l'œuvre s'apprête t-elle à ressurgir en 2017?

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Anna Foster 08/05/2014 00:28


Merci Francis ! Je constate que nous avons en mains le même document en langue anglaise dans sa version PDF. Une bonne traduction en langue française serait en effet bienvenue. Aurais-je perçu de
votre part un ...léger appel du pieds en ce sens ? Croyez bien que si j'en avais l'opportunité je tenterais volontiers un essai. Qui sait, peut-être un jour ou l'autre ? Mais être bilingue n'est
pas être traductrice, malheureusement... Cette profession nécessite des compétences qui ne sont pas miennes, je dois l'avouer en toute sincérité. Il me faudra déjà lire ce texte dans sa totalité
pour m'en faire une idée. Et là aussi... J'ai déjà tellement d'autres choses qui captent mon attention.  Un pas après l'autre donc sera le mieux.


 


Bien fraternellement,


 


Anna


 


 

fm 08/05/2014 00:00


Bonsoir Anna, et merci de votre passage.
Je suis convaincu que vous avez entièrement raison et qu'au delà des incarnations antérieures, Spencer Lewis s'arrange toujours pour faire passer des messages supplémentaires...
Merci pour le lien us.archive.
Bien fraternellement 

Anna Foster 07/05/2014 20:49


Est-il possible de donner le lien de ce petit ouvrage de langue anglaise ? Au cas ou, n'hésitéez pas, Francis, à supprimer ce message ! merci.


 


https://ia600801.us.archive.org/5/items/thousandyearsofy00lewi/thousandyearsofy00lewi.pdf

Anna Foster 07/05/2014 16:56


Bonjour Francis


 


Tout d'abord merci pour votre message privé qui m'a profondément touchée, ne m'y attendant pas du tout. C'est toujours avec plaisir que je parcours votre si riche site consacré à l'essence du
rosicrucianisme. Pardonnez moi de ne pas intervenir plus souvent sur les différents sujets proposés à la sagacité des "buveurs", n'étant pas très "dissipée". par nature. 


 


Je ne connais pas la totalité de cette oeuvre littéraire d'H.S. Lewis, mais ai connaissance de quelques bribes, ici et là, qui conduisent en effet à imaginer qu'il confie ainsi des souvenirs
d'une incarnation antérieure. Mais comme rien n'est jamais saisi au premier coup d'oeil en ce qui le concerne, peut-être faudrait-il y voir tout autre chose ?


 


Si édition française il y aura, éventuellement, souhaitons que la traduction en restitue l'intime essence et non uniquement les mots.


 


Bien fraternellement


 


Anna

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier