24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 10:05

agneau.jpg 

Cette jolie sculpture d'un bloc de marbre représente un des symboles que les rosicruciens du premier degré néophyte se devaient de décoder.

 

Naturellement la tentation est grande de se plonger immédiatement dans la Bible... mais ce n'est pas fondamentalement l'esprit de l'exercice puisqu'il s'agit précisément du Temple Intérieur...

 

On cherchera donc à deviner ce que représente en nous le livre fermé que naturellement nous aimerions ouvrir. Mais pour cela, l'agneau représente une pureté indispensable pour avancer dans notre travail et libérer les 7sceaux que l'on peut voir comme des facultés ou des vertus (de "vir" = l'homme...).

 

Quelles sont réellement ces "vertus" si incomprises et si déformées? Suffit-il de paraître les détenir ou faut-il aller plus loin? De quel travail rosicrucien sont-elles ou seraient-elles les effets?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sulfate2Cuivre 28/09/2010 22:49



Un agneau de plusieurs millénaires ce n'est plus vraiment un agneau. Non?


Tu parles d'un symbolisme! Pourquoi pas  la vache à lait, tant que l'on y est ???


@Blaireau: Dans le cochon tout est bon me répète ma femme!


 



blaireau 28/09/2010 18:31



Pas d'agneau, c'est trop un symbole de paix, douceur etc. La colombe c'est tabou aussi. Le pigeon c'est pas bon, ça bouffe du n'importe
quoi (suffit de voir leurs fientes !). Le blaireau c'est pas comestible, et de toute façon protégé. Par contre rien contre de bonnes cochonnailles bien de chez nous avec un gros plat de potée
boulangère. Bon appétit et désolé pour nos amis végétariens.  



contôleur des poids et mesures 28/09/2010 18:21



@ Sulfate et blaireau

Le mouton est un peu fort à mon goût.
Ça ne pourrait pas être un agneau plutôt?



blaireau 28/09/2010 17:35



Bon Méchoui. 



Sulfate2Cuivre 28/09/2010 17:09



Voyez ce que vous voulez, pour ma part, je vois un mouton que l'on va sacrifier et que l'on endort les 7 jours de la semaine avec un mauvais roman sur lequel il se repose. Ce mouton là mérite son
sort, il le réclamme même!


 



Blaireau 26/09/2010 13:48



Bonjour Troisgros, ah non l'agneau de sept sceaux n'est pas une nouvelle recette des temps nouveaux mais évocation peut-être d'un cheminement de réalisation spirituelle fort ancien et vénérable
pouvant remonter semble-t-il in fine sous différentes métaphores et formes jusqu'à la plus haute antiquité égyptienne.



blaireau 26/09/2010 13:11



il y a (pour moi) renvoi au Septénaire traditionnel tel qu'on le connaît habituellement en
astrologie et par-delà, par clé et dépassement au Liber Mundi (les 7 Sceaux "planétaires" étant autant d'univers et de règnes dudit Liber Mundi).

Quant l'Agneau, il renvoie effectivement à la culture chrétienne, mais aussi
antérieure. La culture bouddhique lamaïque, versus l'actuel Dalaï Lama,
renvoyant aussi via "la compassion bouddhique pour tous les êtres" à une
sorte ... d'"agneau archétypique".



troisgros 26/09/2010 10:57



Je connaissais le gigot de 7 heures. Mais l'agneau de sept sceaux, c'est une nouvelle recette?



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier