20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 12:49

incendie-yellowstone.jpg

 

La Maîtrise du feu permet à l'homme d'affirmer définitivement sa suprématie sur les animaux.

 

C'est une notion importante, et même une allégorie: l'être avancé a la faculté de susciter un feu intérieur chez les autres. C'est l'aspect "porte flambeau" du rosicrucien, à l'image des dieux du feu des anciens peuples. Mais en quoi consiste notre la maîtrise intérieure du feu?

 

Nous ne pouvons produire de Feu sans la présence de matériaux combustibles et nous devons pour allumer un feu augmenter la fréquence des vibrations pour avoir une manifestation que les sens objectifs nommeront feu ou chaleur.

 

Ainsi, la canalisation de la Force Vitale en nous, obtenue par la respiration et la méditation produit certaines sensations de chaleur, ce sont alors des "matériaux combustibles" en nous, des "charges" qui sont appelées à brûler...

 

Un forgeron peut, par des coups de marteau, chauffer un morceau de fer. Avec cette chaleur il peut allumer une allumette qui peut servir pour allumer le feu de la forge.

 

Nous pouvons y voir une allégorie... Mettons que les coups de marteau soient les expériences de la vie... Le reste est à deviner...

 

La photo représente un incendie dans le parc de Yellowstone (USA) empruntée sur ce site.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 25/11/2011 11:09


Pour moi le terme "nateur" ajoute une nuance. "J'ai largué mon vieil ordi, désomais je dispose d'un ordinateur!"


Mais "black" pour le forgeron ajoute une autre nuance.


Quelle est la différence entre un "smith" et un "blacksmith".  les deux sont "smith", mais l'un est plus "black" que l'autre.


En fait c'est un frater qui m'a fait insister là dessus car il affirmait:" un forgeron est un maître du feu".


Bien fraternellement 

Perceval 25/11/2011 10:37


@neuneu


Si l'on suit la logique du patron, dans ton exemple tu dirais cela pour insister sur "nateur".


Pas de chance pour toi, "nateur" ne veut pas dire grand chose. Alors que "black", si! Et cela permet de relancer toutes les supputations possibles et ouvre la porte à bien des élucubrations
intellectuelles!

neuneu 25/11/2011 10:30


Je comprends! Pourquoi dire "je suis assis devant l'ordinateur" puisque "je suis assis devant l'ordi" c'est la même chose et tout le monde comprend!
Remarque que si j'étais assis derrière, je verrais moins bien l'écran évidemment!

fm 24/11/2011 23:39


Il aurait pu se contenter de "smith" qui signifie déjà forgeron...  

Perceval 24/11/2011 22:49


@fm


Et si tout simplement il avait utilisé me terme "blacksmith" parce que cela veut dire "forgeron" (ou maréchal ferrant)?


Et où vois tu qu'il a insisté sur "black", comme tu le laisses entendre???


Je ne te suis pas dans ta question!

Neuneu 24/11/2011 21:11


Peut-être qu'il était raciste???

fm 24/11/2011 19:09


A votre avis pourquoi Lewis a-t-il utilisé le terme "blacksmith" au lieu de simplement "smith" pour le forgeron? Pourquoi insister sur "black"?

fm 24/11/2011 18:17


@Perceval, tu fais semblant de ne pas comprendre!


Je suis d'accord avec toi sur la difficulté à chauffer le morceau de fer... Il manque seulement une isolation pour que le petit morceau conserve la chaleur.


Conserver sa chaleur, c'est l'idée d'un athanor.  Nous pouvons le lier au développement de notre être psychique.


Au premier niveau, nous faisons de la méditation, nous apprenons à émaner des pensées de paix, à apaiser le mental, à élever le taux vibratoire, à canaliserla force vitale, à développer
notre sincérité, à libérer notre présent de nos traumas passés...


Mais lorsque nous arrêtons la méditation le taux vibratoire baisse nous épongeons le monde environnant, le mental est moins calme et il faut recommencer souvent le travail de méditation
pour retrouver ses marques. 


D'où la nécessité, par exemple, d'avoir d'un oratoire, un sanctum, et de faire l'exercice psychique consistant à accéder à ce que Lewis appelait "la cathédrale de l'âme" c'est à dire
simplement le siège de l'âme.


L'athanor, je dirais que c'est d'avoir le réflexe de se ressourcer immédiatement à n'importe quel moment lorsque l'on est soumis à la moindre perturbation dans notre vie courante. Il se
dégage donc de cet état une sérénité inaliénable,parce que nous avons pris l'habitude de faire le nécessaire pour maintenir cet état. Nous avons acquis de par nos erreurs passées corrigées
une aura bien particulière, un état de protection psychique bien caractéristique et dont nous allons retrouver l'existence dans toutes les démarches authentiques.


Par exemple, c'est le fondamental du 2ème degré du Reiki, et on retrouve aussi son sens dans certaines gravures alchimiques ou rosicruciennes du 16ème siècle.


C'est évident, mais il est peut être bon de le dire: il convient enfin naturellement de différencier cet état d'un état plus sombre d'enfermement sur soi même qui peut parfois se
présenter extérieurement de la même manière, mais qui n'est pas du tout pareil. Il se présente chez des matérialises ou des obsessionels qui entretiennent une coque permanente autour
d'eux! 


Bien fraternellement

Perceval 24/11/2011 18:11


C'est marrant patron, tu vois de la mauvaise foi chez moi... Et tu affirmes sans rire " Pour les transmutations, il n'y a pas de barrière à franchir, la Force Vitale n'a aucune barrière...
On peut considérer que l'énergie est déjà présente et qu'il suffit d'appuyer sur le bouton."


Autrement dit: c'est tout à fait possible...


Dommage que personne ne l'ai jamais vu réaliser! Ah si, zut, HSL l'a fait... J'oubliais!


Ce genre de raisonnement est strictement similaire à cette histoire : "comment font les éléphants pour se cacher? Ils montent dans un arbre et ils se cachent derrière une feuille!" Et si on
prétend que l'on n'a jamais vu d'éléphant(s) dans un arbre et bien je soutiendrai que c'est la preuve évidente qu'ils sont très bien cachés!


Reductio Ad Absurdum !


 

Perceval 24/11/2011 17:58


Ci dessus le patron déclare "les transmutations sont présentes dans la nature, nous en avons maintes fois parlé, voir de topic sur Prout".


Je viens de relire le topic sur Prout...


Ben je ne vois pas en quoi ce qui y est dit est une "preuve" ni même un élément de preuve de la présence des transmutations dans la nature... Compte tenu des différents posts, je pense même que
c'est une remise en cause du pseudo "constat" de Prout!


Si tu veux me convaincre, il n'y a qu'une chose à faire: me montrer que l'expérience du forgeron est reproductible... Viens chez moi, amène ton marteau magique et porte une pièce ou une rondelle
d'acier au rouge en la martelant. Là je m'inclinerai et je le reconnaitrai sur ce blog...


 

Perceval 24/11/2011 17:45


@ FM


Hé oui! le monde "profane" est une nécesité aux "initiés" pour qu'ils se sentent supérieurs!


 

fm 24/11/2011 16:50


@Perceval,


C'est pas croyable! C'est pas possibe d'afficher tant de mauvaise foi! Je ne crois pas à ta sincérité! Je suis sûr que tu blagues! lol


Pour les transmutations, il n'y a pas de barrière à franchir: la Force Vitale n'a aucune barrière, sinon le principe de non gaspillage. On peut considérer que l'énergie est déjà présente et qu'il
suffit d'appuyer sur le bouton.


Les transmutations sont présentent dans la nature, nous en avons parlé maintes fois, voir le topic sur Prout pour commencer!


Enfin, pour Lewis ta manière de te raccrocher aux branches est marrante! 


C'est bien, en tout cas cela permet de garder le contact avec le monde profane!


Bien fraternellement

Perceval 24/11/2011 15:53


Théoriquement?????


Même pas en rêve!


Cela me fait me rappeler ce que j'ai dit dans un autre topic de ce blog: HSL a essayé de synthétiser des connaissances auxquelles il n'avait strictement rien compris, ce qui lui a fait dire et
écrire d'innombrables conneries. Malheureusement des tas "d'adeptes" trouvant plus compréhensibles ces théories simplistes les ont faites leurs. Il s'agit à mes yeux d'une excroquerie
intellectuelle caractérisée. Le génie de HSL est d'avoir fait prendre des vessies pour des lanternes à des milliers de gogos...


Si certains y trouvent leur compte, cela ne me dérange pas.


Mais si ces mêmes personnes viennent ériger ces théories fumeuses en une science avérée, là je me hérisse...


Chauffer au rouge en tapant au marteau, c'est en théorie possible comme tu le dis. Mais réunir les conditions physiques pour le faire, c'est une autre paire de manches! Tout comme transmuter
du plomb en or est en théorie non seulement réalisable mais aussi très facile... Si on possède un four qui chauffe à plusieurs millions de degrés! D'ailleurs, la nature le fait
tous les jours! Au coeur des étoiles!


 

fm 24/11/2011 13:38


@Perceval, 


Ma grand mère aussi faisait du vélo, tout comme j'ai aussi passé quelques années dans un "Groupe d'Enseignement Technique de la Metallurgie" et je portais fièrement il y a 45 ans un petit
bijou doré représentant un lion qui tapait sur une enclume... lol


Restons concrets, le sujet de l'échauffement du morceau de métal a un objectif rosicrucien bien précis. Si l'on comprend que l'énergie serait théoriquement suffisante pour chauffer la pièce au
rouge, mais que cette chaleur est largement dispersée, ce n'est pas pour jeter la pierre à Lewis c'est arce qu'il y a une grande loi à comprendre et à intégrer...


Cette loi est la nécessité de faire le nécessaire pour que notre travail mystique d'élévation du taux vibratoire ait des résultats concrets sur nous même.


Le "four" qui isole la pièce pour mieux la chauffer c'est le fameux "athanor" des alchimistes, c'est simplement le "sanctum" du rosicrucien ou sa "cathédrale de l'âme". C'est le processus
mystique qui lui permet de passer d'un petit bricolage qui se répète inlassablement à un travail plus sérieux et durable: créer son four! intérieur!


Bien fraternellement

Perceval 24/11/2011 13:12


Tu peux calculer ce que tu veux. J'ai travaillé dans des ateliers de chaudronnerie. Et je peux t'assurer que de mémoire de chaudronnier on n'a jamais vu porter ne serait-ce qu'une rondelle au
rouge en lui tapant dessus.


Mais évidemment si HSL l'a dit, cela devient une vérité acquise. Il n'y a finalement aucune différence entre ce qui devient bel et bien une "religion" rosicrucienne dont HSL est le messie et
la religion catholique avec ses dogmes!


Je ne pensais pas que le rosicrucianisme rendait inintelligent!

fm 24/11/2011 11:13


Je calculais l'énergie communiquée à une petite pièce de métal de 10 grammes si une masse de 10kg servait à lui frapper dessus. C'est énorme et ça chauffe la pièce!

Perceval 24/11/2011 10:43


Avec des "may", on peut aussi mettre Paris en bouteille...


Je persiste à dire que c'est impossible. Mais je n'empêche personne de croire la première idiotie qu'il lit!

fm 23/11/2011 23:50


Merci à notre frater Jean Noël, président du CR+C, qui a retrouvé le texte américain original des anciennes monographies:


"A blacksmith may hammer a small piece of iron until it becomes red hot. With this he may light a match and kindle the fire of his forge. The iron atoms have been forced closer together by the
pounding of the hammer and have thereby produced an increase in vibrations. The flint method of producing fire is another good example."


En voici une traduction rapide:


"Un forgeron peut marteler un petit morceau de fer jusqu'à ce qu'il devienne rouge de chaleur. Avec cela, il peut allumer une allumette et allumer le feu de sa forge. Les atomes de fer ont été
contraints de rapprocher par le martèlement du marteau et ont ainsi entraîné une augmentation des vibrations. La méthode de silex produisant le feu est un autre bon exemple."


Il faut noter que le texte original précise d'une part qu'il s'agit d'un "petit" morceau de fer et d'autre part qu'il utilise l'auxiliaire "may" qui n'est pas "can". "May" renvoie à une
possibilité dans l'absolu, une possibilité théorique, tandis que "can" est une possibilité effective.

fm 21/11/2011 13:14


J'avoue que je cherche encore (toujours par curiosité) la température qu'il est possible d'obtenir sans four. A l'évidence l'énergie n'est plus vraiment une préoccupation de nos contemporains.


Comme l'acier fait plutôt monter la température de fusion, je suis tenté de trouver une autre idée. Depuis hier, j'ai appris que le minerai de fer préparé dans un bas fourneau et mélangé avec
certaines terres noires permettait d'obtenir un fer avec quelques traces de phosphore qui permettaient de baisser le point de fusion... Mais je ne sais toujours pas jusqu'où...


Comme la petite phrase "un forgeron
peut frapper un morceau de fer jusqu'à ce qu'il soit porté au rouge" m'avait été inspirée par le biais d'une vieille monographie des années 60, je cherche aussi à savoir s'il
s'agit d'une erreur de traduction ou si Spencer Lewis s'était simplement appuyé sur un témoignage qu'il avait vécu ou sur une vision de la scène du forgeron...


Bien fraternellement   

fm 20/11/2011 21:32


Bonsoir à tous,


Je vais remplacer discrètement "porter au rouge" par "chauffer"...


Comme ça tout le monde sera satisfait!


Bien fraternellement


 


 

fm 20/11/2011 20:06


@Neuneu, 


Comme les forgerons disparaissent, c'est difficile de leur demander. En tout cas pour allumer une allumette au phosphore, il suffit de 50 degrés et probablement moins. Je pense que c'est
relativement rapide de monter un petit morceau de fer à 50 degrés pour allumer une allumette.


Maintenant le porter au rouge, effectivement c'est un autre problème. S'il était porté au rouge dans la masse, il n'y aurait pas besoin de forge... 


J'ai trouvé quelques éléments intéressants 


- du martelage à froid... ils n'ont pas de forge et ils ont des résultats impressionants: http://ferronnerie34.jimdo.com/d%C3%A9corations/


- une video de fabrication d'un clou à l'ancienne: http://www.youtube.com/watch?v=LZ1WeEjJqN0 


et j'ai feuilleté aussi sur Google "l'art des métiers mécaniques" en 7 tomes par Jacques Lacombe du 18eme siècle. Ça se laisse lire...


Bien fraternellement

Neuneu 20/11/2011 18:43


"Un forgeron peut par des coups de marteau porter au rouge un morceau de fer."
Heu... Je demande à voir! Que le fer chauffe, c'est certain. Qu'il soit
porté au rouge (c'est à dire 650 à 700 °C) je n'ai jamais vu! Pourtant j'ai travaillé le métal (l'acier). On chauffe pour travailler. Au bout de quelques instants, le métal refroidit. Et on est
obligé de le chauffer à nouveau pour continuer à le travailler.
Mais le porter au rouge en frappant dessus, ce doit être HSL en personne qui a fait, qui a vu ou qui raconte!




Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier