28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 11:24

fleur-de-vie.jpg gohonzon

rose-croix-hermetique.jpg carre-sator.jpg

antakarana.jpg kongomandala.jpg 

 

Un "mandala" (मण्डल) est un terme sanscrit pour désigner un disque, un cercle, un pays, un globe, une sphère, une couronne, un recueil, un sociogramme, un plan rituel, un groupe...

 

C'est donc un terme générique très fréquent qui se retrouve également dans de nombreux mots composés comme par exemple une constellation.

 

Ainsi, en Inde, la Grande Ourse est nommée "saptarsi-mandala", c'est à dire littéralement le "mandala des 7".

 

Dans leur démarche mystique, les rosicruciens se trouvent un jour confrontés au pouvoir des mandalas dont on leur vantera naturellement des propiétés particulières extraordinaires, voire divines et incontournables...

 

En effet dans les démarches religieuses ou sectaires, l'objectif des dirigeants n'est pas de faciliter l'adhésion de chacun à ses aspirations les plus élevées mais de leur substituer la cohésion à des idéaux ou à des croyances communes qui sont alors exprimées par des mandalas.

 

Lorsque par sa réflexion ou sa méditation, l'étudiant se concentre sur un mandala, sa sincèrité se trouve polarisée consciemment ou inconsciemment vers l'egregore correspondant.

 

Le nouveau venu apprécie généralement le contact qu'il trouve bénéfique et énergétique.  

 

Il est convaincu de commencer une "vie spirituelle", mais sa concentration ne contribue qu'à alimenter l'egregore qui gravite autour du mandala et qui insidieusement est en train de l'absorber...

 

Naturellement, le mystique expérimenté vit une quête d'absolu et fuit naturellement les egregores qui vont brider ou plafonner ses expériences.

 

Ainsi, la démarche mystique authentique ne peut commencer par ce que l'on nomme le premier degré Néophyte, que lorsque l'étudiant s'est libèré de l'erreur consistant à s'attacher à un egregore...

 

Parfois, le symbole naturel d'un principe divin peut se trouver chargé de superstition et devenir une amulette... et l'étudiant se doit alors de faire la part des choses...

 

Dans les grandes religions, les symboles sont naturellement bien connus: crucifix pour les chrétiens, étoile de David ou sceau de Salomon pour les israélites, etc.

 

Les images ci-dessus, constituent un petit échantillonage non exhaustif de mandalas divers.

 

On reconnaitra la "Fleur de Vie" qui se rattache à la Merkabah, nous trouvons la "Rose+Croix hermétique" de certains organisations rosicruciennes, le "Carré Sator" de certains groupes templiers, le "Gohonzon" de la "Sokka Gakaï" (disciples de Nichiren), l'"Antakarana" de certains groupes de "Reiki tibétain", et le "kongokaï mandara" de la sagesse divine du bouddhisme Shingon. 

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bistrot
commenter cet article

commentaires

Geb 29/12/2011 17:50


Mais je partage à 100% en opinion et en idée la ligne que FM à écrit. (Ce sont les interventions sincères et spontanées qui intéressent les rosicruciens, pas le copié-collé!). Une opinion
personnelle à plus de valeur qu’une reproduction sur les opinions des autres.

fm 29/12/2011 17:27


@Geb lol


Pas de quoi s'excuser Frater, chacun voit la sincérité à sa porte!

Geb 29/12/2011 17:08


Alors là! je n'ai que des excuses avous faire!!!

fm 29/12/2011 17:03


@Salam, n'est-ce pas agréable de toujours s'adresser au chercheur intégre, ouvert  et autonome qui réside dans chaque correspondant?


Bien fraternellement

salam 29/12/2011 16:14


@geb Si tu avais pris la peine de consulter le lien que notre intervenant a pris soin de nous transmettre, tu te serais aperçu qu' il n' y a rien de personnel dans tout ce qu'il a dit . Au
contraire son texte   n'est que le copié-collé d'une présentation d'un livre de ce J.F. (hé oui mon cher f.m.! Un copié-collé,tout simplement.


"La recherche est l'ego même dont vous voulez vous débarrasser" disait-il brillament


 

Geb 29/12/2011 14:23



@ Bobby, chez les Rosicrucien il n’y a pas vraiment de croyance, mais il est vrai que tu peux vraiment éliminer les pensées sans les remplacer obligatoirement par d’autres pensée, faire le vide.
 Ce n’est pas impossible ou utopique c’est vraiment réel et faisable par beaucoup de Rosicrucien. Si l’ego pour toi est le résultat et que l’on a plus
à chercher, et bien là je ne partage pas ton opinion, mais pas du tout,  car  si tu as raison,
 que se soit dans la transition (la mort) ou dans la vie futur des êtres, tout deviendra qu’égocentrisme et égoïsme.

fm 29/12/2011 00:13


Bonsoir à toutes et tous,


Merci Bobby pour ton message.


Ce ne sera eut être pas une surprise de te dire que les rosicruciens (ils ne sont pas les seuls) considèrent généralement (il n'y a pas de croyance rosicrucienne!) que les démarches issue de
l'Advaïta consistant à nier la dualité de l'être incarné sont au mieux une bêtise, au pire une manipulation!


Le cheminement rosicrucien passe par une maîtrise du mental. Ce n'est pas une utopie, c'est quelque chose que tous les rosicruciens vivent. Cela se fait progressivement en commençant par "apaiser
le mental", sans le frustrer et en lui fournissant ce dont il a besoin. C'est une démarche (une voie) de Connaissance. C'est tout un art! 


- En tout cas, il ne s'agit pas de substituer une pensée à une autre!


- Pas question bien sûr de rechercher l'illumination comme un nouveau désir pour l'égo!


- Mais pas question d'affirmer que l'égo doit être présent etc. Il y a dans l'égo des petites choses à faire disparaitre pour mieux vivre. Là aussi c'est tout un art.


Merci en tout cas de ton intervention! (ce sont les interventions sincères et spontanées qui interessent les rosicruciens, pas le copié-collé!)


Cordialement et fraternellement! 

témoin 28/12/2011 23:32


Merci pour ta réponse, fm


Je tiens à rassurer tout le monde en précisant que l’élève en question n’a pas pris la parole du maître au pied de la lettre mais comme une invitation à lâcher la branche "Dieu", rassurante, mais
qui l’empêche de voler plus haut. C’est, pour prendre une autre image, le pousser hors du nid d’une quelconque religion, pour qu’il adopte une attitude instinctive sur la compréhension de la
spiritualité.


Il va très bien aujourd’hui, merci


Amitiés

bobby 28/12/2011 23:03

Q : J’ai essayé d’en finir avec les pensées, depuis des années. Mais même si mes pensées ne sont pas présentes pendant un laps de temps, elles reviennent. être dans un corps souffrant et malade est
un problème. Ce monde est un problème. Je ne suis pas fait pour cela ! Avec la " réalisation " (à défaut d’un autre mot !) les pensées ne s’arrêtent pas. C’est l’erreur principale que les gens
font, semble-t-il. Les pensées continuent, mais peut-être il est vu que les pensées ne sont pas personnelles. Elles se présentent et disparaissent dans la conscience, comme des nuages qui passent
dans le ciel. L’erreur que les gens commettent est d’ESSAYER d’arrêter les pensées. C’est d’emblée condamné à l’échec et à la frustration, car l’effort pour arrêter les pensées n’est que davantage
de pensées. Si nous essayons de stopper les pensées, nous ne faisons qu’ajouter plus de niveaux de pensées. Nous essayons d’arrêter les pensées avec des pensées. C’est sans espoir ! La raison pour
laquelle je dis : vous êtes déjà libre,vous êtes déjà libéré, est que déjà la pensée n’est pas personnelle, déjà le soi est une illusion, dans le sens où ce n’est qu’une autre apparence dans la
conscience. Si vous êtes déjà ce que vous recherchez, pourquoi ressentez-vous que vous ne l’êtes pas ? Parce que vous continuez à chercher ! C’était l’ultime message de Ramana Maharshi. Toutefois,
pour ceux qui " ne l’avaient pas bien compris ", il a enseigné, également, de chercher la racine du " je ". Finalement, il sera vu que c’est une illusion, et donc, toute la recherche s’évanouira.
C’est le paradoxe. Vous êtes déjà ce que vous recherchez, vous êtes la Conscience même, vous êtes l’Esprit, mais vous croyez que vous ne l’êtes pas, et donc, vous le recherchez dans le futur. Mais
ce que vous êtes doit être présent, maintenant, en cet instant. Qui vous êtes doit être à 100% présent, en cet instant. C’est pourquoi chercher dans le futur est la chose même qui vous empêche de
le voir maintenant. La recherche EST l’ego même dont vous voulez vous débarrasser. Pouvez-vous voir que seul un ego peut rechercher l’illumination en tant qu’événement futur ? C’est un ego qui
désire être libéré de l’ego. Voilà, le paradoxe Et il n’y a personne qui ne soit " pas fait pour cela ". Ce n’est même pas possible. Q : Ce message semble très complexe et très intellectuel JPG -
63.4 ko Jeff Foster Eh bien, c’est le plus simple de tous les messages. C’est tout ce qui est. Mais le mental interprête et dit " Je dois faire quelque chose pour obtenir cela ". Non, tout ce que
vous faites, c’est ajouter plus de pensées. Observez simplement le mouvement des pensées, vous entraénant dans un moment futur où vous serez " illuminé ". Revenez au moment présent. Qui est celui
qui veut l’illumination ? Cet ego doit être présent maintenant. Cet ego EST la pensée. Qui est conscient de la pensée, qui est conscient du petit soi individuel ? Quand vous " verrez " (et c’est
déjà le cas, vous ne l’admettez simplement pas) tout paraîtra si évident, si naturel, si ordinaire que le mental dira " ce ne peut pas être cela ! " Vous vous en voudrez d’avoir cherché quelque
chose de spectaculaire pendant toutes ces années. C’est le sentiment que " ce ne peut pas être cela !" qui bloque. Car, c’est cela, maintenant ! L’illumination n’arrive pas avec un éclair de
lumière fluorescente et des explosions de feux d’artifice. C’est simple, évident, absolument ordinaire. C’est la fin de toute recherche. Mais ce n’est pas quelque chose à atteindre. C’est quelque
chose qui est déjà l". Il n’y a rien que vous ne puissiez faire ou ne pas faire pour à l’obtenir ". Aucune recherche n’est donc plus nécessaire. Vous êtes déjà illuminé. La Réponse à toutes les
Réponses doit être présente maintenant. Vous n’avez pas besoin du futur pour être qui vous êtes, ou devenir ce que vous êtes.

Geb 28/12/2011 21:38



Un drôle de maître celui qui affirme que Dieu n'existe pas. Car personne ne peu prouver de façon concrète et tangible tant son existence que sont inexistence.  

fm 28/12/2011 21:05


Bonjour Témoin, toutes et tous,


Question délicate... De quel droit devrions nous intervenir dans le domaine privé que constituent les croyances de chacun?


Généralement le rosicrucien se montre bienveillant et coopératif dans la vie courante en validant intelligemment les aspects positifs du comportement d'autrui et sans remettre en questions les
croyances. C'est tout un art!


En revanche avec internet, nous accédons à un monde nouveau dans lequel nous pouvons nous permettre de nous exprimer davantage... Les rosicruciens actuels sont dont les pionniers privilégiés d'un
nouvel espace unique de liberté d'expression de "nouveaux vecteurs rosicruciens".


C'est enthousiasmant et même passionant!


Il demeure que celui "qui ne ressent pas encore" choisit les réseaux sociaux de son choix et aura tendance à refouler simplement ce qui est susceptible de le déranger.


Tu évoquais l'idée d'un être "expérimenté".


Si l'expérimentation est sincère, elle remet naturellement tout en question.


Si elle est selective, que pouvons nous en dire?


L'idée qu'un gourou d'opérette puisse décider des croyances ou des non croyances de son prochain ou des personnes sous son influence m'amuse par le côté pitoresque de la chose! Evidemment c'est
beaucoup moins drôle pour celui qui le subit...


D'une manière générale, rien ne freine le cheminement. La spiritualité est une expérience qui arrivera le moment venu, ça ne sert à rien d'en parler avant. C'est comme la prise de conscience d'un
egregore, ou le désir d'être un néophyte rosicrucien ou encore l'illumination.  


Mais nous avons parfois le magnifique pouvoir de contribuer à l'évolution des autres en éclairant certains aspects de la vie! 


Bien cordialement et fraternellement

témoin 28/12/2011 20:09


Bonjour,


Comment un chrétien (un moine ou un laïc) devenu "expérimenté" devrait-il considérer la croix, et par extension tout le rituel à commencer par le signe de croix ou le pater noster etc , si tout
ceci le freine sur son chemin spirituel.


Pour ma part, j'ai observé le cas d'un maître disant à son élève à un moment de son apprentissage: Dieu n'existe pas (ce qui l'a fort perturbé) mais que j'ai compris comme un "détache-toi de tout
repère". Impossible pour un chrétien.


Amicalement.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg