12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 09:20

knoum.jpg

 

Reprenons le cas de la Divinité Khnoum et la manière dont Imhotep a mis fin aux périodes de sécheresses en déclanchant l'inondation du Nil.

 

Nous sommes au temps de la 3e dynastie égyptienne (il y a donc 47 siècles) et le peuple est sombrement empétré dans des rituels sauvages et cruels de sacrifices d'animaux destinés à s'attirer les grâces d'entités douteuses.

 

Le peuple égyptien a besoin de se structurer sur des bases saines et un nouveau paradigme...

 

Imhotep est naturellement l'homme de la situation et il s'appuie sur ce que tous les égyptiens connaissent: le travail du potier, pour aider le peuple à bénéficier de la nouvelle part de Lumière à laquelle il a droit. 

 

Sur son tour, le potier, tel Khnoum, est un dieu créateur du monde qu'il façonne en utilisant la bonne terre d'Egypte et une eau pure.

 

L'œuvre du potier est d'autant plus fragilisée si la terre n'est pas bonne.

 

Et si l'eau n'est pas pure elle communiquera son mauvais goût à tout ce qui sera mis dans le récipient.

 

Cette pureté est donc un fondamental...

 

Naturellement, Khnoum a une intention: le bonheur du peuple et pour y accéder, il façonne les hommes pour leur permettre d'évoluer.

potier-kd-gly-bistrot.jpg

 

Il dispose du pouvoir de libérer l'eau pure avec son pied, comme un potier lorsqu'il freine son tour et laisse suinter le bol qu'il tourne...

 

Nous voyons le potier ("KeD"), le pied en avant prêt à arrêter son tour, et maîtrisant symboliquement le sceptre Heka qui exprime la magie de son art.

  

Il s'agit donc pour le peuple d'adhérer au sens de l'évolution et de s'harmoniser avec Khnoum, le dieu créateur du monde et autour d'un culte populaire basique et inspiré se crée l'égrégore religieux qui façonnera la nation égyptienne...

 

Imhotep était naturellement l'architecte de canaux d'irrigation garantissant les cultures lorsque l'inondation est perturbée.

  

Canaliser l'eau pure, c'est s'harmoniser avec Khnoum le créateur du monde...

 

Cette prise de conscience méritait bien de renvoyer à Khnoum quelques gouttes d'eau toutes imprégnées de pensées de reconnaissance...

 

La représentation d'en haut montre Khnoum, évoqué symboliquement par un bélier surmonté ou porteur d'une cruche d'eau.

 

knoum-heket.jpg  

Et nous voyons ci-dessus Khnoum et son épouse Haket, la grenouille portant autour du cou une amulette de protection évoquant le culte rendu à Khnoum.

 

Notons que les mains de Haket tiennent Ankh, exprimant l'énergie vitale et sa main droite (positive) est dirigée vers Khnoum, tandis que la gauche (négative) est dirigée vers le bas.

 

Voici la manière d'écrire Khnoum:

 

khnoum-gly-bistrot.jpg 

La cruche qui ne contient pas forcément de l'eau mais parfois de l'huile ou une eau lustrale est attachée au dieu Khnoum, elle se lit "Khnem" ou "Khnemou", suivent deux compléments phonétiques: la chouette "M" et la spirale "OU", et suit enfin le déterminatif qui est la représentation du dieu Khnoum qui se prononce donc Khnemou.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier