14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 08:35

miss-france-2012.jpg 

Kirin était un ermite japonais qui portait au milieu du front, une corne torsadée...

 

C'était un magicien qui savait voyager dans les airs et parler aux oiseaux.

 

Un jour surpris par un orage, et ne trouvant pas d'abri, il glissa sur le sol détrempé et décida d'utiliser la magie pour enfermer dans un grand pot les dragons responsables...

 

Ainsi dit-il, il ne pleuvera plus de si tôt.

 

Et effectivement, les années passèrent sans qu'une goutte de pluie ne tombe...

 

La terre n’était plus qu’un champ de cailloux et d’herbe jaunie et les humains dépérissaient.

 

Pour trouver un plan, le roi réunit les prêtres, les sages et les devins du royaume.

 

Il n'avait même pas d’eau à leur offrir à boire.

 

La commission conclut qu'il fallait convaincre l'ermite Kirin de libérer les dragons de la pluie et que la plus belle fille du royaume aurait seule une chance d'y parvenir en séduisant l'ermite.

 

Les français auraient dépéché Miss France 2013 (Marine Lorphelin, Miss Bourgogne, photo ci-dessus) mais les japonais envoyèrent une jeune fille de 16 ans dont la beauté était céleste.

 

Assise devant la caverne elle se mit à chanter.

 

Kirin sortit dans son vêtement de mousse, il était maigre et ridé et sa corne pointait au milieu de ses cheveux hirsutes.

 

Voyant dans la jeune fille un merveilleux tenshi (une divinité céleste) il lui demanda l'autorisation de la toucher...

 

La jeune fille, bien qu'épouvantée par l'affreux bonhomme ne perdit pas de vue sa mission et lui répondit en tremblant: "Faites comme il vous plaira, saint homme"

 

Ils pénétrèrent dans la caverne et l'ermite eut un coup de corne involontaire qui brisa le pot retenant prisonniers les dragons de la pluie.

 

Les dragons délivrés déployèrent leurs ailes nuageuses et s’enfuient dans le ciel.  

 

Rapidement le tonnerre gronda, les éclairs crépitèrent et l’orage déferla...

 

Après que la terre se fut longuement abreuvée, le soleil resplendit dans le ciel lavé et la jeune fille envisagea de retourner chez elle...

 

L'ermite décida alors de raccompagner la jeune fille.

 

Ils descendirent dans la vallée.

 

Il était courbé sur sa canne, vêtu de mousse, édenté et effrayant à côté de la jeune beauté.

 

Mais avant de parvenir au village il y avait une rivière à traverser et la jeune fille lui demanda:

 

- "Kirin, porte moi sur ton dos."

 

C'est ainsi que l'ermite débordant d'amour porta la jeune fille et lui fit traverser la rivière.

 

Les gens s'étaient attroupés sur leur passage, mais l'ermite portant toujours la jeune fille, ils entrèrent dans le village.

 

Malgré les rires qui fusaient, la jeune fille, toujours chevauchant son vieillard, salua les villageois.

 

C'est ainsi que le saint homme et la jeune fille vécurent désormais heureux dans l’innocence de l’amour.

 

---

Voir deux autres messages sur le même thème: "la légende de Saint Gens" et "ce que cache une coiffe tibétaine".

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bistrot
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Comment les Egyptiens représentaient un Égrégore
    Commençons pour changer par comprendre le déterminatif qui exprime à droite un groupe d'hommes et de femmes. C'est notre foule... Le hiéroglyphe de gauche est un trilitère, c'est à dire un ensemble de 3 lettres "D", "M" et "Dj". La foule se prononce donc...
  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg