31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 12:14

pile-bagdad.jpg 
Les modernes ont la sensation d'avoir tout inventé. La pile électrique, par exemple, semble le résultat des travaux de Volta il y a à peine plus de 200 ans.

 

Mais en 1936, des fouilles au sud de Bagdad mettaient à jour le petit vase ci-dessus, manufacturé plus de 2000 ans avant Volta, contenant un cylindre de cuivre et une tige en fer. L'ensemble était initialement stabilisé par un isolant, du bitume de Judée, un mélange d'hydrocarbure et de sable que l'on trouve par exemple à l'état naturel autour de la Mer Morte. 


En l'examinant en 1938, le peintre allemand Wilhelm König, devenu directeur du musée de Badgad, réalisait que le "vase" pouvait se transformer en pile, en étant rempli par une solution acide comme du jus de citron ou du jus de raisin, et qu'en définitive, sa fonction initiale était d'être une pile...

 

Depuis, une vingtaine de piles antiques ont été retrouvées dans la région. Comme le courant produit n'est pas assez puissant pour être ressenti par des êtres humains, l'usage de la faible énergie produite devait être réservé à des travaux de galvanoplastie pour plaquer de l'or sur des bijoux. Officiellement, la galvanoplastie ne daterait pourtant que des publications de Jacobi vers 1835...

 

Voir "des statues de Pepi aux ampoules égypriennes"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier