14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 09:40

C'est une formule marquante de l'initiation en loge rosicrucienne...

 

Cette humilité se retrouve en esprit dans les "Béatus vir" des psautiers médiévaux.

 

calligraphie

 

"Bénis soient les hommes qui ne s'imprègnent pas des conseils impies, et qui seulement s'engagent dans la volonté de Dieu!"

 

La photo représente une magnifique calligraphie qui reproduit une inspiration d'un manuscrit carolingien.

 

Elle est réalisée par l'artiste lyonnaise Charlotte Terriou.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sulfate2Cuivre 27/09/2010 23:17



Euh....


On peut nuire aux autres même en ne faisant rien, mais en tous les cas, il n'y a pas de pires maux que le SILENCE!


Le Silence, c'est le repos, c'est la MORT. Les sous entendus et les non-dits servent à la manipulation. Mais pour parler il faut choisir le lieu, le lieu est souvent plus important que
l'interlocuteur.., j'ai mis très longtemps à comprendre cela!


Si on est effectivement seul dans l'oeuvre, on ne grandit jamais seul!  On a la responsabilité de partager pour plusieurs raisons dont la moindre est de soumettre le fruit du travail à la
flamme de la critique.


Si il y avait moins de lâchetés, les plus gros crimes n'auraient jamais pu avoir lieu. C'est valable pour les crimes contre l'humanité, comme pour ceux de l'esprit qui permettent l'esclavage
intelectuelle.


Dans tous les cas, on se trompe toujours car on ne peut avoir une vision totale donc le vrai ou le faux sont bien moins important que l'honnêteté que l'on y met...



Scarabée 25/09/2010 15:10



Être suffit à l'interrogation et à l'affirmation de :
que nous souhaitons devenir ?


Souvenons-nous de ce repetita universel. Ce "Etre ou ne pas être" Shakespearien...Nous
pouvons y accoler tout qualificatif et le décliner à l'infini : Modeste-sobre /orgueilleux-insolent- méprisant-/ humble-effacé / hâbleur-bonimenteur/arrogant...


Que devons-nous découvrir, dévoiler ; non pas aux autres, mais à nous-mêmes que devons-nous nous prouver ?


Derrière cette question tous les vices ou vertus se déclinent SELON…. la part que l’on recherche à se parfaire ou transcender ce que nous avons cru saisir, voire comprendre. Plus tu polis le bois ou la
pierre, plus la meule donnera forme à ce que tu penses devenir impeccable/irréprochable…. Le reste n’est peut-être que billevesée.  Et si l'on se trompe, nous aurons oeuvré, sans jeter ni
avoir 'abîmer' l'autre.


 


 



Sulfate2Cuivre 24/09/2010 18:46



Peut-être... Oui!


Prise de conscience que l'on est rien en tant qu'individu si ce n'est une des nombreuses expressions du tout.  C'est effectivement mieux formulé !


Par contre relier l'humilité au sentiment de faire partie du tout me parait mal présenté, l'idée force de l'humilité est quand même la notion de détachement .Humilité et harmonie ne sont pas
contradictoires :-)


Pas évident comme concept!



Sulfate2Cuivre 24/09/2010 14:59



Je fais le distingo entre l'humilité qui serait le contraire de la vanité; présentée comme un rejet de l'égo et qui serait prétendument identifiable par un comportement effacé et l'humilité du
chercheur qui pourrait-être la prise de conscience de la petitesse de sa compréhension et de la ridicule prétention d'une connaissance toujours relative.


C'est peut-être un sentiment de petitesse, une prise de conscience omniprésente que l'on est en définitive pas grand chose?


Faire le distingo entre l'humilité d'apparat et celle qui nous donne la dimension de notre vide. Le distingo entre l'humilité qui fait courber la tête et celle qui la fait se relever pour trouver
des points d'attaches, des cordes pour s'élever (non pas pour une dimension supérieure qui ferait de lui une élite mystique mais pour acceder enfin à un point de vue stable)


-Enfin quelque chose dans ce gout là...



Sulfate2Cuivre 23/09/2010 21:54



Tiens, je ne connaissais pas cette citation de Gandhi, mais c'est très profond !


Seulement voilà,  ca ne nous avance pas plus. L'idée est séduisante, elle envoit balader la notion d'humilité-objet...


On dépasse la notion litteraire habituelle et les contraintes insolubles des contraires ou l'on oppose la vanité à l'humilité dans un jeu ou l'on prétend que le juste milieu serait la voie... Un
truc de fou qui ne mène nulle part!


Bref, quelle est donc la nature de cette humilité dans une perspective de quête "Rosicrucienne"?


 


 


 



Perceval 23/09/2010 21:01



N'est-ce pas Gandhi qui disait " Cultiver l'humilité revient à cultiver l'hypocrisie. Le vrai humble n'a pas conscience de son humilité".


Je trouve cela très profond et très juste.


MVPP



bison bourré 23/09/2010 20:55



Quand on est ce que je suis, il est difficile de rester humble!


À la vôtre...



Scarabée 23/09/2010 09:19



« Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuves. »

Confucius


 


L'humilité se fera jour lorsque la pierre aura perdu toutes aspérités et sera devenue perle fine



CAUDMONT 22/09/2010 17:06


Tout est en tout" ! Curieusement (quelques-uns – pauvres ou désespérant de l’Univers) pour avoir raison de/des autres sont prêts à piétiner, sans piété aucune, la recherche des vertus. Il n’y
aurait donc aucun progrès ni salut possible qui ne soit entaché de cynisme ? . En dehors de la fange, il ne pousserait RIEN. Étrange : NON ! Lorsqu’on sait et que l'on voit chimiquement pousser des
nénuphars sur des eaux troubles et pousser de biens jolies fleurs sur des tas de fumier .. De n'importe quel 'humus' les phases alchimiques font LA preuve.. Faut-il encore l'éprouver, attendre,
regarder, comprendre. L’humilité pourrait n’être que vanité, si elle ne tentait qu’à s’exposer, voire s’exprimer. Celle qui ne dit mot, poursuivant sa route, son objectif, ne relevant aucun gant
n’a pas besoin de dire ou de médire. « Les chiens aboieront toujours tandis que poudroiera le merveilleux silence du le désert 'juste là', en sa perspective ». Entretenir la confusion pour soi ou
la suggérer aux autres, c'est toujours se cogner à ses propres portes et errements verrouillés. Ce n’est pas faire montre de désir d’élévation, ni de discernement ! Celles et ceux qui manient les
Tarots, devraient ne jamais oublier les symboles, si vivement exprimés.


Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier