22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 13:47
Corbeau et Colombe

L'image du corbeau s'attaquant à la colombe est extraite d'un célèbre lâcher de colombes qui a mal tourné malgré une bénédiction papale...

 

Cela n'avait rien de nouveau: le corbeau a la réputation de s'attaquer à la colombe, et l'aspiration de les séparer est même le discret déclencheur du cheminement rosicrucien...

 

Dans les Noces Chymiques de Valentin Andreae, Rosenkreutz offre quelques miettes de son pain à une colombe lorsqu'un noir corbeau survient pour attaquer l'oiseau blanc...

 

En faisant un pas pour les séparer Rosenkreutz se retrouve engagé sur la Voie Royale, une voie que le rosicrucianisme allemand typique imprègne allégoriquement de son alchimie... 

 

Le rosicrucianisme français, plus mystique, remarquera directement que le corbeau est sombre comme les charges auriques des personnes soumises à leur ego et auquel il faudrait, dans un sens figuratif, couper la tête.

 

D'ailleurs, les paysans d'autrefois avaient constaté que couper la tête des corbeaux ne les empêchait pas de continuer à vivre...

 

On connait encore de nos jours des volatiles dont le cœur continue à battre et capables même de faire encore quelques pas après avoir perdu leur tête.

 

Couper la tête de l'ego, ce n'est pas le tuer, c'est, métaphoriquement, lui enlever toute capacité d'initiative!

 

Le corbeau et la colombe se retrouvent à l'œuvre dans le confinement de Noé, fuyant le déluge, qui est évoqué dans la Genèse...

 

Après 40 jours dans son arche, Noé lâche un corbeau qui n'a rien de mieux à faire que revenir. Noé lâche alors une colombe qui revient à son tour. Noé laisse passer encore 7 jours et relâche la colombe qui lui revient cette fois avec un rameau d'olivier. Il laisse passer encore 7 jours et relâche à nouveau la colombe qui cette fois ne reviendra plus. Les traducteurs ajoutent qu'il peut alors débarquer et offrir en holocauste les oiseaux purs qui lui reste et que son seigneur aime ça...

 

Mettons que les 40 jours évoquent l'épreuve à surmonter, que le corbeau lâché représente une approche égotique de la situation. Cette gestion de la situation s'améliore avec la colombe car Noé, davantage détaché des désirs, accueille le retour de la colombe avec une bienveillance nouvelle. Il convient encore de laisser les choses de la vie reprendre le dessus durant 7 jours et le deuxième lâcher de la colombe lui ramène enfin un signe encourageant. Il convient donc judicieusement de laisser passer encore 7 jours de transformations avant d'inviter la colombe à débarquer définitivement sur la nouvelle terre purifiée.

 

D'ailleurs, le nom de Noé signifie nouveau au sens de régénéré: l'homo novus, c'est l'homme neuf.

 

Les homines novi romains étaient des hommes qui étaient considérés comme nobles, non par les succès de leurs ancêtres, mais par un véritable comportement de vir nobilis. 

 

Noé, donc, s'extrait de son arche, tel un Osiris renaissant en Horus et, petite plaisanterie pour initiés, il n'est pas question pour lui de tuer des oiseaux, mais seulement de comprendre que ces oiseaux (corbeau et colombe) ne sont que des figurations. Comprenne qui peut!

 

Il correspondent à des stades d'évolution, nigredo, l'œuvre au noir, albedo l'œuvre au blanc, des deux premières marches de l'évolution, universelle et balisée, que les Néophytes Rosicruciens, qui aspirent au Temple, doivent gravir.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier