23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 13:45
Comment Samuel Hahnemann aurait traité le Covid !

Voici, à Washington DC, la statue de Samuel Hahnemann (1755-1843) qui vécut dans la mouvance maçonnico-rosicrucienne germanique. C'est lui qui a promu l'homéopathie, littéralement, la manière de soigner le mal par le mal...

 

En réalité le principe est plus philosophique et s'exprime par similia similibus curantur: "les semblables soignent les semblables".

 

Cela aboutissait à une application basique relativement simple:

 

Observons Hahnemann dans son laboratoire...

 

Hahnemann aurait récupéré par exemple ce qui aurait pu ramasser la substance dangereuse durant quelques heures, mettons, par exemple, pour fixer les idées, un de nos masques usagés...
 

Il l'aurait placé dans un cristallisoir (une bassine de laboratoire) rempli d'eau puis remué durant quelques minutes avec un agitateur (une tige de verre allongée) puis, il aurait jeté le masque et nous aurait déclaré fièrement que l'eau du récipient est devenue la teinture mère...

 

Puis devant nos yeux ébahis, il aurait vidé le cristallisoir...

 

-Nous allons maintenant procéder à la première dilution...

 

Il aurait à nouveau rempli le récipient avec une eau de source propre. Puis l'aurait reversée dans une bouteille qu'il aurait hermétiquement fermée pour la magnétiser en la secouant énergiquement. 

 

-Et voilà la première dilution...

 

Et devant nos yeux toujours ébahis il aurait ouvert la bouteille et l'aurait vidée à son tour, pour la remplir à nouveau d'eau propre. La fermer, la secouer...

 

-Deuxième dilution!

 

...avant de vider une nouvelle fois la bouteille.

 

Nous comprenons l'idée: à chaque fois il reste sur les parois l'équivalent d'une goutte de produit et c'est cette goutte qui se trouve diluée à nouveau et neutralisée...

 

De nos jours la méthode s'est perfectionnée et une goutte est prélevée soigneusement avec un compte goutte et l'on change de récipient à chaque coup... Et puis ce n'est plus un humain qui magnétise. Il y a des machines pour transmettre leur force vitale, c'est moins fatigant. 

 

A l'évidence, au bout de quelques dilutions hahnemaniennes, il ne doit pas rester grand chose de la fameuse teinture mère... Certains ont même calculé qu'il n'y a plus une seule molécule de substance active après la 12e dilution...

 

Mais Hahnemann continue jusqu'à la 30e dilution... Un seuil semble alors atteint.

 

Hahnemann ouvre la dernière bouteille et nous en verse généreusement une rasade, c'est le fameux remède tant recherché!

 

-A la votre!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier