13 mai 2020 3 13 /05 /mai /2020 17:47
Gaborria de Turin à l'Échelle de Naples

Jusqu'à présent le Bistrot n'avait pas évoqué les étonnantes ressources matérielles d'Armand Gaborria.

 

Pourtant, issu d'une famille modeste et ayant perdu son père jeune il semble assez évident qu'il n'a du qu'à lui-même sa capacité financière.

 

Nous le savions négociant.

 

C'est un négociant habile qui a su cultiver toute sa vie un réseau d'amis fidèles et discrets ce qui le rendait capable de saisir des opportunités.

 

En 1790, alors qu'il était à Lille, il acquit la manufacture royale de porcelaine de Limoges et une autre à Versailles.

 

Par ailleurs, il rédigeait à l'époque des notes sur la loterie hollandaise...

 

Lorsqu'il quitta Lille, il s'installa à Bruxelles dans l'immeuble de la loterie et toutes ses notes de cette époque sont rédigées sur du papier à en-tête de la loterie. Il cumula donc son activité d'imprimeur avec celle d'inspecteur de la loterie qui devint impériale.

 

Et lorsqu'il quitta Bruxelles pour Turin, il avait la charge d'inspecteur général de la Loterie Impériale.

 

C'est à se demander si le maillet qui lui fut confié à Turin n'était pas une tentative d'impliquer un riche sponsor pouvant faire généreusement tourner la loge...

 

En ce temps là au sein de la franc-maçonnerie naissante d'une Italie, divisée en une multitude de royaumes et de républiques, que Napoléon cherchait à ressouder à son empire, les authentiques chercheurs étaient assez rares et l'on trouvait plus facilement des personnes guidées par leur intérêt ou une recherche d'influence.

 

Il y avait aussi beaucoup de société secrètes et certaines personnes se prétendaient "enseignants secrets de Naples"...

 

La Loge de Naples, Rosa d'Ordine Magno (la Rose du Grand Ordre) fascinait.

 

Naturellement tout le monde ne pouvait y adhérer d'autant qu'après avoir été admis, la cotisation dépassait le salaire d'un sergent.

 

Son nom était l'anagramme  de l'intéressant personnage dont elle héritait: Raimondo de Sangro (1710-1777), le Prince de Sansevero (peinture ci-dessus).

 

Elle diffusait de hauts degrés que l'on appelait l'Echelle de Naples, la Scala di Napoli...
  

(à suivre)

(retour au début du fil Gaborria)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Callonec 27/05/2020 15:13

le temps où la Rose-Croix était abritée par la Franc-Maçonnerie Bleue !!!!

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier