6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 14:43
Sponsa, passe moi l'Éponge!

"Et vlan, passe moi l'éponge" est une vieille chanson des années 60 à l'époque où, pour certains, posséder une salle de bains était un luxe. 

 

Le thème: un homme nu dans une bassine d'eau demande à son épouse de lui passer l'éponge. Il n'y a aucun ésotérisme derrière. - "C'est juste con!", disait Jacques Martin à qui Fernand Raynaud avait emprunté la chanson.

 

Pourquoi ce thème? Parce qu'une Habituée constatait aujourd'hui (-"Enfin!", diront certains...) que le monde est déréglé et assombri...  

 

Certes, la perspective de passer le reste de sa vie à porter un masque pour éviter pollution et contagions, comme le font déjà les habitants de certaines grandes villes asiatiques, n'a rien d'affriolant.

 

Mais il y a un vrai problème lorsque certaines personnes ont développé une rare empathie qui les pousse à éponger la négativité ambiante...

 

Leur difficulté sera de conserver l'empathie légitime, mais d'éviter d'éponger ce qui ne doit pas l'être...

 

Ne pas aller trop loin dans l'empathie, c'est juste capter ce qui est légitime, sans forcément que l'ego provoque une réponse inappropriée.

 

L'image d'en haut nous maintient en connexion avec le Cénacle de Tübingen, au sujet duquel un petit livre paraîtra dans les jours prochains..

 

En effet elle provient des "Noces Chymiques de Rosenkreutz dans le monde chrétien" publiées par Valentin Andreae.

 

Les deux personnages sont Sponsus le fiancé et Sponsa la fiancée qui, chez les français, deviendra l'épouse, ce sont des noms latins qui évoquent une éponge (spongia)...

 

Les deux promis se sont fait une promesse (sponsum).

 

Quand Spongiala personne-éponge, se focalise quelque part, elle aimerait en théorie attirer Sponsus, et son ego concret attend Responsĭo (la réponse), mais il reçoit Responsum (la réponse que donne un oracle qui n'est pas toujours compris et son erreur consiste à ne pas l'accueillir correctement et à s'acharner jusqu'à susciter Respondĕo, le choc en retour, la revanche...

 
Les érudits du Bistrot remarqueront que tous ces mots latins viennent du grec σπένδω (spendo) qui consiste à offrir à leur divinité préférée un offrande liquide, une libation σπονδαί (spondaï) qui, pour les égyptiens, se disait "SATCH"...

 

Mais restons dans le sujet en partageant un petit rituel magique:
 

-"Que faire lorsqu'on se sent rabaissé par la négativité ambiante ?"
 

-"Il suffit de confier son aura à l'Éponge Cosmique avec cette formule magique:

 

- "Et vlan, pom, pom, passe moi l'éponge!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier