29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 10:46
Gaborria: Faire une Fois de l'Or...

Le message d'aujourd'hui propose aux Buveurs zélés du Bistrot qui ont accepté de suivre depuis quelques jours cette étonnante recherche sur Arnaud Gaborria,  d'entrouvrir le voile du mystère et de pénétrer au sein des Philalèthes pour assister précisément à un extrait d'une conférence d'Armand Gaborria...

 

Le sujet est "l'Alchÿmie:." et nous notons cette écriture curieuse et le petit triangle final indiquant qu'il s'agit d'un thème ésotérique...

 

"C'est la chimie par excellence.

 

Elle y occupe des opérations de chimie extraordinaire qui produisent les mêmes choses que la nature dans un temps infiniment moins long.

 

Mais il est bon d'observer à ce sujet qu’une infinité de personnes peu instruites dans cette science l'ont faite tomber en discrédit par la grande quantité de travaux inutiles qu'ils ont fait, sans parvenir à leur but ce qui les a réduits à la mendicité ou à la duperie.

 

Cependant, il faut distinguer, parmi la multitude des alchimistes, ceux qui, par l'immensité de leurs travaux, ont contribué à l'avancement de la chimie, tels que, par exemple, Albert le Grand, Roger Bacon, Borrichius, Arnaud de Villeneuve, Raymond Lulle, Robert Constantin, Basile Valentin, Isaac le Hollandais...

 

Ajoutons les Frères de la Rose+Croix, société qui a été formée en Allemagne dont on ne connut jamais en France que le titre.

 

On croit qu'ils possédaient le secret de la transmutation, la science de la médecine universelle et la science des choses cachées...

 

Un cosmopolite nommé Alexandre Sidon fit, dit-on, en Hollande la transmutation devant un certain Haussen.

 

Ce dernier l'a raconté à Vanderlenden, l’aïeul du médecin de ce nom.

 

Un Philalèthe dont le nom est Thomas Vaugan, né en Angleterre en 1612, alla en Amérique ou Starkey le vit et en a reçu de l'or. Boyle était en correspondance avec lui.

 

C'est ce même adepte qui en passant en France donna sa poudre de projection à Helvetius.

 

Paracelse se disait posséder la médecine universelle. Il fit plusieurs cures surprenantes avec les préparations mercurielles qu'il mit en usage.

 

Cependant il est bon de savoir que l'art de faire de l'or, espèce de folie qui vint dans la tête des chimistes, régnait depuis longtemps avant qu'elle ne fut portée à son comble depuis le onzième jusqu'au seizième siècle.

 

Les faits de chimie, trouvés par les égyptiens, recueillis par les grecs, et appliqués à la médecine par les arabes, parvinrent chez les quatre peuples qui se transportèrent à l'Orient pendant les croisades, les allemands, les anglais, les français et les italiens.

 

Chacune de ces nations fut remplie de chercheurs de pierre philosophale qui quoiqu'ils n'eussent pas réussi dans leurs recherches, ils ont fait par l'immensité de leurs travaux une quantité de découvertes très utiles à la société humaine.

 

Ce qu'il y a de sûr: l'art de faire de l'or est très incertain, mais il n'est pas dit que si nous n'avons pas la certitude qu'on ne l'ait fait jusqu'à présent, nous ne puissions pas le faire une fois..."

 

L'image d'en haut représente, le verso d'une médaille de la Loge des Amis Réunis de Lille avec la devise "constancia meruere lumen" (la Constance mérite la Lumière!).

 

(à suivre...)

(début du fil Gaboria)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier