3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 22:56
La Pythie vient en buvant

Nous sommes dans une petite pièce, "l'adyton" (ἄδυτον, le lieu interdit) et Themis, la fameuse Pythie de Delphes cherche l'inspiration, perchée sur son haut trépied.

 

Thémis est une grande prêtresse, ce n'est pas une vierge vestale, mais une femme expérimentée.

  

Par une ouverture du plafond bas s'échappe le "pneuma", une fumigation d'encens destinée à nourrir les entités du lieu, afin que, repues, elles ne soient pas tentées de parasiter la grande prêtresse.

  

Dans sa main droite elle tient un rameau de laurier, la plante des prophètes, dont elle mâchera quelques feuilles avant de délivrer son oracle.

 

Dans la main gauche, elle tient une coupe au contenu mystérieux... 

 

Officiellement, c'est de l'eau mais les Habitués envisageront certainement qu'il doit s'agir de "soma", l'alcool spécial qu'elle consomme avec la modération adaptée, et qui lui permet de somatiser (ramener sur le plan terrestre) les messages cosmiques.

 

De plus, dans la coupe, les ondulations peuvent faciliter des visions comme une boule de cristal.

 

Ainsi, la Pythie répond aux questionnements de ses interlocuteurs restés dans la pièce voisine.

 

Ici c'est Égée, le roi athénien, venu spécialement la consulter.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ewigerstudiosus 04/02/2020 05:08

Bonjour à tous,

Y aurait-il un lien entre l'adyton et le rituel de l'adytum(qui crée les conditions psychiques "de sortie au grand jour"?). Pour les rares étudiants des mystères qui ont accès à la "Roseraie des Sages" ont-ils encore besoin de nourrir les entités pour s'élever intérieurement jusqu'au plan cosmique?Ne se situeraient-ils pas au moins un étage au dessus? Amitiés fraternelles !

lebistrotdelarosecroix.com 04/02/2020 09:20

Bonjour Ewigerstudiosus!
C'est important d'être en paix avec le lieu où l'on travaille et il n'y a pas d'autre moyen pour soulager les visiteurs qui sentent aussi le pneuma et sont déchargés suffisamment de leurs entités pour que tout se passe bien. A un autre niveau, le cercle magique préalable pourrait faire un effet similaire mais ce serait moins pratique dans ce contexte. La Pythie n'éprouve pas de difficultés pour aller dans la roseraie en question, mais ne perdons pas de vue que le consultant n'y a pas accès! C'est le sens de adytum de α (privatif) et δύειν (=pénétrer). C'est le consultant qui ne pénètre pas.
Concernant les "adytum" de la transmission lewissienne, cette même idée de "lieu où l'on ne pénètre pas" est utile puisqu'il ne s'agit pas de ce que le public imaginerait comme un "voyage astral" mais seulement d'éléments que l'on capte plus ou moins directement.
Bien fraternellement. Francis_/\_

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier