19 janvier 2020 7 19 /01 /janvier /2020 15:50
Le Bel Inconnu

Les Habitués du Bistrot apprécieront certainement ce texte médiéval comportant un épervier (symbole horien?), la plus belle (l'âme?), le pont conduisant au château (l'accès au temple?), un arbre toujours en fleur (la tradition en activité?), ajoutons des roses, le roi Arthur, un Roi d'Ecosse, les 7 arts (Grammaire, Rhétorique, Dialectique, Musique, Arithmétique, Géométrie et Astronomie?) et la pucelle aux blanches mains (la vestale?)

 

"Margerie, la jeune fille se lamentait fort car son ami était mort le matin même pour avoir voulu conquérir un épervier que défendait le seigneur du lieu et qui ne devait être attribué qu'à la plus belle.

 

"Ceux du château avaient juré sur les reliques de saint Marcel qu'ils ne feraient aucun mal à qui viendrait combattre leur seigneur.

 

"Le Bel Inconnu et son compagnon décidèrent de venger la jeune fille et ils franchirent le pont sur la rivière qui entourait le château.

 

"Ils arrivèrent à un verger au milieu duquel, sur un arbre toujours en fleur, une perche d'or portait l'épervier que le Bel Inconnu détacha.

 

"Survint alors, à cheval, le seigneur du lieu. Il portait un écu d'argent aux roses vermeilles et sur son casque reposait une couronne de roses, de même, le cheval était couvert d'un samit où l'on voyait des roses.

 

"Son amie, Rose Epanouie, très laide, chevauchait à côté de lui.

 

"Le chevalier s'approcha de Margerie, lui criant de ne pas s'emparer de l'épervier.

 

"Le Bel Inconnu répliqua, et le chevalier lui répondit que Rose Epanouie était plus belle 

 

"Les chevaliers se défièrent. Au premier choc, ils tombèrent tous deux de cheval, et continuèrent le combat à pied avec leur épée. Le chevalier, dont le nom était Giflet, trébucha et s'écrasa la face contre une pierre.

 

"Le Bel Inconnu alors le terrassa. Le chevalier dut accepter de promettre de se rendre, prisonnier, à la cour d'Arthur.

 

"Les deux adversaires s'embrassèrent et Giflet hébergea tout le monde.

 

"Le lendemain, en se séparant, ils apprirent que Margerie était fille d'un roi d'Ecosse.

 

"Le Bel Inconnu et ses compagnons chevauchèrent toute la journée et arrivèrent en vue du château de l'Île d'Or.

 

"Les murs étaient de marbre blanc. Il y avait en la ville cent tours de marbre rouge.

 

"Dans le palais se tenait la fille du roi, unique héritière, d'une très grande beauté, et sachant « les sept arts et les enchantements » ; c'était la Pucelle aux blanches mains."

 

Ce message s'appuie largement sur les travaux du médiéviste Alain Guerreau et en particulier sur son article "Renaud de Bâgé : Le bel Inconnu", structure symbolique et signification sociale.

 

Bien qu'un doute subsiste, car ça pourrait aussi bien être son fils ou son père, l'auteur du "Bel Inconnu" serait Arnaud de Bâgé (1180-1250), un chevalier bressan dont l'image représente une tour en brique de son château du 12e siècle englobée dans un édifice plus moderne. Il était marié avec Sibylle de Beaujeu et est mort en Egypte durant la 7e croisade.
 

Enfin l'histoire mentionne les reliques de Saint Marcel... Il faut dire que la capture de ces reliques constituait au Moyen Âge un sport régional... Les vainqueurs avaient même une chanson adaptée:

- C'est nous qui les avons, les tripettes, les tripettes, c'est nous qui les avons, les tripettes de Saint Marcel... 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier