10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 18:33
Cromaat ou Kroumaat ?

La formule égyptienne Cro-Maat est un des héritages de la Résurgence Rosicrucienne américaine assumée par Harvey Spencer Lewis au début du 20e siècle.

 

En réalité, la prononciation normale est Krou-Maat.

 

Elle signifie Verbe de Maat, Parole de VéritéPouvoir de Vérité, Voix de la Vérité, la vérité s'exprime, la Justice s'exprime, et elle véhicule des sens dérivés comme chanter juste.

 

C'est naturellement la manière lewissienne de terminer une intervention dans un Temple, de la même manière qu'un franc-maçon ponctue une déclaration importante pour lui par j'ai dit.

 

Les sens de vérité, de justice, et même d'équilibre du monde, donnés à Maât sont en réalité abusifs... Ils nous révèlent notre triste soumission à des déviances comme l'est la pensée grecque lorsqu'elle était observée par un "regard héliopolitain".

 

Ainsi, l'approche de la vérité devient chaotique lorsque notre conscience n'est pas tournée vers la Maât.

 

Pour lutter contre cette dérive, les Hommes du Soleil, les fameux Initiés d'Héliopolis, les Henemet,  faisaient faire la distinction entre Maat et Isfet. 

 

Isfet est précisément la pensée chaotique, l'idée mentale qu'on se fait lorsque l'ego s'approprie la vérité. Isfet a alors tendance à apparaître à la place de Maât...

 

Maât, la vraie, est la nourriture des dieux. C'est naturellement la pureté de l'aura, la pureté de conscience, la sincérité, et dans le Temple Rosicrucien Lewissien, celle-ci est représentée par la Colombe, la Vierge Vestale qui se tient à l'Est comme pendant du Maître de Loge, lequel incarne la divinité Shou, le Souffle (le shouffle!) Cosmique...

 

"Lorsque la Colombe parle, tous se taisent" rappelle une jolie formule rosicrucienne.
 

Relevons au passage ce petit signe: Shou et Maât sont les seuls à porter en commun une plume d'autruche.

 

Notre bien-aimé Akhenaton nous mettait déjà en garde contre les Prêtres d'Amon qui s'étaient approprié la Maat et détournaient la Lumière de l'Egypte...

 

La Maât, vue comme celle qui entretient l'ordre du monde était devenu du même coup le nom de leur clique...

 

Akhenaton avait donc tenté de promouvoir la bienveillante religion d'Aton.

 

Mais c'était un concept exotérique, destiné à évacuer l'attache de la secte dans la pensée populaire en proposant au peuple un dieu unique caché derrière le disque solaire. Cette croyance lumineuse pouvait se substituer avantageusement à de nombreuses déviances.

 

Cette vieille histoire, gravée à jamais dans la mémoire de l'humanité, invite traditionnellement les rosicruciens responsables à veiller à ce que jamais un faux ordre de Maât ne revienne à l'existence et tente à nouveau de récupérer des consciences à son profit. 

 

- Krou-Maât!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Patrick CARRE 07/02/2020 12:58

Merci Francis ! Nous sommes sur la même longueur d'onde !! Nous semons des étoiles qui n'ont pas vocation à faire des étincelles, juste éclairer ... mais on éclaire tout même les coins d'ombres, alors çà dérange et tant mieux ... Amitiés Patrick Ka-Rê

Patrick Carré 06/02/2020 17:06

Bonjour amis Rosicruciens,
Vous dites « Notre bien-aimé Akhenaton nous mettait déjà en garde contre les Prêtres d'Amon qui s'étaient approprié la Maat et détournaient la Lumière de l'Egypte... Akhenaton avait donc tenté de promouvoir la bienveillante religion d'Aton. ». Etes-vous sûrs de parler ainsi en CRO-MAAT (en vérité) ?
Akhenaton est l'initiateur du monothéisme, et du culte d'un dieu unique ATON (précurseur du Livre unique la Bible et des guides uniques Abraham-Moïse, Jésus et Mahomet). Mais surtout ATON soleil visible-extérieur prend alors la place de Rê soleil invisible-intérieur, et d'AMON le dieu secret du coeur. Les prêtres d'Amon officiaient dans les Ecoles de Mystères où les hommes et les femmes pouvaient accéder à de hauts niveaux de Connaissance matérielle et cosmique. Certes il y eut des dérives chez les prêtres, mais sans commune mesure avec l'immense transgression d'Akhenaton qui met au grand jour (sacré) ce qui doit demeurer secret et invisible ! Dieu se mérite ! Alors pourquoi cette transgression ? L'ère des Poissons (2000 ans environ) qui fut l'ère du monothéisme est la dernière d'un cycle complet du zodiaque (24000 ans environ) et doit se clore dans la violence et le chaos … Le monothéisme qui dresse les êtres religieux les uns contre les autres était le cadre prédestiné d'un tel chaos, et a rempli son rôle à la perfection … Nous n'en sommes pas sortis d'ailleurs, nous les pionniers de l'ère du Verseau ! Amitiés !

lebistrotdelarosecroix.com 07/02/2020 12:23

Bonjour Patrick,
Vous soulevez une question que beaucoup de buveurs du Bistrot se posent. N'est-ce pas précisément au chercheur rosicrucien de valider lui même ses informations et de ressentir éventuellement d'où elles proviennent?

Certes, quand tel ou tel auteur affiche son ignorance des sujets en exprimant des bêtises ou en se complaisant à relayer les niaiseries de la doxa c'est assez facile de jauger la source. C'est plus dur pour des prises de positions audacieuses comme le fait le Bistrot pour des sujets traditionnels en contredisant la doxa, au risque de "jeter des perles aux pourceaux", en mettant les pieds dans le plat alors que certains initiés comme Spencer Lewis se contentaient d'une discrète évocation des problématiques que ses étudiants devaient ou non décoder pour avancer..

Concernant Akhénaton il est bon de préciser qu'un culte d'Aton (le disque) existait avant lui et que l'idée de promouvoir un dieu unique pour le peuple était donc déjà souhaitée par quelques uns de ses ancêtres proches. Mais il est clair que c'est lui qui a mené l'opération à bien pour les millénaires qui ont suivi.

Evidemment, il n'est pas responsable des dégénérescences des récupérations monothéistes des religions que nous connaissons qui se les ont appropriées

Il convient peut-être aussi de ressentir au niveau d'Akhenaton, la distinction entre l'enseignement profane (les temples à ciel ouvert!) et ses activités ésotériques (il n'a pas renoncé à Ra!) dans son sens de Lumière!

N'est-il pas assez ostensible que l'Egypte était sous le joug des prêtres d'Amon et de leurs rituels dégénérés et coûteux de momification auxquels étaient soumis le peuple égyptien?

La tradition des prêtres d'Amon et de leurs écoles de mystères clairement dégénérées à l'époque de la 18e dynastie n'est-elle pas une erreur que de tout temps les Rosicruciens invitent à éviter comme le faisaient de tout temps en Egypte les Henemmet, les fameux initiés d'Héliopolis?

Voici Patrick, quelques questionnements que mentionne le Bistrot en toute indépendance et en évitant tout dogmatisme.

En toute amitié
Francis, le Bistrotier

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier