17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 12:55
Au Fait, les Femmes ont-elles une Âme ?

Le cheminement rosicrucien a le mérite de susciter des révolutions silencieuses lorsqu'un maître canalise discrètement sur notre route le rayon de lumière. qui changera le regard qui était porté à certaines choses...

 

Prenons un exemple.

 

Les européens ont déjà entendu cette formulation perpétuée par leur tradition chrétienne:

 

"A son image, Dieu créa l'homme mâle et femelle."

 

Naturellement cette formulation a connu en 2000 ans, une multitude de traductions diverses, de spéculations et de récupérations.

 

Certains attribuèrent plus d'importance à la forme latine discernant homo (l'être humain) de vir (l'homme ou parfois l'ange) et femina (la femelle, la femme) pour en tirer diverses conclusions parfois très foireuses comme s'interroger sur l'existence de l'âme des femmes...

 

Le rosicrucianisme européen dans la partie ontologique (la science de l'être) de son enseignement invite  a se familiariser avec le noùs qu'Anaxagore avait ramené de Saïs.
 

Mais cela ne suffit pas forcément à ce que chacun fasse en lui la jonction avec le "mâle et la femelle" de la genèse biblique.

 

Il ne s'agit évidemment pas d'un homme et d'une femme mais de deux polarités: la polarité terrestre (exprimée par la femme) et la polarité cosmique (exprimée par l'homme). Les anciens n'avaient pas trouvé mieux que l'homme et la femme pour exprimer la notion de polarité.

 

Mais le message d'aujourd'hui ne vise pas à reproduire la fameuse goutte d'eau qui met le feu aux poudres en demandant une nouvelle fois si la femme (la polarité terrestre) a bien une âme (polarité cosmique)!

 

Le développement de son âme est naturellement la même problématique pour un homme que pour une femme. 

 

Alors l'homme ou la femme ont-ils une âme?

 

Le réponse est "oui mais..." en prenant l'exemple du fonctionnement de la shekinah rosicrucienne au cœur du temple qui est éteinte la plupart du temps mais qu'il convient d'allumer ce que chacune et chacun ne parvient pas forcément à réaliser!

 

L'Égypte héliopolitaine à laquelle se rattache la tradition rosicrucienne enseignait que le Ka est la force vitale, l'âme pour faire simple, mais cette force n'est pas développée par tout le monde...

 

Seul le pharaon, exprimant chacun d'un point de vue représentatif, et un petit nombre de mortels développaient leur Ka.

 

L'inscription hiéroglyphique d'en haut se lit "Hem-ka". 

 

Au milieu des deux bras levés qui désignent le Ka, c'est un pilon "Hem" utilisé en particulier dans l'eau pour le nettoyage du linge.

 

Il s'agit donc d'un prêtre serviteur attaché au blanchissage.

 

C'est lui qui a la charge rituélique de dispenser de l'énergie cosmique au défunt afin de préparer son Ka a se libérer en franchissant l'illusion d'une fausse porte.

 

C'est lui qui transmet au défunt la fameuse peret-krou, le "verbe de sortie" ou la "gouverne de sortie"...

  

Au Fait, les Femmes ont-elles une Âme ?

Nous lisons de gauche à droite et de haut en bas.  "PR" (le plan de maison) "R" (une bouche) puis le "T" du féminin et les pas indiquant le sens de général de "sortie"(PERT).

 

Puis nous lisons "K" la corbeille à anse, surmontant "R" la bouche, puis la pagaie "KROU" qui est en fait le déterminatif qui donne le sens de "gouverne" (les habitués songent au mot rosicrucien "cro-maat" en réalité "KROU-MAAT" qui signifie "gouverne de vérité").
 

La gouverne est suivie du poussin de caille (la lettre "OU").
 

Suit le déterminatif final exprimant le monde, mais pas n'importe lequel: un monde qui bénéficie d'un pluriel qualitatif: le monde cosmique.

 

L'ensemble signifie "gouverne de sortie vers le monde cosmique".

 

Le concept est parfois traduit par "une offrande de sortie" ou "un appel à sortir" car chacun contribuait à son niveau à aider son défunt à s'échapper vers la lumière.
 

Précisons que le message du Bistrot devait s'appeler simplement "un Ka se mérite t-il?" mais aurait-il été autant lu que "les femmes ont-elles une âme?".

 

Enfin, chacun se doutait bien qu'il n'y a pas de machisme chez les Rosicruciens ou dans votre indépendant "Bistrot de la Rose+Croix" et que des particularités sexuelles sur le plan terrestre ne concernent définitivement pas le monde cosmique... 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

jeanb 18/06/2019 19:53

jeanne guesdon était une femme et a été grand maitre de l'amorc.

lebistrotdelarosecroix.com 18/06/2019 20:48

Oui, mais ne perdons pas de vue qu'au sein d'une organisation mystique, il s'agit avant tout d'une responsabilité administrative. Les vrais maîtres, hommes ou femmes sont rarement connus du grand public.
Donc deux enseignements importants pour nous: d'une part, que nous soyons homme ou femme, c'est très important de prendre conscience que notre âme ne se développe pas toute seule et qu'il convient d'entreprendre sa quête cosmique.
D'autre part qu'il faut apprendre à ressentir le niveau vibratoire des personnes hommes ou femmes que nous sommes tentés de considérer comme des maîtres. C'est en réalité notre seule vraie faculté de discernement.
Bien fraternellement
Le Bistrotier

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier