12 mai 2019 7 12 /05 /mai /2019 08:23
Fouilles au Carmel

Différentes personnes que nous remercions semblent s'être relayées pour transmettre ce document au Bistrot...

 

C'est un souvenir de l'époque où Harvey Spencer Lewis entreprenait des fouilles dans les ruines du Carmel en Californie. Voir les messages récents: "une Devinette en Californie" et "la Ford T de Lewis".

 

Si l'écriture et la photo semblent provenir de Spencer Lewis, en revanche le personnage qui a tombé la veste pour donner davantage qu'un coup de main n'est pas identifié avec certitude.(*)

 

Ce personnage est naturellement un mystique de l'environnement californien de Lewis... En effet, pour faire parler le passé, il vaut mieux éviter que la personne qui nous accompagne ne plombe les recherches avec ses propres charges auriques...

 

Le gilet et la cravate nous révèlent qu'il s'agit d'un citadin d'un certain milieu social qui ne doit pas creuser la terre tous les jours.

 

Remarquons que la photo semble immortaliser la découverte d'un objet le 25 juin 1920. Est-ce un livre ou une pierre que le personnage tient dans la main gauche? 

 

---

(*) La logique voudrait qu'il s'agisse de James Douglas Ward (annoncé comme mort en 1939), la même année que Spencer Lewis, lequel avait publié avec lui "Lemuria, the lost continent of the Pacific" sous le pseudonyme de "Wishar Spenle Cervé". Cet ouvrage comporte un chapitre signé James D Ward.
D'autres sources annoncent plus précisément son décès en 1933 à San Antonio et l'identifient au Maître Amatu.

Or, il existe un James William Ward (mort en 1944) qui a publié par ailleurs "la spiritualité des lémuriens" et qui semble en réalité avoir écrit ce qui est attribué à James D Ward...

Enfin, il ne faut surtout pas confondre "James Ward" avec l'écrivain, britannique, le Colonel James Churchward auteur par exemple des "Symboles sacrés de Mu"...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier