14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 00:04
Firmin Boissin, un Clin-d'œil  de la Rose+Croix Toulousaine

Voici Firmin Boissin (1831-1893) qui fut un des initiateurs des frères Péladan.

 

Il est généralement considéré comme appartenant à la Rose+Croix toulousaine avec 2 autres personnages comme le Viconte de Lapasse et Arcade d'Orient (un franc-maçon au patronyme si étrange qu'on trouve difficilement sas œuvres dans les bibliothèques...) .

 

Encore faut-il envisager qu'il y eut 2 Rose+Croix toulousaines, l'une pouvant cacher l'autre...

 

Factuellement, Firmin Boissin se retrouve dans diverses mouvances parfois maçonniques ou ultramontaines (soutenant le Pape, comme Joséphin Péladan). c'est ainsi qu'il fut "Mainteneur des Jeux Floraux" et membre de "l'Athénée des Troubadours", "Chevalier de l'Ordre de Saint Grégoire", et "Chevalier de l'Ordre d'Isabelle la Catholique et de  Charles III" et "membre de l'Ordre Pythagoricien des Nicotiniaques" (issu de Jean Nicot passé aux USA puis revenu en France et dont les initiés appréciaient de priser un tabac rouge cultivé en Grèce... ).

 

Joséphin Péladan le présente comme "Commandeur de la Rose+Croix du Temple", "Prieur de Toulouse" et "Doyen du Conseil des 14".

 

Son nom de plume pour ses activités mystiques était Simon Brugal (Brugal étant le nom de jeune fille de sa mère).

 

Ces différentes informations se retrouvent ci-et là. En revanche le Bistrot attire aujourd'hui l'attention sur une bizarrerie rosicrucienne, un petit clin d'œil échangé entre les frères Péladan qui s'amusaient, en privé, à écrire Boissin: "Bois+Sin", voire "Bois+Sain", comme l'on écrit "Rose+Croix"; le bois pouvant logiquement évoquer la croix chrétienne et "sin" la sanité cosmique (santé et sainteté).

 

Mais ce n'est pas tout...

 

Les Habitués qui connaissent l'étrange parenté entre Rosenkreutz et Saint Jérôme, le "Jerome Verdier" de Lewis (sans oublier son voyage vers l'Est..) et le "disciple de Péladan, Sâr Hieronimus (Émile Dantinne)", ne manqueront pas d'apprécier un petit point de la Légende Dorée de Jacques de Voragine:  "Jérôme tire son étymologie de gerar, saint, et de nemus, bois, comme on dirait bois saint."

 

Il y aurait donc une coïncidence de plus à remarquer dans une branche de l'Arbre de Vie Rosicrucien avec un "Bois+Sin" avant Péladan et un "Hieronymus" après!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier