13 juillet 2018 5 13 /07 /juillet /2018 23:52
Toth l'a vu !

Comment comprenez-vous cette jolie formule égyptienne concernant une personne?

 

Toth est le scribe de Râ, le scribe de la Lumière... Cela signifie qu'il relève tout ce qui concerne l'histoire des Chercheurs de Lumière.

 

Ainsi lorsqu'un Maître ou un simple candidat à la maîtrise entreprend une œuvre, si minime soit-elle au service de la Lumière, les détails de son opération sont instructifs pour d'autres et sont cosmiquement mémorisés: Toth l'a vu!

 

Les êtres réceptifs qui auront accompli sur eux-mêmes l'incontournable travail de dissolution de leur ego et de détachement des égrégores n'auront plus qu'à consulter cette sagesse tenue à leur disposition...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nehira 19/07/2018 15:18

Bonjour Francis

Je comprends votre point de vue et il semble bon d'y revenir. Par intrinsèque, il faut dans mon langage comprendre "non conditionné", soit... existant par soi-même. L'ego, comme vous le percevrez sans doute en toute logique ne répond pas à ce critère, étant fruit de causes et d'effets qui en sont l'origine ontologique. C'est pourquoi il n'y a pas à lutter contre quelque chose d'inexistant.

Par contre, il y a bien focalisation de notre mental sur ce que nous percevons comme étant inadéquat envers ce que nous concevons (en premier lieu), puis idéalisons (en second lieu) comme "voie de libération". Mais tout cela reste conceptuel (canalisation y compris !). Alors "charge", certes, mais transitoire et donc nécessairement à même de transformation (amplification ou disparition). L'ego ne cherche donc pas à "jouer avec nous", c'est bien au contraire nos habitudes creusant le sillon sur lequel l'on marche, si je puis dire, qui en sont cause. Changeons nos habitudes et "l'ego" sera transformé d'autant !


Le désir reste égotique, dite-vous... En êtes-vous sur ? N'oublions jamais que "Ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas." Il apparaît que le désir est considéré trop souvent comme un défaut bien plus qu'une qualité, mais sans désir... point de Création ! Ce n'est pas le désir qui est à considérer, mais l'envie, qui est tout autre chose.

Bien amicalement

Nehira

lebistrotdelarosecroix.com 06/08/2018 22:14

Bonjour Nehira, merci de votre intervention. Oui je comprends ce que vous exprimez. Une fois de plus, pardonnez-moi, je ne partage pas des points de détail, bien que nous semblons totalement en phase sur les fondamentaux!
De la même manière que je préfère définir le terme rosicrucien comme un qualificatif positif et bienveillant, renvoyant les détracteurs à leurs propres critiques, je préfère définir l'égo comme étant précisément ce que nous devons éliminer en ne l'alimentant plus et sans combat. Cette rhétorique a l'immense avantage de ne pas dépendre de la compréhension absolue de ce qui suscite l'existence de l'ego.
Concernant le désir, je fais une concession à la pensée Saint-Martinienne en différenciant le Désir (l'aspiration la plus élevée) des désirs (secondaires et égotiques).
Je ne sais pas si ces approches qui ont l'immense avantage de faciliter la consensualité, sans handicaper à mon sens l'évolution, peuvent nuire au changement de nos mauvaises habitudes (que je qualifie alors d'égotiques). Je pense que non.
Amitiés fraternelles
Francis

Nehira 18/07/2018 13:32

Bonjour Francis

Merci de votre développement fort détaillé lié à cette question. A ma façon, je dirais qu'il vaut mieux cesser d'arroser une plante toxique plutôt que d'en couper chaque saison feuilles ou/et tiges...
L'ego, n'ayant aucune existence intrinsèque, il ne faut pas s'échiner à vouloir supprimer quelque chose d'inexistant. Bien au contraire, de tels efforts centre l'attention sur ce que l'on prend pour une réalité et renforce encore le processus identitaire. A l'inverse, centrer l'esprit sur les qualités que l'on souhaite voir se développer en nous favorise ce changement, d'autant plus si ses qualités sont "libératrices" d'attachements inappropriés et permettent alors un influx...lumineux.

Bien amicalement

lebistrotdelarosecroix.com 18/07/2018 18:44

Bonjour Nehira,
Autant nous sommes d'accord sur l'idée de ne pas chercher à lutter contre son ego pour ne pas l'alimenter, autant je ne partage pas certains points: L'égo à mon sens n'a qu'une existence intrinséque. (intrinsèque = intérieur et propre à sa nature). En clair il n'est qu'une charge. Une charge que nous rendons vivante, mais une charge à larguer.
C'est l'égo construit par nos expériences qui est prêt à jouer avec nous quand nous cherchons à développer une qualité ou un défaut... Mieux vaut bien sur qu'il cherche à développer une qualité, mais le désir reste égotique! Le centrage de l'esprit sur une qualité est un désir égotique! C'est malheureusement une fausse piste.
Bien fraternellement

Nehira 18/07/2018 01:44

Bonjour Francis,

Un passage sur votre blog me fait demander... comment dissoudre un ego qui n'existe pas ?

Cordialement,

Nehira

lebistrotdelarosecroix.com 18/07/2018 07:24


Bonjour Nehira, il y a beaucoup à faire pour rendre le corps psychique vraiment cristallin... L'égo dans un sens large exprime tout ce qui doit être évacué: charges et attachements. Les croyances sont naturellement à virer, les égrégores à tenir à distance, le mental doit devenir "clair" sans blocages, les refoulements doivent disparaître avec les colères, les contrariétés, afin que le présent soit "libéré", la conscience des vies passées (les nôtres et celles des autres) doit être lucide, notre bienveillance a vocation à devenir "palpable", notre état de "canal cosmique" à devenir permanent avec son pouvoir spontané de guérison, tout comme notre gratitude constante envers autrui pour ce qu'il nous apporte. Enfin, notre service de la Lumière a vocation à éclairer... Bref, si tout cela n'est pas totalement libéré, cela découle tout simplement de l'épaisseur égotique avec laquelle nous nous sommes habitués à vivre, mais qui n'est pas nous et qu'il suffit de ne plus alimenter sans attachement inutile pour qu'elle gicle!
Bien fraternellement

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier