23 mai 2018 3 23 /05 /mai /2018 09:25
Une Note Privée de Louis-Claude de Saint-Martin

Il y a un mois, le Bistrot publiait un message consacré à une petite synthèse de Saint-Martin sur l'épisode de l'Agent Inconnu et naturellement la mention d'une "Mademoiselle Belle-Cire" attirait l'attention des Habitués.

 

De qui s'agissait-il? Une telle personne ne figure pas habituellement dans l'environnement culturel des "martinistes" et pour cause: le patronyme de Belle-Cire ne semble pas exister...
 

Naturellement l'hypothèse qui vient prioritairement à l'esprit des chercheurs serait qu'il s'agirait d'un pseudonyme choisi par Saint-Martin pour évoquer Églé de Vallière, l'Agent Inconnu de Willermoz...

 

L'idée était séduisante mais il restait à la démontrer...

 

Certes, la "Belle-Cire" fait songer au cachet particulier qu'Églé de Vallière devait apposer sur l'enveloppe contenant le fameux cahier ("caier" comme on l'écrivait alors) que son jeune frère Pierre Paul Alexandre de Monspey devait remettre en main propre à Willermoz.

 

Willermoz brisait-il le cachet pour prendre connaissance du cahier avant de le soumettre à la Loge Elue et Chérie de la Bienveillance ou bien l'enveloppe était-elle seulement ouverte en présence des membres de la Loge?

 

Toujours est-il que la belle cire du cachet avait fait fantasmer Louis-Claude de Saint-Martin qui avait sollicité son introduction dans cette loge...

 

Mais tout cela ne démontre rien...

 

Que représentait le cachet?

 

Spéculons: le terme "Cire" fait songer à Sire...  Et l'on peut envisager que le cachet comporterait une couronne. Nous nous souvenons qu'Alexandre, le frère aîné des Monspey était auprès du roi et que ce prestige rejaillissait sur toute la famille. Mais cela ne donnerait en aucun cas à  Églé de Vallière la moindre habilitation d'utiliser pour sceau une couronne royale... Donc fausse piste.
 

Si couronne il y avait, elle ne pourrait qu'accompagner autre chose caractérisant Églé... Un aigle peut-être? Certains songeraient alors à la couronne surmontant l'aigle bicéphale, voire bicolore, partagé entre l'action énergique noire et la retenue blanche des plus hauts gradés de cette franc-maçonnerie qu'Églé de Vallière voulait naturellement réformer?
 

Le sceau pourrait alors ressembler à l'image ci-dessus... C'est possible, mais il conviendrait de retrouver une trace de ce fameux cachet...

 

Mais sortons des spéculations... Voici du concret:

 

Le mystérieux Dictionnaire de Trévoux de 1771 nous offre la définition suivante:

 

"BEAU-SIRE-DIEU. s. m. Nom d’une cérémonie qui se pratique tous les Dimanches par les Dames Chanoinesses de Remiremont."

 

Les Habitués se souviennent naturellement que les filles Monspey étaient précisément les chanoinesses de Remiremont et Saint-Martin nous révèle discrètement que le sujet lui est des plus familiers... Enfin Trévoux, à vol d'aigle n'est qu'à 20km de chez les Monspey...

 

Une nouvelle piste s'ouvre!

 

(à suivre...)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier